Recherche avancée       Liste groupes



      
POP DéJANTéE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Danger Mouse & Daniele Luppi

GNARLS BARKLEY - St. Elsewhere (2006)
Par HEADY le 30 Octobre 2011          Consultée 1067 fois

En 2004, un DJ new-yorkais devient l'objet de toutes les curiosités dans son pays natal quand il sort un "Mashup" plutôt osé du double blanc des BEATLES et de l'album noir de JAY-Z, le projet est surprenant sur le papier et le résultat bluffant de maîtrise. L'album devient un succès considérable sur la toile, ce qui ne plait pas à la compagnie EMI (détentrice des droits sur les BEATLES) qui déclare la guerre rapidement à l'album interdisant automatiquement les ventes de ce dernier, baptisé "Album gris".

Son auteur s'appelle Brian Burton mais est plus connu sous le nom de DANGER MOUSE, la sortie de son méfait attire sur lui la foudre des maisons de disques mais le bonhomme devient également ultra-respecté dans le milieu et gagne le sincère respect des internautes.

Ensuite, DM multiplie les projets sous divers pseudos et, après avoir produit l'excellent Demon Days de Gorillaz, il crée avec le rappeur Cee Lo Green le groupe GNARLS BARKLEY. Ce dernier tira de cette collaboration un grand regain de popularité puisque l'ancien chanteur du groupe GOODIE MOB commençait à être sérieusement oublié par le public et végétait en solo depuis plusieurs années, l'occasion de revenir dans la lumière était trop belle et Green accepta de prêter sa voix sensuelle et aiguë au projet.

Le groupe ne mit pas longtemps à faire exploser les charts grace à un tube immédiat : "Crazy". Un titre sombre traitant de la folie qui eut un succès considérable dans plusieurs pays, notamment en Angleterre. Un très beau clip très "Rorschachien" arriva sur les écrans peu après.

Mais évidemment, le doute commence à s'installer chez les fans du premier single (dont moi même, à l'époque) :
"Le groupe pourra-t-il confirmer sur un éventuel album?"

C'était mal connaitre les deux lascars qui sortent logiquement en avril 2006 "St Elsewhere", un petit chef d'oeuvre de pop black intelligente fleurant bon les années 70.

Dire que "Crazy" est le sommet de l'album peut être évident pour certains mais je suis personnellement incapable de dire si un titre me botte plus que les autres, que ce soit "Smiley Faces" (l'autre single parfait de l'album) ou les autres pépites du disque comme "Feng Shui" ou "Transformer". Après des premiers titres plutôt gais, la seconde partie s'annonce plus sombre; les textes varient alors de la folie au suicide ("Just A Thought") en passant par la nécrophilie ("Necromancer"). Heureusement, Green s'impose comme un très bon chanteur pouvant tout chanter avec cette sensualité presque féminine qui lui est propre. Vient s'ajouter à celle ci les samples malins et fous de Danger.

Et puis, 40 minutes après qu'une caméra ait commencé à tourner sur le premier titre de l'album, le mini-film complètement fou de Gnarls Barkley s'achève et laisse place à un silence plutôt déprimant, c'est pourquoi, je recommande de refaire tourner la caméra encore et encore...

En bref, vous l'aurez compris, cette galette fut une très grande surprise pour moi (à cette époque du "je fais un single et je me casse") et reste une des bizarreries musicales les plus passionnantes de ces 10 dernières années pour le peu que l'on se laisse emporter dans cet univers complètement halluciné.

A lire aussi en POP :


CAMILLE
Live Au Trianon (2006)
Une ambiance live entre jazz et music-hall, exquis




GWENNYN
Mammenn (2009)
Pop bretonne.


Marquez et partagez





 
   HEADY

 
  N/A



- Cee-lo Green (chant)
- Danger Mouse (samples, production)
- Et Plein D'autres...


1. Go-go Gadget Gospel
2. Crazy
3. St. Elsewhere
4. Gone Daddy Gone
5. Smiley Faces
6. The Boogie Monster
7. Feng Shui
8. Just A Thought
9. Transformer
10. Who Cares?
11. Online
12. Necromancer
13. Storm Coming
14. The Last Time



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod