Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


DJANGO DJANGO - Django Django (2012)
Par A.T.N. le 16 Juillet 2012          Consultée 1510 fois

Les journalistes rock sont là pour donner envie, créer le buzz - mais combien de fois n'avons-nous pas été déçus en écoutant les albums qu'on nous avait "vendus" ? Désormais très prudent, c'est sans attente particulière que qu'on se lance dans l'écoute du premier album de Django Django, bombardés "BEACH BOYS du 21ème siècle". Ces Ecossais d'Edimbourg, formés en 2009, qu'ont-ils de vraiment nouveau à proposer ?

Plein, plein de choses.

L'intro nous prépare merveilleusement à ce qui va venir : boucles électro, bidouillages ludiques et rythmes tribaux, nous sommes en parfaite condition pour accueillir un "Hail Bop" lumineux et décoiffant, claps et guitares rockab, sur lesquelles ces voix venues d'ailleurs chantent en harmonies d'église. Quel titre incroyable ! Cette ambiance de dance légère, emplie d'influences riches, ne va pas s'évanouir. Ces 4 amis sont d'abord des artistes visuels avant d'être des musiciens (leurs videos, auto-produites, le confirment) : c'est une palette de couleurs qu'ils étalent sur tout l'album. Leurs remerciements par centaines dans le livret (qui vont de Arthur C Clarke à Serge Gainsbourg en passant par Franz Ferdinand...) témoignent de notre époque qui engendre des groupes "éponges", qu'internet a nourri de mille références et qu'ils régurgitent en une pop protéiforme.

On nous annonçait les BEACH BOYS, la filiation est criante. Les choeurs irradient de joie de vivre et d'innocence, et le travail de studio est impressionnant. Y a de la multi-couche à foison, comme chez la fratrie WILSON - à la différence qu'ici c'est, semble-t-il, un seul et même chanteur qui réalise l'ensemble des voix. Une différence encore plus importante se trouve dans l'objectif du groupe. Brian WILSON voulait nous faire rêver, les DJANGO DJANGO veulent nous faire danser. Et avec quelle science des mélanges !

Le parfum de plages californiennes aux guitares folk - dont ils sont pourtant totalement étrangers - est très présent sur des titres comme "Firewater" ou "Hand of Man". La dance sautillante et pétillante de "Hail Bop" revient sur "Waveforms", chanson au parfum de bubblegum et à la mélodie addictive, de la musique pour les enfants qui sommeillent en chacun de nous. "Default" ou "Storm" montrent une maîtrise bluffante du rythme... pas étonnant que le leader et producteur du groupe soit le batteur. Sur "Zumm zumm", cela tourne même à l'exercise de style un brin agaçant...

L'oreille chemine le long de ces pistes, sans bien savoir si elle se trouve au milieu de l'Afrique, dans un jeu Nintendo de Super Mario ou dans un trip psychédélique à San Francisco... ce qui est certain, c'est que nous sommes chez Django Django. Un son unique, dont on va sûrement reparler dans les années à venir.

A lire aussi en POP par A.T.N. :


The BEATLES
The Beatles (1968)
L'album brocante, le disque de tous les styles

(+ 2 kros-express)



BNQT
Volume 1 (2017)
Supergroupe pour un hommage aux seventies


Marquez et partagez







 
   A.T.N.

 
  N/A



- David Maclean - Batterie
- Vincent Neff - Chant, Guitares
- Jimmy Dixon - Basse
- Tommy Grace - Synthés


1. Introduction
2. Hail Bop
3. Default
4. Firewater
5. Waveforms
6. Zumm Zumm
7. Hand Of Man
8. Love's Dart
9. Wor
10. Storm
11. Life's A Beach
12. Skies Over Cairo
13. Silver Rays



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod