Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Bande Originale De Film

Howard SHORE - The Lord Of The Rings: The Return Of The King (2003)
Par MR. AMEFORGEE le 29 Août 2005          Consultée 3359 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

La quête de l’anneau touche à sa fin. Dans un ultime soubresaut, Howard Shore doit mettre un point final à l’ornementation musicale qu’il a forgée au fil des ans, destinée à servir d’écrin révélateur aux images cinématographiques. Et si la difficulté est la même que celle que j’évoquais pour les Deux Tours, à savoir frayer avec d’anciens thèmes et les mélanger à quelques nouveaux (très peu ici), l’enjeu est cependant plus crucial : il s’agit de clore la trilogie en beauté. Et si je puis dire, le compositeur s’en sort plutôt bien.

Le troisième opus commence comme si l’on n’avait jamais vraiment quitté les Terres du Milieu et ses rivages musicaux, esquissant une mélodie familière au violon comme on ouvrirait doucement le rideau, au troisième acte d’une pièce, sur un paysage connu. C’est paisible, mais comme le titre l’indique, la tempête approche, et les sombres accords des forces ténébreuses finissent par retentirent.
La musique, désormais familière, demeure ample et grandiose, mais l’on constate que tout y est beaucoup plus nuancé, moins orgueilleux ici : une atmosphère de déchéance, de fin de règne, mélancolique et nostalgique plane sur l’ensemble. On peut le percevoir sur « Minas Tirith » qui introduit le thème du Gondor, majestueux et hiératique, mais qui semble n’être que l’ombre de ce qu’il pourrait être, tout comme le royaume du Gondor n’est que l’ombre de lui-même, sa période de gloire étant passée depuis longtemps. Ainsi, si l’on conserve la veine grandiloquente wagnérienne, celle-ci croise avec un souffle mortifère typiquement shakespearien (c’est d’autant plus perceptible dans le film), qui confère à l’ensemble une subtilité et une maturité supplémentaire.

On retrouvera tous les thèmes marquants des précédents opus : celui du Rohan retentit de manière martiale, plus discipliné sur « The Ride of the Rohirrim », celui de la communauté de l’Anneau se retrouve par-ci par-là, toujours par petites mesures et sur un tempo lent, lorsqu’il s’agit de montrer le groupe d’Aragorn, Gimli et Legolas ; celui des hobbits se retrouvera à la fin également. Il en va de même pour le thème elfique d’Arwen, qui fait la part belle aux voix évanescentes (la cantatrice Renée Fleming prête d’ailleurs son joli filet de voix, sur « Twilight and Shadow » et « The Return of the King »).

Howard Shore ne s’endort pas pour autant sur ses lauriers, comme sur « Shelob’s Lair », qui nous figure la perfide Arachnée, rejeton d’Ungoliantë, et son combat avec Sam : un début calme, sur lequel plane un parfum de menace, puis des violons angoissants, soutenus par des cuivres retors, précisent le danger, et nous mènent jusqu’à l’apothéose et à la mise à mort. Vraiment excellent. On évoquera encore l’amplitude chargée de solennité, sous-tendue par des choeurs énormes, puis par un air presque victorieux, sur « The Fields of the Pelennor », la grosse scène de bataille du film.

Les derniers morceaux ne feront pas déshonneurs aux efforts d’Howard Shore : « The Black Gate Opens » et « The End of All Things » sont empreints de la tension annonciatrice de la fin. Sur le premier cité, le compositeur préfère d’ailleurs abandonner les gros effets de symphonie pour une simple flûte, entourée de quelques choeurs, sobres et pieux, évitant ainsi une surenchère inutile, pour signifier la densité croissante du tumulte et rehausser le suspens. Sur le second, on augmente la pression avec des choeurs dramatiques, tendus sur le fil de nerveuses percussions, qui alternent avec des accalmies fatales, qui signent la conclusion apocalyptique de cette bataille pour l’Anneau de Pouvoir. Sur « The Return of the King », épilogue serein s’il en est, on retrouve tous les thèmes phares, mais joués de manière très retenue. Il en sera de même sur « The Grey Havens », très doux et paisible. A ce titre, on peut saluer Shore pour avoir su éviter de tomber dans le pathos grandiloquent et facile. Certes, il se permet quelques envolées de violons tendres, mais cela demeure très sobre.

Le générique de fin est une chanson, « Into the West »... On dira qu’elle est jolie et que l’interprétation est sans défaut. Mais on pourra regretter que les paroles soient en anglais, ce qui casse un peu l’ambiance, et surtout que ce soit Annie Lennox qui chante : sa voix, sucrée, est décidément trop pop pour ce genre d’exercice. Dommage.

En conclusion, la B.O. du Retour du Roi est sans doute la plus sombre de la trilogie, moins vigoureuse que celle de la Communauté de l’Anneau, et moins guerrière que celle des Deux Tours, et à ce titre, elle constitue une magnifique conclusion au film de Peter Jackson. J’avoue que plus je l’écoute, plus je l’apprécie, même si ma préférence demeure au premier opus. Il ne me restera peut-être plus qu’à réhabiliter celui des Deux Tours... Howard Shore a su proposer une vision musicale du Seigneur des Anneaux très intéressante et surtout cohérente le long des trois films. On pourra toujours trouver à y redire puisque chacun a sa propre opinion de ce que devrait être la musique des Terres du Milieu. Mais cette version, en conformité avec les conventions hollywoodiennes certes, est loin d’être mauvaise.

Fin.

En attendant le film du Silmarillion...

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par MR. AMEFORGEE :


Howard SHORE
The Lord Of The Rings: The Fellowship Of The Ring (2001)
Un disque pour les gouverner tous

(+ 2 kros-express)



Keith JARRETT
Paris Concert (1988)
Gravir le volcan


Marquez et partagez





 
   MR. AMEFORGEE

 
  N/A



- Howard Shore (chef d'orchestre)
- London Philharmonic Orchestra
- The London Voices
- The London Oratory School Schola


1. A Storm Is Coming
2. Hope And Memory
3. Minas Tirith
4. The White Tree
5. The Steward Of Gondor
6. Minas Morgul
7. The Ride Of The Rohirrim
8. Twilight And Shadow
9. Cirith Ungol
10. Andùril
11. Shelob's Lair
12. Ash And Smoke
13. The Fields Of The Pelennor
14. Hope Fails
15. The Black Gate Opens
16. The End Of All Things
17. The Return Of The King
18. The Grey Havens
19. Into The West



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod