Recherche avancée       Liste groupes



      
NEW-WAVE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (207)

INXS - The Swing (1984)
Par ERWIN le 28 Octobre 2012          Consultée 1774 fois

1984 est l’année de l’accession à la reconnaissance Internationale pour les australiens d’INXS. C’est d’ailleurs par la grâce de la vidéo de « Original sin » que votre serviteur les découvre. En cette fière année, INDOCHINE est au sommet des charts français, et les similitudes entre les deux groupes m’ont immédiatement sauté aux oreilles, la guitare shadows est là comme le léger saxophone et la monolithique batterie. Les essentielles distinctions comme la qualité du son –INXS enregistre avec Nie ROGERS à New York dans des conditions optimales alors qu’INDOCHINE a droit à 3 malheureuses semaines de studio, royal pour l’époque dans l'hexagone-, ou la technicité des musiciens échappent encore à mes jeunes oreilles d’alors. Bref j’avais enfin trouvé un autre groupe « original » -ouarf!- de New Wave.

Et il est vrai que ce single est pour moi le porte étendard des aussies toutes époques confondues et malgré la passion que je voue à « I need you tonight ». « Original sin » est un véritable standard de la New wave. La modernité du son, le melting pot des influences ne laissent personne indifférent. Le monde entier remarque avec admiration le chant racoleur et sexy de Michael Hutchence. Seuls les Etats-Unis résistent encore à l’appel des kangourous. Il leur faudra attendre encore un peu pour envahir les yankees à la manière des MEN AT WORK.

Bien évidemment, ce quatrième opus recèle d’autres petits bijoux, comme ce « Burn for you » qui deviendra une pierre inamovible des gars de Perth. On le retrouvera d’ailleurs plus tard sur le mythique « Live baby live » contrairment à « Original sin », passé, lui, aux oubliettes. Soulignons le terrible et lancinant « Johnson’s aeroplane », qui servira de B side au titre précédent. Titre atmosphérique qui fait la part belle aux synthés d’Andrew Fariss, le principal compositeur du groupe. L’étonnant est que l’on y retrouve le groupe en parfait émule de Synth pop à la DEPECHE MODE, jusqu’au chant beaucoup plus robotique que d’ordinaire servi par le sex symbol de ces années. En tout cas une singulière réussite, et un très chouette solo de saxophone signé Kirk, dont on soulignera aussi la qualité des backing vocaux, lui qui fut le premier chanteur du groupe avant que Michael ne se pointe.

Parmi les autres titres à retenir, il y a ce « Melting in the sun » composée par John et Tim, symptomatique du son de l’époque, des grattes très présentes, une basse « thumblin », des synthés qui sonnent aujourd’hui un peu cheap, mais qui étaient à l’époque à la pointe du progrès. On soulignera le joli refrain. Il y a aussi l’ampoulé « I send a message », au ton enjoué et aux chœurs absolument délicieux, ou la basse de Garry Gary se taille la part du lion. Nous retiendrons aussi ce « Dancing on the jetty », dernier single extrait de l’album, qui nous rapproche à nouveau des sonorités utilisées par le groupe de Nicolas SIRKIS, ou Tim se fend d’un solo pas piqué des vers. « Love is » et le titre éponyme "The swing" complètent remarquablement ce qui est jusqu’alors le meilleur album du groupe.

Bref, nous nageons dans l’opulence, tout ceci est comme il se doit bien excessif. Les musiciens assurent comme des bêtes, Michael est en bonne position pour prendre la succession de Jim Morrison. Ils sont désormais reconnus à leur juste valeur, ne leur reste plus qu’à confirmer pour devenir des superstars interplanétaires. A priori, c’est bien barré.
Note : 3,75/5.

A lire aussi en NEW-WAVE par ERWIN :


EURYTHMICS
Peace (1999)
The last and best




Axel BAUER
Cargo (1983)
Et cette machine dans ma tête !


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Original Sin
2. Melting In The Sun
3. I Send A Message
4. Dancing On The Jetty
5. The Swing
6. Johnson’s Aeroplane
7. Love Is
8. Face The Change
9. Burn For You
10. All The Voices



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod