Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Brian May , Queen, Judas Priest, Nirvana, Billy Idol , The Smashing Pumpkins , Skunk Anansie, Deep Purple
- Style + Membre : Who Cares, Black Sabbath, Ozzy Osbourne
 

 Site Officiel (200)

Tony IOMMI - Fused (2005)
Par RED ONE le 2 Mars 2013          Consultée 1506 fois

La parution en 2004 des "1996 DEP Sessions", après huit années de retard, a visiblement eu des effets secondaires très positifs : Tony Iommi et Glenn Hughes, boostés par ce succès d'estime inespéré, décident de retravailler ensemble et de donner une suite à leur album. À l'instar des DEP Sessions, Fused, qui sort dans le courant de l'année 2005, est co-signé par Glenn Hughes, mais le logo IOMMI, identique à celui des albums de 2000 et 2004, nous rappelle qu'il s'agit bel et bien d'un album solo du guitariste de BLACK SABBATH. Il n'est pas très étonnant que Tony Iommi ai désiré poursuivre ses expériences studio en solitaire, vu l'état d'inactivité dramatique dans lequel est plongé BLACK SABBATH depuis le début des années 2000 (la faute à vOus saveZZ quY), et ce en dépit de tournées mondiales répétées.

Frustré de ne pouvoir s'exprimer comme il le désire au sein de BLACK SABBATH, Iommi se lâche complètement dans ce troisième opus solo. Du début à la fin, tout n'est qu'avalanche de riffs doom, puissants et colossaux, servis par une production titanesque (signée évidemment par Bob Marlette, qui s'occupe aussi des claviers et de quelques lignes de basse). Glenn Hughes fait pour sa part clairement du Glenn Hughes, n'hésitant pas à glisser de subtils arrangements vocaux de pop et de funk au détour d'un riff plombé du guitariste britannique. Sa voix n'est toutefois plus aussi claire et lumineuse qu'elle ne pouvait l'être dans les années 1980, sur des albums tels que Seventh Star (1986) de BLACK SABBATH ou bien sur le premier album de PHENOMENA sorti en 1984. Mais l'homme se fait désormais plus agressif, plus rock... plus metal, en fin de compte.

Fused se situe clairement dans la continuité des DEP Sessions, même si on peut également trouver des points de rapprochement avec l'album éponyme de l'an 2000 (qui était toutefois très en deçà des espérances annoncées) : ainsi, le son doom mâtiné de riffs power pop de l'album avorté de 1996 refait surface ici, mais cette fois la touche doom est prédominante, voir ultra-dominatrice. C'est notamment le cas sur un titre tel que "Deep Inside A Shell", ou bien encore sur l'ultra-massive "Grace". Certains titres sont de véritables surprises, tels que "Dopamine", ou bien "Face Your Fear", avec ses paroles plutôt intéressantes et ses arrangements modernes, sans oublier "What You're Living For", avec ses guitares speed endiablées. L'intérêt de Tony Iommi pour le neo metal, bien visible sur l'album de l'an 2000 n'a toutefois pas totalement disparu, en témoigne ainsi "Saviour Of The Real", qui s'inscrit toujours dans cette veine. Un album solide donc, à l'inspiration largement présente et à la production carrée.

On pourra toujours trouver quelques petits trucs à redire à telle ou telle chanson, mais cet album est incontestablement une réussite majeure. Si vous regardez bien quels sont les musiciens qui ont participé à ce projet, vous constaterez qu'ils ne sont que quatre. Conclusion : plus encore que les DEP Sessions, Fused est un réel travail de groupe, à la production cohérente. Ce qui n'était pas du tout le cas de l'album de 2000, et qui nous amène donc à considérer de façon évidente Fused comme étant le meilleur album solo de Tony Iommi à ce jour. La note s'impose donc d'elle même.

Au final, une énorme surprise que ce Fused lors de sa sortie en 2005 : un album en apparence sans prétentions, à l'instar de sa pochette discrète et sobre, mais incroyablement riche. Quel dommage que ce disque ne soit pas estampillé BLACK SABBATH ! Car Fused contient énormément d'ingrédients propre au groupe de Birmingham : riffs de guitare mammouthesques, lourdeur des arrangements, chant inspiré et bien sûr, chose la plus importante, deux musiciens historiques du groupe. Tony Iommi mis à part, Fused est également l'une des plus belles réussites de la carrière de Glenn Hughes, qui signe ici une performance vocale majestueuse, et nous fait instamment regretter que le bonhomme n'ai pas passé plus de temps au sein de BLACK SABBATH dans les années 1980. Par ailleurs, Fused prépare de façon évidente le terrain pour l'album The Devil You Know (2009), unique album studio du projet HEAVEN & HELL, et continuité artistique logique de Fused, notamment en termes de production.

Ne passez pas à côté de cet album, qui est certainement le plus réussi de tous les albums solo des membres de BLACK SABBATH. Une oeuvre sublime, qu'on ne cessera de redécouvrir avec bonheur.

Chansons favorites : "Grace", "Deep Inside A Shell", "Face Your Fear" ...

A lire aussi en HARD ROCK par RED ONE :


DIO
Holy Diver (1983)
Les débuts de la carrière "solo" de Ronnie J. Dio

(+ 1 kro-express)



BLACK SABBATH
13 (2013)
Aaaaaaaaaaaaaaaa

(+ 3 kros-express)

Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Tony Iommi (guitares)
- Glenn Hughes (chant, basse)
- Bob Marlette (claviers, basse)
- Kenny Aronoff (batterie)


1. Dopamine
2. Wasted Again
3. Saviour Of The Real
4. Resolution Song
5. Grace
6. Deep Inside A Shell
7. What You're Living For
8. Face Your Fear
9. The Spell
10. I Go Insane



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod