Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Site Officiel (218)

INXS - Elegantly Wasted (1997)
Par ERWIN le 13 Octobre 2013          Consultée 1148 fois

La dixième livraison des excessifs aussies est devant vos yeux. Pas de titre sur la pochette, juste une nana choquée porteuse d’un teeshirt « Inxs »… Mais l’histoire va se charger de renommer cet album après le flambard provoqué par le single du même nom. La situation n’a guère changé si ce n’est que nous sommes sur une douce pente descendante, ainsi que tous les groupes de leur génération, on ne peut pas dire que ce soit le délire chez U2 ou DEPECHE MODE de la même manière. Il faut bien s’y adapter, le pic de la carrière est derrière... Nombreux s’en contenteraient, mais Michael Hutchence ne semble pas vraiment à l’aise dans cette histoire, il multiplie les addictions et semble de plus en plus erratique dans sa vie privé. Les frangins Fariss s’en rendent compte, bien évidemment, mais il est difficile d’aider quelqu’un qui n’en a pas envie. Voila pourquoi nous sommes devant le dernier album du groupe.

La très rock « Show me » introduit notre dixième opus avec beaucoup de verve, le refrain est une vraie merveille de puissance. Perso, j’adore ! C’est vraiment dans ce registre qu’INXS a crée ses lettres de noblesse. Mais c’est bien entendu avec l’inamovible classique qu’est « Elegantly wasted » que le skeud se lance ! Une vraie réussite plein de pêche et d’entrain. La puissance de « Girl on fire » me plait bien et les rythmes bien pêchus de « Shake that tree » remplissent bien leur office. On reste dans la première division des cadors du rock, aucun doute.
« She is rising » présente un aspect qui les rapproche de leurs cousins de MIDNIGHT OIL, tant dans l’atmosphère que dans le traitement instrumental. C’est frappant, on croirait que cette frappe sèche de caisse claire est celle de Rob Hirst et ces grattes alternatives celles de Moginie et Rotsey… Bah nan, toujours les frérots Fariss, plus pusillanimes que jamais.

Nous avons de la pop comme sur « I’m just a man », qui rappelle les velléités de U2 à la même époque. « We are thrown together » nous plonge dans un trip légèrement hallucinatoire, avec un effet « sitar » sur le bridge de cette chanson plutôt folky, le refrain est franchement pas mal. Le proto funk de « Shine » pourra surprendre ceux qui sont passés aux nineties pour de bon, un ch'tit retour vers les eighties avec ses instrumentations minimalistes en carton… Le deuxième single « Everything » malgré une vidéo sympa, ne me permet pas d’étancher ma soif de refrains. « Don’t loose your head », avec un Michael très incisif, sert de BO pour le film Volte face avec Cage et Travolta, mais elle est restée discrète. "Searching" est le dernier single, on ne pourra que rester interdits devant la vidéo qui montre Michael dans sa chambre d’hôtel, sans doute un peu solitaire. A signaler une superbe performance vocale dans cette chanson presque soul, ainsi que l’oracle de la destinée future du groupe.

Car Michael, brisé par une vie sentimentale complètement foireuse, se suicide dans sa chambre d’hôtel à Sydney le 22 Novembre 97, quelques mois après la sortie de l’opus. Cela va marquer un coup d’arrêt net à la carrière des Australiens, qui mettront un paquet de temps à se relever de cette tragédie. Il nous reste 10 albums pour l’histoire, et une discographie de grande qualité, puisque aucun de leurs opus ne descend sous les trois étoiles. Ce dernier album n’est certes pas le meilleur, mais il présente le groupe sous un aspect finalement assez équilibré.

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


BLONDIE
The Curse Of Blondie (2003)
Toujours aussi bon




BLONDIE
Autoamerican (1980)
Au top de New York !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Show Me
2. Elegantly Wasted
3. Everything
4. Don't Lose Your Head
5. Searching
6. I'm Just A Man
7. Girl On Fire
8. We Are Thrown Together
9. Shake The Tree
10. She Is Rising
11. Building Bridges
12. Shine



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod