Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

1986 Voodoo
 

- Membre : Naked City
- Style + Membre : John Zorn , Dexter Gordon
 

 Tzadik (408)
 Spyro Gyra (449)
 Marcus Miller (349)
 Keziah Jones (317)

SONNY CLARK MEMORIAL QUARTET - Voodoo (1986)
Par TEEMO le 22 Mars 2014          Consultée 1114 fois

John Zorn, le leader de ce quartet, est probablement un des musiciens les plus prolifiques et hétéroclites de ces dernières années. Depuis les années 80, Il a exploré de très nombreux styles musicaux radicalement différents, allant de la musique sémite, au jazz en passant par le métal, le punk et même par le classique. Compositeur et producteur de nombreuses pièces, il va jusqu’à créer son propre label « Tzadik ». Référencer toutes les productions que Zorn ait pu composer est une tâche ardue tant sa carrière est vaste. Ce multi-instrumentiste officie souvent dans un genre avant-gardiste, expérimental et anticonformiste, bousculant les règles de la musique. Une vision iconoclaste faisant de lui une figure prépondérante dans ce domaine et provocant adoration des uns et exécration des autres.

Sorti en 1986, « Voodoo » est, comme le nom de la formation l’indique, un hommage à un haut représentant du Hard Bop qu’est le pianiste Sonny Clark. C’est également le seul album que le quartet sortira. Certains des albums de Zorn sont loin d’être accessibles, mais « Voodoo » se révèle être tout à fait abordable. Si on peut clairement considérer que le new-yorkais est la pièce maîtresse de la formation, il est épaulé par Wayne Horvitz (participant à un autre projet de Zorn nommé « Naked City ») qui est également très présent et dont le jeu très bluesy rend sublimement hommage au pianiste. L’enjeu, pour lui étant d’éviter un décalquage et de proposer une version personnelle des morceaux, chose qu’il réussit haut la main.

Les compositions sont toutes piochées dans le répertoire de Clark et réinterprétées par le quartet. Les thèmes sont tout simplement géniaux et accrochent dès la première écoute. Les détracteurs du jazz reprochent souvent au style l’impossibilité de siffler ou de chantonner les mélodies comme on le ferait avec la chanson par exemple. « Voodoo » vient gentiment contredire cet a priori grâce à des titres comme « Sonny’s Crib » dont la mélodie, pourtant très simple, peut être aisément fredonnée. Là où les quatre musiciens brillent c’est dans leur manière d’insuffler puissance et modernisme aux compositions originales. Zorn s’adonne à une expérience où s’entremêle lyrisme (« Nicely ») et impétuosité (« Minor Meeting »). Son jeu aigu, exubérant et dynamique jongle avec tension musicale (voir le mystérieux « Voodoo ») et avec cette vigueur spontanée voire sauvage si cher au Hard Bop. S’il y a bien quelque chose qui fait de Zorn un saxophoniste reconnaissable parmi tant d’autres, ce sont ces sortes de « couac » un peu comme un canard que l’on étranglerait. Écoutez « Minor Meeting » pour mieux cerner de quoi il s’agit. Ces « couac », en plus d’être novateurs et justement dosés, apportent une touche de folie délectable. Comment un tel son peut-il sortir d’un tel instrument ? Si la partie rythmique se veut moins loquace, elle constitue tout de même une base solide qui participe largement à apporter cette énergie si revigorante.

Il va sans dire que John Zorn fait partie de ces outsiders de la musique qui ont su se démarquer en proposant un style bien à eux. Avec le Sonny Clark Quartet, il signe un album finalement assez académique (par rapport à ses autres productions) avec lequel il rend un hommage, à la fois personnel et fidèle à l’œuvre originale. « Voodoo » marque les prémices de la célébrité de Zorn, prémices qui seront suivies de bien des expériences aussi intenses les unes que les autres.

A lire aussi en JAZZ par TEEMO :


ZEBRINA
Hamidbar Medaber (2014)
La fusion parfaite entre klezmer et jazz.




John ZORN
Alhambra Love Songs (2009)
Ténébreux, élégant, éthéré, mystérieux...


Marquez et partagez





 
   TEEMO

 
  N/A



- Wayne Horvitz (piano)
- John Zorn (saxophone)
- Ray Drummond (contrebasse)
- Bobby Previte (batterie)


1. Cool Struttin'
2. Minor Meeting
3. Nicely
4. Something Special
5. Voodoo
6. Sonia
7. Sonny's Crib



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod