Recherche avancée       Liste groupes



      
NU-SOUL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Takuya Kuroda , Kris Bowers

José JAMES - No Beginning No End (2013)
Par MANIAC BLUES le 16 Juillet 2013          Consultée 922 fois

José James n’est pas un chanteur de rap. A première vue, il serait aisé de s’y méprendre. S’il n’hésite pas à colorer son style musical de quelques petites touches de hip-hop, il reste avant tout un chanteur de jazz. Son dernier fait d’arme le prouve. Sur For All We Know, il se la jouait crooner en compagnie du pianiste Jef Neve. Un autre indice confirme son penchant pour le jazz : No Beginning No End a été enregistré pour le prestigieux label Blue Note. Cependant, No Beginning No End n’est ni vraiment jazz, ni vraiment hip hop. Il serait plutôt soul ou lorgnerait vers la pop. En fait, notre chanteur s’inscrit dans la lignée de la plupart des chanteurs nu-soul : des influences jazz, un timbre soul, un sens de la mélodie pop et du rythme hip-hop.

Le résultat s’avère original, rafraîchissant, sophistiqué et d’une élégance certaine. Enregistré entre New-York, Paris et Londres, ce disque épuré a été en grande partie composé et écrit par José James lui-même. Ce dernier s’est aussi entouré de brillants collaborateurs. La jeune new-yorkaise Emily King a signé deux belles ballades, l’entraînante « Come to My Door » et l’éthérée « Heaven On The Ground ». Cette auteur de talent apporte une touche de charme non négligeable surtout lorsqu’elle chante en duo avec le rebelle J. James.

Le deuxième intervenant de poids n’est autre que l’omniprésent et génial Robert Glasper. Après des débuts fortement imprégnés de jazz, le pianiste s’amuse lui-aussi à mélanger le hip-hop, la soul et le jazz, en solo ou avec ses nombreux amis (cf. la chronique de Black Radio). Il a écrit la musique de « Vanguard », morceau à la rythmique éclatante de maîtrise. On notera enfin le duo avec la chanteuse marocaine Hindi Zahra sur « Sword+Gun », enregistré à Paris. Trop superficiel, ce titre n’est pas sans faire penser au style percutant de Sandra Nkaké.

Lorsque José James fait cavalier seul, il se montre tout aussi incisif. Il fait toujours preuve d’une grande rigueur rythmique et vocale. Sur les premiers titres de l’album, les arrangements auraient peut-être mérités un traitement plus sobre ou plus audacieux. En effet, l’ajout de cuivres semble trop convenu pour vraiment convaincre. José James prouve d’ailleurs à plusieurs reprises qu’il aurait très bien pu s’en passer. Sur « Bird of Space » par exemple, une ligne de basse monumentale et une interprétation vocale somptueuse suffisent à la réussite de ce morceau admirable, passionnant, à la fois lent et entraînant. Avec retenue, José James aligne certains titres brillants aussi bien d’un point de vue rythmique que mélodique, à l’image de l’incontournable « No Beginning No End » et surtout de l’épique « Do You Feel » qui rappelle irrésistiblement les premiers pas en solo d’Isaac Hayes.

Sur ce nouvel opus solide, inspiré et parfois lumineux, José James prend son temps et se montre parfaitement à l’aise. A 35 ans, il s’impose peu à peu comme une référence majeure de la soul/jazz.

A lire aussi en SOUL par MANIAC BLUES :


Bobby WOMACK
The Bravest Man In The Universe (2012)
Renaissance d'un champion




Raphael SAADIQ
Stone Rollin' (2011)
Un brillant album de soul old school


Marquez et partagez





 
   MANIAC BLUES

 
  N/A



Non disponible


1. It's All Over Your Body
2. Sword+gun (feat Hindi Zahra)
3. Trouble
4. Vanguard
5. Come To My Door (feat. Emily King)
6. Heaven On The Ground
7. Do You Feel
8. Make It Right
9. Bird Of Space
10. No Beginning No End
11. Tomorrow
- Bonus Track
12. Come To My Door (feat. Emily King)



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod