Recherche avancée       Liste groupes



      
SYNTHPOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

2013 Fantasy

LIGHTNING DUST - Fantasy (2013)
Par WALTERSMOKE le 5 Août 2013          Consultée 785 fois

Ça y est, LIGHTNING DUST est arrivé à l'étape critique du troisième album. Le duo canadien issu de Black Mountain continue de tracer son petit bonhomme de chemin et sort mine de rien ce fameux album censé être une phase des plus décisives. Deux choix s'étaient alors posés pour Amber Webber et Joshua Wells : continuer dans la veine de Infinite Light, leur précédent album, ou bien trancher et bifurquer.

Pour le coup, ceux qui suivaient LIGHTNING DUST auront de quoi être choqués par la teneur de la musique jouée ici. La conversion à une électro pop, si elle n'est pas totale, est du moins bien flagrante. La première chanson, l'efficace "Diamond", instaure bien la direction générale de Fantasy. La mélancolie ambiante instillée par la voix de Webber aura vite fait de donner sa saveur tout le long du disque. Au niveau de la musique, LIGHTNING DUST s'inscrit dans le moule de la synthpop des années 2000-2010, à la fois originale et éculée. Rien de nouveau sous le soleil, ce n'est pas Fantasy qui a inventé l'eau chaude. Mais à défaut d'être original, le duo abat sa carte maitresse, à savoir la maitrise du genre. Le moins que l'on puisse dire, c'est que Webber et Wells savent vraiment ce qu'ils veulent faire, et aboutissent de facto à une bonne réussite.

Du côté des réussites, il n'est pas difficile de faire le plein avec Fantasy. Outre "Diamond", le duo marque de gros points tout du long, avec en tête de gondole certaines chansons encore plus belles, à l'instar de "Reckless and Wild" ou bien "Agatha". Cette dernière est d'ailleurs le climax émotif de l'album, grâce notamment à un minimalisme musical sans fioritures ni de passages inutiles. Dans l'ensemble, rien de vraiment moyen ou mauvais.
Encore que... parmi les chansons les plus remarquables, "Moon" arrive en tête de liste. Il s'agit en effet d'une pièce tout ce qu'il y a de plus acoustique. Dans l'absolu, elle n'est pas mauvaise, mais elle n'a rien à faire ici, que ce soit en début, en milieu ou en fin d'album. La contradiction est trop forte pour être agréablement étonné. Autre chanson plus discutable, "Loaded Gun" se place également à contre-courant du reste de l'album, mais dans des proportions beaucoup moins discutables. Il n'empêche que l'ambiance cette fois sombre est ratée, et ce d'autant plus que la chanson arrive à s'éterniser, et en 4 minutes, un véritable exploit.

Fantasy est un bon album de synthpop, ainsi qu'un virage stylistique très large mais aussi bien négocié. Quelques ratés subsistent, mais ils seront relativement faciles à corriger par la suite. La question est maintenant de savoir si Webber et Wells vont continuer dans cette voie ou revenir au la musique plus pop-rock des précédents opus. Continuer dans la synthpop serait vraiment un bon choix.

A lire aussi en NEW-WAVE par WALTERSMOKE :


OMD
Live At The Theatre Royal Drury (1982)
OMD électrisé




PULP
Dogs Are Everywhere (1986)
Un EP bien noir


Marquez et partagez





 
   WALTERSMOKE

 
  N/A



- Amber Webber (chant, arrangements)
- Joshua Wells (arrangements)


1. Diamond
2. Reckless And Wild
3. Mirror
4. Moon
5. Fire Me Up
6. Loaded Gun
7. In The City Tonight
8. Fire, Flesh And Bone
9. Agatha
10. Never Again



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod