Recherche avancée       Liste groupes



      
CHIPTUNES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Divers Compositeurs Jeux Video

Hitoshi SAKIMOTO - Final Fantasy Tactics Ost (avec Masaharu Iwata) (1997)
Par CHIPSTOUILLE le 24 Décembre 2013          Consultée 1288 fois

Hitoshi SAKIMOTO n’est peut-être pas un grand mélodiste, mais il possède une caractéristique singulière que bien des compositeurs peuvent lui envier, il est reconnaissable entre mille. Ça ne manque jamais, à chaque fois qu’il m’est arrivé de jeter une oreille inattentive sur l’une de ses compositions, son nom est toujours resurgi comme un automatisme. Sur le papier, pourtant, il se distingue difficilement de ses homologues contemporains. Composition synthétique à ambition classique, principalement période romantique, impulsion rythmique caractéristique de l’archipel, goût prononcé pour quelques effets particuliers comme les chromatismes, les arpèges à la harpe et les cymbales, on nage dans la banalité. Pourtant, dans ses choix sonores, sa harpe synthétique, ses différentes cloches, dans les nappes de clavier, dans cet effet d’écho prononcé, dans l’harmonie, SAKIMOTO est unique. Le seul qui parvient parfois à brouiller les pistes, par le jeu des influences réciproques, par leur collaboration au niveau de la production, est Masaharu IWATA. (1)

Au milieu des années 90, Hironobu Sakagushi le géniteur de la saga Final Fantasy, va proposer à Yasumi Matsuno lui à l’origine de la série des Ogre Battle (2), de venir travailler sur un épisode hors-série de sa série fétiche. Hitoshi SAKIMOTO et Masaharu IWATA le suivront dans cette entreprise. Les deux avaient déjà collaboré sur plusieurs jeux, à savoir Magical Chase (1991), Ogre Battle (1993) avec Hayao MATSUO, Tactics Ogre : Let Us Cling Together (1995) et le moins célèbre Treasure Hunter G (1996) où ils figuraient parmi une liste de 7 compositeurs différents.

C’est ainsi que Final Fantasy Tactics (3) voit le jour en 1997. Lourd héritage en termes de notoriété, le domaine musical de la série ayant été jusqu’alors exclusivement attitré à Nobuo UEMATSU. Challenge difficile, et relevé haut la main, SAKIMOTO principalement aujourd’hui, rivalise de notoriété avec son confrère. IWATA quant à lui n’ayant que rarement volé de ses propres ailes, est surtout mentionné pour sa collaboration avec le précité.

Malgré leur patte marquée, les deux compositeurs savent également varier la mixture d’un jeu à l’autre. Final Fantasy Tactics se distingue par sa fougue. Une grande partie des thèmes ayant été réalisée pour accompagner des combats, la plupart sont de la main de SAKIMOTO. Les compositions sont entrainantes, enjouées pour une bonne première partie. Sur le premier disque, IWATA se charge plutôt de la partie scénaristique, des différents thèmes de menus, de la carte, des choses plus lentes mais brèves, qui permettent à l’ensemble de respirer.

Ce que les notes éparses et joyeuses de la première galette ne révèlent pas d’emblée, c’est la portée dramatique du récit. Fiction politique sur fond de guerre de succession, les héros tragiques finissent par mener une bataille singulièrement différente, faite de machinations et de complots. Peu à peu, les mélodies insinuent que quelque chose de pourri se trame au royaume d’Ivalice. Une relative inquiétude se dessine, un mode mineur qui surgit, des sonorités plus graves, un pathétisme qui se révèle peu à peu. Cette progression est flagrante sur les reprises régulières des deux thèmes principaux. Lors d’élucubrations politiques, le clavier-basson titille gentiment les dissonances, par petites touches subtiles. On passe de l’épique au sournois, sans même s’en rendre compte. Il est déjà trop tard pour que vous vous en aperceviez, l’étau se resserre.

L’instant de silence qui accompagne le changement de disque fait éclater la vérité. Tout du long, les claviers se veulent des imitations d’instruments. Des cordes soyeuses et enjouées des débuts, on passe aux violoncelles et enfin à la contrebasse. Les clarinettes et autres cornemuses se métamorphosent en basson. Les clochettes se sont transformées en cloches, puis enfin en gongs sinistres. Ce n’est plus une bataille épique que vous menez, mais une lutte contre les démons. Le cauchemar prend forme sous celle des Lucavi : Velius (saloperie !), Cùchulainn, Zalhera, Hashmal ou encore Adrammelech corrompent vos oreilles. Les thèmes finaux sont massifs, poignants, déchirants. SAKIMOTO s’efface peu à peu pour laisser un IWATA complètement dérangé prendre le dessus. La transition étant subtile, on s’accommode doucement mais sûrement de cette folie ambiante. Un régal.

Petit joyau de la musique de jeux vidéo, l’OST de Final Fantasy Tactics, qui tient donc sur 2 CD, a pour elle une efficacité rare dans le domaine. Bien que longue, elle se renouvelle avec intelligence, si bien que l’on ne s’ennuie pas. Les rares passages moyens sont brefs, les reprises de thèmes sont heureuses. L’exhaustivité des musiques ainsi que l’ordonnancement traditionnel « par ordre d’apparition à l’écran » assure une continuité bienvenue. Le jeu lui-même assurant un équilibrage heureux dans la réutilisation des thèmes, rien ne porte à détester un thème tellement celui-ci aurait été rabâché. Contrairement à d’autres travaux des compositeurs, celui-ci réussi de belles prouesses en terme de mélodies. Enfin le tout-synthétique revêt chez le duo SAKIMOTO-IWATA un certain charme. On ne pourra certes pas parler d’humanité dans l’interprétation, mais le filtre électronique que s’évertuent encore aujourd’hui à utiliser les deux compositeurs impose une distance et donne au médiéval-fantastique du récit son aspect irréel. Peu d’OST de jeux-vidéo peuvent se vanter d’être aussi réussies. Plus que cela les musiques de Final Fantasy Tactics sont une référence du genre.

(1) A noter peut-être l’exception de Yoshino AOKI, compositrice ayant notamment travaillé sur Breath Of Fire IV. Ce n’est d’ailleurs pas le seul point commun que l’on pourra établir avec Final Fantasy Tactics. D’ailleurs l’évolution de cette autre série, qui finira également par accueillir Hitoshi SAKIMOTO à la composition, laisse à penser qu’on a peut-être un peu forcé la main à AOKI. Cette dernière, aidée par Akari KAIDA, avait par ailleurs fourni un travail déplorable sur Breath Of Fire III au préalable, très éloigné des influences de SAKIMOTO.
(2) Une série dont les noms font régulièrement référence à des morceaux du groupe QUEEN.
(3) Pour les gens qui n’y connaissent pas grand-chose en jeux-vidéo, le terme « Tactics » fait référence au système de jeu. Les Tactical-RPG, se différenciant des RPG (Role Playing Game pour Jeu De Rôle en anglais) japonais traditionnels de par leur focalisation sur les phases de combats au détriment de l’exploration. Celles-ci sont agrémentées d’une composante « déplacement » sur un damier virtuel, comme aux échecs. Les joutes demandent ainsi plus de réflexion, d’où l’aspect « tactique ».

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par CHIPSTOUILLE :


TOTAL ECLIPSE
Violent Relaxation (1996)
Le 2nd meilleur album de trance, avec de l'ambient




The CHEMICAL BROTHERS
Dig Your Own Hole (1997)
Vous aimez la musique qui vrombit?

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Hitoshi Sakimoto (composition)
- Masaharu Iwata (composition)


1. Bland Logo~title Back  
2. Backborn Story  
3. P.r. Movie  
4. Unit Introductions  
5. Player Creation  
6. Prologue Movie  
7. Chapel  
8. Enemy Soldiers Attack  
9. Trisection  
10. Officer Cadet  
11. Attack Team  
12. Unavoidable Battle  
13. Battle's End  
14. Main Character's Theme  
15. A Chapel  
16. Algas  
17. World Map  
18. Shop  
19. Soldier Agency  
20. Fur, Meat, And Bones Trade  
21. Formation Screen  
22. Brave Story  
23. Pub  
24. Data Screen  
25. Desert Land  
26. Alma's Theme  
27. Doubtful Atmosphere  
28. Decisive Battle  
29. Cry Of A Bitter Heart  
30. Remnants  
31. Anxiety Before The Battle  
32. Tension 1  
33. Game Over  
34. Tutorial  
35. Random Waltz  
36. Ovelia's Theme  
37. Apoplexy  
38. Zalbag, The Holy Knight  
39. Run Past Through The Plain  
40. Scheme  
41. Delita's Theme  
42. Back Fire  

1. Memories  
2. Dicedarg's Theme  
3. Antipyretic  
4. Saint Ajora's Theme  
5. Bloody Excrement  
6. And I Ran Away  
7. Espionage  
8. Descent  
9. Ovelia's Worries  
10. Under The Stars  
11. Battle On The Bridge  
12. Cardinal's Anger  
13. In Pursuit  
14. Shock!!~despair  
15. Saint Ajora's Theme Deluxe Edition  
16. Cry Of A Bitter Heart!  
17. Requiem  
18. Terror 1  
19. The Pervert  
20. Antidote  
21. Thunder God Cid's Theme  
22. Treasure  
23. Night Attack  
24. Terror 2  
25. Ultema The Nice Body  
26. Ultema The Perfect Body!  
27. Last Battle's End  
28. Epilogue Movie  
29. Staff Credit  



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod