Recherche avancée       Liste groupes



      
POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (1066)

NO DOUBT - Push And Shove (2012)
Par ARP2600 le 26 Décembre 2012          Consultée 1440 fois

Hourra, No Doubt est de retour après onze longues années d'absence, pendant lesquelles Gwen Stefani a révolutionné la pop (ce dont elle aurait d'ailleurs pu s'abstenir bien que L.A.M.B. soit un excellent album). La pochette l'annonce, comme au bon vieux temps, les quatre membres sont sur un pied d'égalité pour un projet pop-rock-jamaïcain comme on les aime de leur part.

Ou pas. Il ne faut pas s'enfoncer bien loin dans l'écoute de ce Push and shove pour comprendre qu'on est un peu trompé sur la marchandise. A plus forte raison encore que Rock Steady, ce disque est un projet pop, qui est d'ailleurs cette fois bien banal à côté de ce que proposent les grands noms du moment. Bien sûr, toute cette vague ragga/dancehall est en partie due au grand succès de Rock Steady et L.A.M.B. et il est parfaitement légitime qu'ils continuent dans cette voie, mais tout de même, c'est maintenant devenu banal.

S'il n'y avait que ça, ce ne serait pas encore très grave, mais en fait, ce Push and shove est vraiment très produit. La composition musicale est typique du groupe, mais ceci ressemble décidément plus à un troisième album solo de Gwen qu'à du No Doubt. Autrement dit, on n'entend pas assez les guitares et la batterie sur la plupart des titres, écrasées qu'elles sont par une avalanche d'effets électroniques et de musiciens invités. Et sur les autres, comme «One more summer» ou «Undone», il n'y a pas assez d'éclectisme... il suffit de comparer avec des titres comme «Sunday morning», «New» ou «Detective» : ici, on a l'impression d'entendre n'importe quel groupe pop-rock des années 90.

Abstraction faite de ce manque d'identité rock et nodoubtienne de l'album, on peut essayer de juger la qualité des différentes chansons. Pour être juste, elles sont toutes plutôt bien écrites et agréables. On se prendra même à chantonner un «D'you think I'm looking hot, d'you think this is the spot...», mais passés les deux singles du début, on ne trouve rien de spécialement indispensable à l'histoire de la pop non plus.

Si ce disque avait plus logiquement été publié comme le troisième album de Gwen Stefani, on aurait pu le considérer comme bon, sans plus, mais nettement inférieur à L.A.M.B. dont il manque avant tout la folie. Malheureusement, prétendre qu'il s'agit d'une réalisation de No Doubt est un calcul dangereux. Beaucoup de critiques se sont montrés plus aimables que moi au sujet de ce Push and Shove, mais décidément, la trop grande discrétion de Tom Dumont, Tony Kanal et Adrian Young ne peut qu'être un facteur de déception pour l'amateur lambda du groupe, surtout ceux qui ont connu en direct le buzz de Tragic Kingdom.

A lire aussi en POP par ARP2600 :


MADONNA
Erotica (1992)
Un grand album de pop mésestimé.

(+ 1 kro-express)



XTC
Oranges & Lemons (1989)
Pop-rock rafraîchissante


Marquez et partagez





 
   ARP2600

 
  N/A



- Gwen Stefani (chant)
- Tom Dumont (guitare, synthétiseur)
- Tony Kanal (basse)
- Adrian Young (batterie)
- Stephen Bradley (trompette)
- Gabrial Mcnair (melodica, trombone, choeurs)
- David Moyer (saxophone baryton sur 4)
- Anthony Gorry (claviers, programmation)
- Jonas Quant (claviers, programmation sur 1,2,3)
- Stephen Hilton (cordes sur 1 et 11, claviers sur 5)
- David Emery (claviers, programmation sur 9)
- Busy Signal (invité sur 4)
- Major Lazer (invité sur 4)


1. Settle Down
2. Looking Hot
3. One More Summer
4. Push And Shove
5. Easy
6. Gravity
7. Undercover
8. Undone
9. Sparkle
10. Heaven
11. Dreaming The Same Dream



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod