Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Mos Def, 2pac, Jay-z, The Notorious B.i.g.
- Membre : Nas & Damian Marley
 

 Site Officiel (341)
 Chaine Youtube (156)

NAS - Nastradamus (1999)
Par GLADIUS le 6 Mai 2013          Consultée 1221 fois

Nas, qui a une réputation bien créée grâce à ses deux premiers albums excellents, sort un I Am... très moyen, aux sons prévisibles et impersonnels. La critique s'est déchaînée sur cette erreur du New Yorkais, mais il a plus d'un tour dans sa poche, et sort Nastradamus. Il faut savoir qu'à l'origine il devait sortir un double album, mais sa maison de disque de l'époque n'a pas voulu, il a donc été contraint à sortir deux albums.

Quelques mois seulement après la sortie du mitigé I Am... arrive le premier single du nouvel album, intitulé « Nastradamus ». Un titre à l'instru rentre dedans mais ayant un refrain assez mauvais, il donne une mauvaise première impression de l'album. Oh non, on va avoir une copie pâle d'I Am..., et autant un album foiré, c'est excusable, mais deux à la suite ça commence a faire.
Il faudra donc attendre la sortie officielle du nouveau bébé et le très bon « Life We Chose » pour être un poil rassuré sur la direction que va prendre cet album. En effet, le sample entraînant et la prestation globale de Nas est excellente, même le message passé dans la chanson est tout à fait crédible. On est rassurés, on se dit que le mauvais « Nastradamus » était un erreur sur l'album, jusqu'à l'écoute de « Some Of Us Have Angels ». L'instru ne transmet aucune émotion, ne donne aucune envie d'aller fouiller pour comprendre le message passé, et ce constat sera malheureusement valable pour plusieurs morceaux de l'album.

On avance, on avance sans même trop écouter les titres qui n'ont pas cette dimension alléchante dès la première seconde que l'on pouvais trouver sur l'album It Was Written, jusqu'à arriver sur « Shoot'em Up », titre qui aux premières sonorités se révèle original (sample fait maison, c'est assez rare pour être souligné!). Cette musique a une ambiance bien particulière qui la rend originale, et on notera la phrase « I ain't trying to go to jail », qui mérite respect étant donné que les ¾ des rappeurs se vantent d'avoir été en prison dans leurs chansons.

Voilà, on a passé la chanson originale et sortant du lot, on retourne dans des morceaux ternes aux instrus ne convenant pas à l'ambiance, même le duo avec MOBB DEEP sur « Family » ne remonte que difficilement le niveau, la prestations de Nas sur les albums de Mobb Deep sont bien plus efficaces que l'inverse à l'époque. Sur « Big Girl », Nas expérimente le rap assez rapide, et ça lui réussit plutôt bien, l'ambiance de la chanson est agréable. On arrive sur un titre qui paraît être un défi intéressant, celui de rapper sur l'instru du morceau « Africa » de TOTO. La pari est réussi, les couplets sont de bonne facture, et bien que le refrain ne rentre pas tout à fait dans l'esprit, le boulot est plutôt bien fait et on félicite le challenge. « You Owe Me », bien que bénéficiant d'une production de béton avec Timbaland, n'est pas à la hauteur des capacités de Nas. Et que dire du morceau final, « The Outcome », reprenant le bon « Hate Me Now » de l'album I Am..., sinon qu'on a l'impression de faire face a un réel manque d'imagination de la part du rappeur.

Le constat final de cet album est simple : Nas souffre de l'excellence d'Illmatic. En effet, la réussite de cet album a créé un public exigeant, qui veut voir toujours mieux de la part du rappeur, ce qui, même si It Was Written était excellent, l'a emporté sur une mauvaise voie par la suite.

Il y aura tout de même quelques titres à retenir de ce Nastradamus, en particulier le très puissant « Life We Chose », ou encore l'original « Shoot'em Up », mais l'album est indéniablement en dessous de ce que peut faire le rappeur, ce qui explique les mauvaises réactions du public. Avec cet album, et surtout suite à l'échec d'I Am..., on commence a se demander si Nas n'est pas dans une pente descendante qu'il n'arrivera pas à remonter. Il faudra faire un gros effort pour reconquérir le public en tout cas.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


Kanye WEST
The Life Of Pablo (2016)
Toujours plus fort !




NAS
It Was Written (1996)
Grandiose leçon de rap


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



- Nas (chant)
- Dj Premier (producteur)
- Havoc (producteur)
- Timbaland (producteur)
- Mobb Deep (chant)
- Ginuwine (chant)
- Millennium Thug (chant)
- Ronald Isley (chant)
- Jessica Care Moore (voix)


1. The Prediction (featuring Jessica Care Moore)
2. Life We Chose
3. Nastradamus
4. Some Of Us Have Angels
5. Project Window (featuring Ronald Isley)
6. Come Get Me
7. Shoot 'em Up
8. Last Words (featuring Millennium Thug)
9. Family (featuring Mobb Deep)
10. God Love Us
11. Quiet Niggas (featuring Bravehearts)
12. Big Girl
13. New World
14. You Owe Me (featuring Ginuwine)
15. The Outcome (featuring Jessica Care Moore)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod