Recherche avancée       Liste groupes



      
POP-FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


MANIC STREET PREACHERS - Rewind The Film (2013)
Par KORAMA le 9 Décembre 2013          Consultée 1204 fois

Après avoir soldé leur passé avec Journal for Plague Lovers (2009) et enfoncé le clou d’un pop-rock à guitare avec Postcard from a Young Man (2010), revoilà nos trois Gallois, enfin libres et apaisés, prêts à explorer de nouvelles contrées. En effet, ce “Rewind the Film” prend le parti de mettre en avant la face acoustique du groupe, une sorte de pendant folk à l’électronique Lifeblood (2004).

Et de fait, l’appréhension guette avant de lancer l’écoute. Ce Rewind the Film souffrira t-il du même problème que son prédécesseur, à savoir une certaine uniformité du son qui lasse au bout du compte, et ce indépendamment de la qualité intrinsèque des chansons? Et la réponse est non. Malins, les Manic ne réitèrent pas ici la même erreur et parent chaque composition d’un univers sonore propre. Ils créent du coup une belle diversité au sein d’un groupe homogène de chansons lentes et boisées.

Ainsi, “Show Me the Wonder” se voit paré de cuivres sautillants lui donnant un coté pop soul Motown du meilleur effet. Plus loin, “(I Miss the) Tokyo Skyline” ouvre de nouveaux horizons sur un tapis électronique mâtiné de violon, tandis que “Builder the Routine” crée un sentiment étrange à l’aide d’une boite à musique répétitive, osant même un hommage à peine voilé aux Beach Boys lors du solo de cuivres. A chaque chanson sa petite touche personnelle.

Cette diversité se retrouve aussi dans le choix des duos. En effet, il n’y a pas moins de 3 invités différents sur cet album. Lucy Rose ouvre le bal et promène sa voix diaphane sur l'inaugural “This Sullen Welsh Heart”. Cate Le Bon prend la relève sur un “4 Lonely Roads” poppy à souhait. Enfin, Richard Hawley imprime sa marque de son timbre chaud sur le magnifique “Rewind the Film”, l’un des meilleurs titres des MANIC STREET PREACHERS s’étalant sur près de sept bonnes minutes. Un morceau folk dans l’âme, emprunt d’une douce mélancolie pour mieux s’illuminer sur les refrains.

Et que dire de la merveille que constitue “3 Ways to See Despair”, un morceau-monde qui ouvre de belles perspectives pour le groupe, mariage parfait de l’acoustique et de l’électrique. Une ouverture dépouillée en accords égrainés qui débouche sur un rythme ou l’on ressent toute la lassitude du monde, le chant de Bradfield semblant comme éteint, résigné. Et au milieu surgissent des guitares électriques limites floydiennes qui semblent élargir l’espace, tracer des lignes de fuites improbables vers un univers inconnu, avant que le morceau ne se referme. Et ce, en trois minutes chrono. Pas un morceau de gras, pas une note ou un instrument à enlever.

Pour tout dire, on ne savait pas les Manic capables d’une telle délicatesse sur un album entier, sans aucun solo superfétatoire ni morceau rock pour venir parasiter la quiétude et la sérénité affichée par James Dean Bradfield et ses comparses. Même “Anthem for a Lost Cause”, qui aurait pu devenir pompier avec ses trompettes omniprésentes, son rythme de ballade rétro et son chant héroïque, reste dans une certaine retenue.

Ce relatif dépouillement est une divine surprise, en plus d’être une belle réussite, Rewind the Film étant leur meilleur album depuis le Send Away the Tigers de 2007, et probablement l’un de leur meilleur tout court. De quoi clouer le bec à leurs détracteurs qui ont toujours vu dans le groupe qu’un combo de seconde zone.

A lire aussi en POP par KORAMA :


Martin CARR
The Breaks (2014)
Kingsize




William SHELLER
Stylus (2015)
Du Sheller classique


Marquez et partagez





 
   KORAMA

 
  N/A



- James Dean Bradfield (chant, guitare)
- Nick Wire (basse)
- Sean Moore (batterie)
- Lucy Rose (chant sur 'this sullen welsh heart')
- Cate Le Bon (chant sur '4 lonely roads')
- Richard Hawley (chant sur 'rewind the film')


1. This Sullen Welsh Heart
2. Show Me The Wonder
3. Rewind The Film
4. Builder Of Routines
5. 4 Lonely Roads
6. (i Miss The) Tokyo Skyline
7. Anthem For A Lost Cause
8. As Holy As The Soil (that Buries Your Skin)
9. 3 Ways To See Despair
10. Running Out Of Fantasy
11. Manorbier
12. 30-year War



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod