Recherche avancée       Liste groupes



      
éLECTRO DUB  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Metastaz, Zenzile
- Style + Membre : High Damage, Zentone

HIGH TONE - Dub Invaders Vol. 2 (2012)
Par MARTIN le 8 Janvier 2013          Consultée 1365 fois

Si Dub Invaders vol. 2 était le premier album du crew HIGH TONE (drôle de nom pour un premier album, notez bien) :
Croisement assez réussit associant la chaleur du dub steppa anglais des années 90 et les wobbles dévastateurs du dubstep, Dub Invaders 2 est un essai convaincant, proposant un son plutôt urbain d'une grande efficacité. Les HIGH TONE sont clairement là pour envoyer du lourd, et ils le font bien. Un disque qui fait du bien par où il passe, sans prétention. Un groupe à surveiller, mais qui a encore une identité propre à se forger au sein d'une scène ou les croisement dub/dubstep se multiplient comme Jésus multiplie les pains : c'est généreux et ample mais bon, ça reste du pain. Une base de qualité qu'il faudrait agrémenter d'autres ingrédients pour l'enrichir et éviter la lassitude.

Si Dub Invaders 2 se révélait être, après enquête, un side-project de LORIE :
Stupéfiant ! LORIE lâche le micro et sa fan-base pourtant bien solide, et se révèle être une musicienne hors pair ! Son penchant jusque-là inconnu pour le dub s'exprime ici pleinement, et si elle ne révolutionne pas le genre, ça n'est pas du chiqué : on sent que l'ex-idole des adolescentes s'éclate derrière les machines. Une reconversion hallucinante, même si la voilà désormais condamnée à jouer dans les MJC de province, en lieu et place de l'Olympia et autres Zeniths.

Si Dub Invaders 2 n'était en fait qu'un projet récréatif d'HIGH TONE, fameux groupe d'électro-dub (ce qui semble être le cas) :
Attention, nous ne tenons ici pas un véritable album des Lyonnais, mais le deuxième volume d'un projet réunissant un titre et sa version dubbée de chacun des 5 musiciens habituels + Led Piperz, habituellement vidéaste du groupe. Ils avaient initié ceci en 2009 (après le monumental Underground Wobble), dans un état d'esprit bien plus Sound System qu'à l'accoutumée, plus simplement festif et direct, un album de soirées, dénudé de toute prétention esthétique et identitaire. En 2012, on recommence à ceci près que le son poursuit son évolution vers des sonorités encore plus dubstep, quitte à vraiment perdre toute forme d'originalité. Album à Sound System (à acheter en digital ou alors uniquement distribué en Vinyle, histoire d'achever de dessiner les intentions du groupe), chacun des musiciens, à l'exception de DJ Twelve et Natural High, s'entoure d'un MC plus ou moins en vogue avec par exemple Zeb Mac Queen croisé chez BRAIN DAMAGE et El Fata entendu dans les productions du label allemand JAHTARI. Du beau monde donc, mais qui ne fait qu'accentuer le côté générique et banal de l'ensemble, pourtant pas dénué de qualité, les musiciens d'HIGH TONE étant ce qu'ils sont.

Ce pourrait être un exemple utile au vieux zig qui regrette qu'il y ait de plus en plus d'artistes individuels et de moins en moins de groupes, et qui aurait à prouver qu'un groupe, un ensemble d'individualités, c'est bien. Car si HIGH TONE est collectivement une entité incroyable, à la créativité débordante et aux couleurs uniques, séparément, chacun des musiciens fait du bon travail, mais on frise parfois la parodie du son que le groupe a propagé jusqu'alors. Masquez les noms, et allez savoir qui a fait quoi, difficile à dire. Voilà : les Lyonnais ont fait ceci par amour de la musique dub et de sa culture, au point que l'on s'en détache très peu, comme un recueil de plusieurs versions d'une même recette qui a fait ses preuves depuis longtemps maintenant et que l'on ose pas trop modifier de peur de la dénaturer. Un arrière-goût de déjà entendu flâne donc sur ce disque qui distille une musique un peu old-school qui vous ravira lors d'une dub session enfumée, calé bien en face d'un mur de baffles, l'expérience étant un peu moins probante seul chez soi. En attendant le véritable prochain album !

Pour finir, laissons la parole à HIGH TONE sur ce que représente aussi pour eux un Dub Invaders :

« Pour nous, fabriquer nos vinyles est une forme d’engagement, nous retrouvons l’esprit alternatif, on enregistre nous même, on mixe, on grave, on fabrique les pochettes , on gère la com' et la distrib, on se fait plaisir en dehors du formatage médiatique ambiant. On retrouve la même énergie à jouer en sound system que lors des fêtes transgressives des 90′s. »

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par MARTIN :


HIGH TONE
Outback (2010)
Spontanéité vs minutie




BURIAL
Truant / Rough Sleeper (2012)
Y'en a marre !


Marquez et partagez





 
   MARTIN

 
  N/A



Non disponible


1. Fabasstone Feat Echo Ranks - Burn Dem
2. Fabasstone – Burn Dub
3. Natural High - Buzzzer
4. Aku-fen Feat El Fata -fight For Your Right
5. Aku-fen - Fight For Your Dub
6. Twelve – Raging Dub
7. Led Piperz Feat Solo Banton – Dub Invasion
8. Led Piperz - Dub Invasion Part-2 (rmx By Roots’n F
9. Natural High : Buzzzer Dub
10. Roots’n Future Hi-fi Feat Zeb Mcqueen - Life And D
11. Roots’n Future Hi-fi - Life And Dub
12. Twelve - Road Corner Dub



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod