Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (180)

INXS - Underneath The Colors (1981)
Par ERWIN le 21 Octobre 2012          Consultée 1025 fois

1981, l’Australie n’est pas encore parvenue à imposer sa New Wave, mais quelques groupes sont sur le chemin de la reconnaissance. C’est ainsi qu’en cette orée des eighties, les excessifs aussies de Perth pondent leur deuxième album. Le premier essai avait révélé de vraies capacités d’écriture et une ossature solide constituée autour des frères Fariss. Le son va se révéler encore plus original, et Michael Hutchence commence à prendre conscience de ses possibilités, à la fois comme chanteur et comme frontman… Entre Bon Scott et Peter Garrett, le frontman n’est pas un vain mot à kangaroo land, mais bien une réalité, une nécessité par laquelle il faut passer pour accéder à la première division. Les gars s'y emploient en tournant intensivement.

Bien entendu, les compos restent encore entachées de multiples influences, on pourra noter celle des STRANGLERS sur la mélodie de « Horizons » ainsi que sur la basse qu’on jurerait être celle de JJ Burnel. Le morceau est intéressant et propose une approche plus « construite » et soutenue par un chant désormais émotionnel de Michael.
Le premier single « Stay young » ne me semble en revanche guère convaincant. « Big gogo » se rapproche des angliches de POLICE et par delà de leurs potes MEN AT WORK. Ces petits coups de pattes rythmiques de guitare très Reggae sont très révélateurs à cet égard.
Le titre éponyme « Underneath the colors » constitue une première tentative de créer un son nouveau, ce petit aspect tribal, cette utilisation hachée des instruments, la nonchalance teintée de sexualité d’Hutchence. Le mignon refrain ne laisse planer aucun doute. Voila la direction à prendre, à travailler. Le morceau se laisse apprivoiser malgré son monolithisme. Qui aime l’INXS de quelques années plus tard va aimer ce morceau, c’est l’évidence.
Une nouvelle ligne de basse énorme de DeBeers ouvre « Fair weather area » dans une veine plus mainstream, jusqu’au bridge presque dissonant mais très adictif. « Night of rebellion » sonne ensuite bien plus rock. Le groupe garde ses couilles même s’il crée un style qui tente de surfer -wow- sur la nouvelle vague. Vous me direz : « pour des australiesn, quoi de plus naturel ? »…C’est sur… Toujours bâtie sur un rythme rapide, « Barbarian » pêche un poil, en effet les structures du couplet sont presque naïves, mais le refrain montre de belles qualités et se retient bien, puis les licks de guitare du bridge se montrent bien sympas.
La structure de « What would you do » est beaucoup plus convaincante. On nage là dans une vraie New Wave clairement en train de se trouver. Le joli synthé – encore une fois à la Dave Greenfield des STRANGLERS - qui soutient la mélodie prouve toute leur versatilité. C’est presque encore plus flagrant sur le titre qui clôt ce convaincant deuxième opus, en effet il se détache une certaine facilité de « Just to learn again », particulièrement réussi.

En définitif, l’image de la couverture est carrément éloquente et montre clairement l’ambition des jeunes hommes : faire danser la planète entière sur leur rock ampoulé et original. Il semble clair que ce premier pari va être tenu. Il leur reste maintenant à évoluer en dehors des limites de leur Australie natale. Cet album ne sera distribué dans le monde entier qu’une fois leur statut de star internationale révélée en 1984, trois ans plus tard. En attendant, c’est un combat de tous les jours pour percer !

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


LEVEL 42
World Machine (1985)
Fusion new wave-jazz-funk

(+ 1 kro-express)



EURYTHMICS
Be Yourself Tonight (1985)
Les classiques eighties


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Stay Young
2. Horizons
3. Big Gogo
4. Underneath The Colors
5. Fair Weather Ahead
6. Night Of Rebellion
7. Follow
8. Barbarian
9. What Would You Do
10. Just To Learn Again



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod