Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


DISIZ - Transe-lucide (2014)
Par GLADIUS le 2 Juin 2014          Consultée 1238 fois

Le retour de DISIZ avec sa saga d'albums lucides est plus que déroutant. Quand on suit l'artiste, on se rend compte qu'il a eu bon nombre de projets dans sa vie, une grande carrière plus ou moins fructueuse selon les périodes. Mais dans tous les cas, on peut réellement dire que ses deux derniers albums sont ceux de la maturité. Si Extra-Lucide avait impressionné par son homogénéité et sa régularité positive, Transe-Lucide est dans la continuité et nous prouve que DISIZ est un rappeur réfléchi.

Notre rappeur a voulu représenter ici une vie, avec comme un concept à 3 étapes : la première, des chansons 1 à 8, représente l'enfance ; la seconde représente l'adolescence pour les titres 9 à 13 et enfin les morceaux 14 à 17 représentent l'âge adulte. Une réelle chronologie est donc installée dans cet album. Bien fichue même, car sur toute la longueur on retrouve une logique.
Le premier titre « Banlieusard Syndrome » en dit beaucoup sur sa jeunesse et sur l'ambiance quasi-constante qui règne dans les banlieues. « Miskine », plus calme, raconte la vision d'un gamin pauvre avec plein d'envies et de rêves. Le morceau « Kamikaze » se révèle un poil désuet et peu attirant malgré le flow excellent que DISIZ nous propose sur les couplets. Le long morceau à la « Demain c'est loin » – attention n'y voyez aucune comparaison qualitative, juste que c'est un morceau à peu près aussi long – est plutôt moyen surtout à cause de l'instru et des paroles moyennes qui ne tiennent pas vraiment la route sur les 8 minutes. Et mince, pourquoi va-t-il jusqu'à utiliser un auto tune dégueulasse sur « Fuck Les Problèmes » ? Cet objet détestable est clairement à supprimer de toute production musicale qui se respecte, surtout que l'instru était plutôt correcte... Heureusement le titre qui clôture ce premier chapitre de l'album « Spirales » se révèle probablement être l'un des meilleurs de l'album, grâce à son instru planante qui attache tout de suite l'auditeur.

Quand arrive la seconde partie, le temps de l'adolescence, des premières soirées de beuverie, que DISIZ relate avec humour et réalisme sur « Burn Out » bien que le refrain soit clairement en trop sur ce morceau. L'instru de « Kadija » est elle aussi convaincante et permet de rehausser une chanson au refrain plat. Cependant le réel point fort de ce chapitre de l'adolescence c'est « Echo », où DISIZ accompagné d'un piano subtilement arrangé rappe sur sa jeunesse avec justesse et classe.

Enfin arrive le temps de l'âge adulte, les problèmes, les impôts et tout l'bordel. Mais aussi le plaisir d'avoir un enfant, assez explicite sur l'interlude « Ciel », le plaisir d'aimer quelqu'un et de vivre en famille avec le bon morceau « Luv (prend le risque) ». « Complexité française » propose un thème un poil trop abordé dans le rap mais nécessaire sur le cher pays qu'est la France et l'identité des personnes. Mais l'instru est moyenne, seul le refrain chanté par l'invité Simon Buret remonte le niveau. L'album se termine avec « Happy End », un morceau qui véhicule une certaine positivité tant dans les paroles que dans l'instru, et qui nous laisse sur une bonne touche.

Sans aucun doute moins bon que Extra-Lucide sur l'ensemble, ce Transe-Lucide possède de vrais bons morceaux. Mais au delà de ça, il nous montre qu'il existe encore des rappeurs qui s'assument et font du rap pour eux et non pour plaire à la société. À découvrir donc, assez simple, cet album ne veut pas révolutionner ce genre et se contente d'ajouter sa pierre au grand édifice qu'est le rap.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


DAMSO
Lithopedion (2018)
Ils sont doués, nos amis belges..




DRAKE
Nothing Was The Same (2013)
Une perle de 2013, touchant et incontournable


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



Non disponible


1. Terre (intro)
2. Banlieusard Syndrome
3. Miskine
4. Kamikaze
5. Rap Genius
6. Fuck Les Problèmes
7. Mc Kissinger
8. Spirales
9. Burn Out (sayonara)
10. Eau
11. King Of Cool
12. Kadija
13. Écho
14. Ciel (interlude)
15. Luv (prends Le Risque)
16. Complexité Française
17. Happy End



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod