Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

Commentaires (5)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


KAARIS - Or Noir (2013)
Par GLADIUS le 31 Octobre 2013          Consultée 2168 fois

KAARIS est le petit nouveau rappeur français à la mode. Mis en avant sur les radios, chaines de télévision – notamment sur l'émission Clique de Mouloud Achour, fan de rap – notre rappeur s'est surtout fait connaître grâce à l'une des icônes les plus contestées de notre génération, BOOBA. L'objet du crime, c'est « Kalash », morceau présent sur l'album Futur de BOOBA auquel KAARIS a participé et qui l'a fait connaître au grand public.

C'est vrai que le fait qu'il ait été sorti de l'ombre par BOOBA, c'est pas forcément une bonne chose. Mais bref, nous ne sommes pas ici pour critiquer le rappeur qui a le plus mal tourné de toute l'histoire du rap français, mais bel et bien pour juger son nouveau rejeton. Le titre qui est sorti en exclu n'est autre que « Paradis ou Enfer ». Et impossible de ne pas reconnaître son mentor dans les paroles pourries, dans l'instru frisant l'arnaque et même dans la voix grave au maximum et sans feeling. En fait, je ne sais même pas si les textes sont pourris ou marrants. Parce qu'il n'y a aucun sens à écrire ça, le message passé vaut zéro, il ne parle que de cul ou d'argent, aucun intérêt. Surtout quand on se rappelle que le but du rap est de faire passer un message, ou même de raconter une histoire à travers une texte aussi bien écrit qu'une poésie et une instru entraînante. Rien n'y est. Diantre.

La sortie de l'album – tant attendue, vous l'aurez compris – va permettre de voir une pâle copie de ce single en 17 exemplaires. Les points positifs sont tout bonnement inexistants. Les instrus sont toutes dégueulasses – je pèse mes mots – et inaudibles au possible. Prenez l'exemple de « Zoo », sacré résumé de cet album, vide de sens.
Oh, et n'oublions pas le featuring avec son maître BOOBA sur « L.E.F » qui doit être le titre où KAARIS se ridiculise le moins, à côté d'un Booba et son auto-tune inséparables complètement naze.

Étrange, cet album. Dans le rap français, on a déjà vu des productions complètement nazes avec des instrus insupportables, mais il y avait au moins un rappeur qui remontait un poil le niveau. Ici, KAARIS s'enfonce dans sa propre médiocrité. S'il comptait sauver son flow proche de celui d'une vache avec des mélodies prenantes, c'est mort.

Malheureusement, ce genre d'album va faire croire à la population commune qui ne s'intéresse pas spécialement au genre que le rap ce n'est que ça. Et c'est à cause d'albums comme ça que des cons arrivent à dire que le rap est une sous-culture (« Si j'devais choisir entre tout ce bif et toutes ces bitchs, je prendrais le gros chèque, parce que l'oseille est la plus bonne des schnecks » : sans commentaires).
Album à fuir comme la peste, à mon avis il faut tout simplement boycotter ce genre d'artiste qui se fait pistonner par des grands – en l'occurence BOOBA, qui fut grand à une époque, oui – pour ne faire que de la soupe et être désespérément là où on les attend. Relativisons, ce rappeur fera le bonheur de Skyrock et toutes ces radios.
Bilan : aucun titre à retenir, pour une note de 0/5, gentiment arrondie à 1/5 parce que je n'ai pas le choix.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


Talib KWELI
Prisoner Of Conscious (2013)
Prodige du rap au top.




DRAKE
Nothing Was The Same (2013)
Une perle de 2013, touchant et incontournable


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



Non disponible


1. Bizon
2. Zoo
3. Ciroc
4. Mbm
5. Binks
6. Je Bibi
7. Bouchon De Liège
8. Paradis Ou Enfer
9. L.e.f (feat. Booba)
10. Dès Le Départ
11. Pas De Remède
12. 63
13. Bébé
14. Plus Rien
15. Or Noir
16. Tu Me Connais
17. 2 Et Demi
18. À La Barrière



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod