Recherche avancée       Liste groupes



      
ROOTS  |  STUDIO

Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Rockamovya
 

 Site Officiel (556)

GROUNDATION - Each One Teach One (2001)
Par KLEMAN le 12 Février 2012          Consultée 1279 fois

Nous sommes en 2001, en Californie. Après leur premier album « Young Tree » et son succès remarqué (uniquement par les spécialistes du Reggae-Roots il faut bien l'avouer), le deuxième album de Groundation sort : « Each One Teach One ». Le label Young Tree Records a été créé, et trois invités de marque participent à l'album : Marcia Higgs (la fille du grand Joe Higgs) aux choeurs, Ras Michael aux percussions, et The Scientist à la post-prod. Rien que ça.

« Each one shall Teach one yes »

Le groupe frappe une nouvelle fois plutôt fort. Un brin plus mature que leur premier disque, « Each one Teach One » fait une large place aux musiciens, par les solos, mais aussi les arrangements qui n'oublient personne. Cet album sera d'ailleurs souvent joué en live lors de leurs tournées mondiales quelques années plus tard, alors que d'autres albums produits par la suite le seront moins.

On commence l'album par « Weak Heart », puissant, clair, avec ses cuivres aux influences funk-jazz, des ponts instrumentaux, et ce skank reconnaissable. On retrouve avec grand plaisir la voix de Stafford, encore mieux posée que sur Young Tree, plus sûre, supportée par des chœurs flottants, presque mélancoliques.

A la manière de « Young Tree » avec « Glory to the Kings », la deuxième piste du morceau, « We Na Forget Rome », te fout une claque. Le premier morceau annonce, le deuxième balance sévère, avec un break d'entrée super énergique sur un tempo bien plus élevé. Ça monte, ça monte …

Un gros roots planant, des lignes de basse profondes, orgue Hammond, choeurs toujours : « Wanna Know » et ses paroles conscientes (« Why are you running away from your heart I say ? »), c'est le morceau typical roots par excellence, dans lequel Marcus Urani nous offre son premier gros pont / solo aux rhodes de la discographie Groundation. Un petit air jazz qui grandira sur « Jah Spirit » ou « If I » aux orgues un peu plus loin dans l'album, où son jeu et ses inspirations époustouflantes se révèlent en quelques secondes. « If I » étant pour moi un des bijoux de l'opus.

Les amateurs de cuivres apprécieront « Throwing Stones » qui leur laisse une large place. Celles et ceux cherchant un morceau peace iront plutôt voir du côté de « One more Day », une balade que David Chachere se fait un plaisir de ponctuer d'un solo feutré à la trompette et Stafford au Bebop. Pour les bassistes, c'est le morceau suivant, « Head Strong » qui s'offre à Ryan Newman. Un son rond, précis, humble et intelligent.

C'est la fin de l'album et les quatre dernières chansons qui retiennent vraiment l'attention. « Nyabinghi Order », avec la voix de Stafford et Ras Michael aux percussions, emporte. « Jah Spirit », le gros reggae classique efficace, avec une bonne touche Groundation, et une production clairement influencée par The Scientist sur le dub final. On finit par « Each one Teach one », en douceur. Quant à la palme de l'album ? « Warterfall » peut-être. Sa recette ? Le tout. La prod, l'idée, chacune des parties instrumentales, la puissance, les paroles …

Pourquoi ne pas mettre 5 étoiles à cet album alors ? Parce que deux ans plus tard Groundation sort « Hebron Gate », album que tout le monde (même Télérama, c'est pour dire) considérera comme l'album reggae de l'année 2003. Faut bien garder une marge... Plus sérieusement, je pense que l'opus manque peut-être un chouilla de maturité et de profondeur pour les faire vraiment décoller au niveau international. Ce sera réparé comme je le disais en 2003 avec Hebron Gate



Les paroles de l'album : http://groundation.fr/lyrics/each-one-teach-one

A lire aussi en REGGAE par KLEMAN :


Clinton FEARON
Heart And Soul (2012)
Roots'n'blues acoustique




GROUNDATION
Young Tree (1999)
Une naissance prometteuse


Marquez et partagez





 
   KLEMAN

 
  N/A



- Harisson Stafford (chant et guitare)
- Ryan Newman (basse)
- Marcus Urani (claviers)
- James Stafford (batterie et percussions)
- Jason Robinson (saxophone)
- Kelsey Howard (trombone)
- David Chachere (trompette)
- Joshua Freeman (percussions)
- Shawna Anderson (choeurs)
- Alison Harris (choeurs)
- Paul 'papa' Spina (timbalès)
- The Scientist  (production)
- Ras Michael (percussions : funde et repeater)
- Marcia Higgs (choeurs)


1. Weak Heart
2. We Na Forget Rome
3. Wanna Know
4. Throwing Stones
5. One More Day (live It Up)
6. Head Strong
7. If I
8. Waterfall
9. Nyabinghi Order
10. Jah Spirit
11. Each One Teach One



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod