Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

1973 Boulders
1975 Mustard
 

- Membre : The Move , Electric Light Orchestra, Wizzard

Roy WOOD - Mustard (1975)
Par BAAZBAAZ le 1er Novembre 2012          Consultée 751 fois

En 1975, ça commence sérieusement à se gâter pour Roy Wood. Ceci dit, il n’est pas le seul : Les héros de Carnaby Street sont vieux et fatigués. Les WHO sont au bout du rouleau et leur épuisement créatif est évident même pour ceux qui ont supporté les projets mégalos et pompeux de Townshend. De même, HUMBLE PIE disparaît après le cafouillage Street Rats et Marriott s’en va reformer la tête basse les SMALL FACES le temps de deux albums laborieux. Le grand Ray Davies lui-même est alors au fond du trou, même s’il aura le culot de rebondir ensuite avec ses KINKS à grands coups de hard FM. Rien d’étonnant, donc, à ce que Wood ne s’en sorte pas mieux. Les temps ont changé, et l’inspiration s’amenuise.

L’ancien leader de THE MOVE sort pourtant d’une période relativement faste qui a retardé son déclin. Son premier disque solo (l’élégant Boulders en 1973) s’est vendu correctement. Dans la foulée, il a écrit quelques singles bien accueillis par le public, dont le très beau « Forever » qui s’est classé à la huitième place des charts anglais, laissant éclater au grand jour l'influence des BEACH BOYS. Enfin, en 1974, le deuxième WIZZARD s’est avéré assez réussi, loin des délires anti-commerciaux et bruitistes de son prédécesseur. Mais si Wood demeure productif, sa musique, elle, commence à se répéter et à tourner en rond.

Cela devient flagrant sur ce Mustard de 1975. Il s’agit à nouveau d’un projet solo sur lequel Wood joue de la quasi-totalité des instruments, allant jusqu’à accélérer sa voix pour la rendre plus aigue (sur « Mustard » et « You Sure Got It Now », qui rendent hommage aux groupes vocaux féminins des années 40 et 50). Même la pochette (très vomitive) a été peinte par ses soins. La musique, quant à elle, est plus éclectique et moins gracieuse que sur Boulders : avec un mélange de pop mélodique, de rock vintage et de ballades mélancoliques, on est plus proche ici de la diversité fantasque de Message from the Country, immense dernier album de THE MOVE en 1971.

Hélas, Mustard ne joue pas dans la même division. Les mélodies, les arrangements, les délires de Wood sont un peu réchauffés. Pour la première fois, ce songwriter autrefois si inventif apparaît incapable de se renouveler. Le disque est pourtant agréable, notamment lorsqu’il s’aventure sur les terres des BEACH BOYS : « Why Does a Pretty Girl Sing Those Sad Songs » et « Look Thru' the Eyes of a Fool » sont de jolies imitations d’un style dont Brian Wilson, à la même époque, semble avoir perdu le secret. Autre réussite indéniable, « Any Old Time Will Do » est une chanson prenante aux accents typiquement woodiens.

En fait, rien n’est véritablement raté ici. Que ce soit les ballades agrémentées de cordes (« The Rain Came Down on Everything » et « The Song ») ou les rocks plus glam (« Get on Down Home », un peu fatigante tout de même), rien ne laisse présager la dégringolade à venir. Sauf qu’à une époque où son vieux compère Jeff Lynne est en train de réinventer ELO – qu’ils ont fondé ensemble – et s’apprête à vendre des millions de disques, Wood semble avoir tout dit. Le public anglais étant de cet avis, aucun single issu de l’album ne se vendra. Il est toujours facile d’en juger a posteriori, mais Mustard constitue donc bien la transition vers la période d’oubli et d’errements artistiques qui a suivi : en 1975, un autre survivant des années 60 a rendu les armes…

A lire aussi en ROCK par BAAZBAAZ :


KING TUFF
King Tuff (2012)
Le nouveau petit prodige de chez Sub Pop




The BYRDS
Turn! Turn! Turn! (1965)
Un beau clair-obscur


Marquez et partagez





 
   BAAZBAAZ

 
  N/A



- Roy Wood (tous les instruments dont chant et guitares)
- Rick Price (basse)


1. Mustard
2. Any Old Time Will Do
3. The Rain Came Down On Everything
4. You Sure Got It Now
5. Why Does A Pretty Girl Sing Such Sad Songs
6. The Song
7. Look Thru' The Eyes Of A Fool
8. Interlude
9. Get On Down Home



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod