Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUL  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (314)

Bill WITHERS - Watching Me Watching You (1985)
Par ERWIN le 28 Décembre 2013          Consultée 838 fois

7 ans de réflexion, c’est ce qu’il a fallu à Bill WITHERS pour avoir envie de repartir à l’assaut du billboard. On passera sous silence la collaboration avec le saxophoniste Grover WASHINGTON le temps d’un titre - mais quel titre « Just the two of us » - qui paraîtra en 1980. Bill a désormais 47 ans, ce n’est plus un petit jeune. Du coup, un p'tit coup de « moderne » se ressent au visionnage de la photo de couverture. Nous sommes en plein milieu des eighties.

C’est marrant d’ailleurs, je me souviens fort bien de cette chanson « Oh yeah » sortie en single à l’époque, je ne connaissais pas du tout notre Bill. Chanson sympa sans plus, mais manquant cruellement de vibe, tout en étant pas vraiment pourvue du smooth cher à l’artiste soul.
Une certaine énergie se dégage de « Steppin right along », la voix de Bill cherche à provoquer l’agression pour ce morceau dance funk typique des eighties. « Don’t make me wait » sonne carrément datée, tellement typée, les harmonies ne sont pas désagréables mais la chanson n’apporte pas grand-chose.
Smooth… Difficile de l’être plus que Mr WITHERS quand il se lâche, et nous avons sur cet album plus de titres atmosphériques que de morceaux dance funk. La preuve sur « You just can’t smile away », sortie de nulle part, mais symbolique de son talent hors norme. Juste lui et l’orgue, à l’image de la classique « Hope she’ll be happier », certes pas aussi sublime, mais tirée du même moule sans aucun doute. La force tranquille du grand soulman est toujours bien là. « Whatever happens » est elle aussi d’excellente qualité. « You try to find a love », bien que légèrement moins bonne, reste comme souvent les slows superbes dans son art. Enfin, comme il se doit, le morceau de bravoure de l’album est l’éponyme « Watching me watching you », titre original mais totalement dans la tradition de ses grands classiques passés, le smooth y est permanent, la classe.

C’est le dernier album de la discographie de Bill WITHERS, petite pour un tel artiste, à peine quatre vingt morceaux, mais de nombreux standards la composent. Je vous encourage donc vivement à son écoute, l’homme est profondément attachant, exemplaire au niveau de ses aspirations, si loin des tumultueuses existences de ses pairs Marvin GAYE ou Barry WHITE.
Exemplaire, c’est le mot.

A lire aussi en SOUL par ERWIN :


Barry WHITE
I've Got So Much To Give (1973)
Black crooner




Bill WITHERS
Still Bill (1972)
Au sommet


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Oh Yeah
2. Something That Turns You On
3. Don’t Make Me Wait
4. Heart In Your Life
5. Watching Me Watching You
6. We Could Be Sweet Lovers
7. You Just Can’t Smile It Away
8. Steppin Right Along
9. Whatever Happens
10. You Try To Find A Love



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod