Recherche avancée       Liste groupes



      
AMBIENT / POST-ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style + Membre : Eluvium, Explosions In The Sky

INVENTIONS - Inventions (2014)
Par SUNTORY TIME le 9 Juillet 2014          Consultée 1028 fois

Les collaborations entre artistes sont monnaie courante, mais rares sont celles qui peuvent se targuer d’avoir apporté quelque chose de nouveau où de très grande qualité. C’est surtout dans le milieu de l’électro ou de la musique indépendante que les musiciens collaborent le plus. Et parmi les plus emblématiques, on peut citer les nombreuses collaborations entre Brian ENO, avec Robert FRIPP et David SYLVIAN, entre autres.

INVENTIONS est la création de deux artistes confirmés dans leurs domaines. Matthew Cooper, tête pensante du projet Ambient ELUVIUM, et Mark T. Smith, guitariste fondateur de EXPERIMENTAL AIRCRAFT mais surtout connu pour sa participation au groupe Post Rock EXPLOSIONS IN THE SKY.
Post Rock et Ambient, deux styles intimement liés depuis la seconde moitié des années 90. Et toute la nouvelle scène originaire de Portland, Oregon, et ses alentours, s’inspire de ces deux styles en plus du folk, dans une culture désormais qualifiée de Hipster. Et nos deux hipsters, barbes et chemises à carreaux de circonstance, usent de leur savoir faire propre pour ce nouveau projet.
INVENTIONS et son album sans titre sont donc un savant mélange entre plages planantes et guitare au son typique du post rock. Même s’il penche plus vers l’ambient, l’album peut se séparer en deux parties. La première face est dominée par les claviers au son caractéristique d’ELUVIUM, signés Matthew Cooper, quand la deuxième est dominée par une rythmique plus soutenue, plus post rock en fait.

« Echo Tropism » introduit le disque de manière paisible et sobre, mais c’est avec « Flood Poems » que nous prenons réellement notre envol. La guitare de Mark T. Smith donne une sublime ligne mélodique à ce long titre, dont la deuxième partie (à partir de tout juste 4 minutes) est tout simplement bluffante de beauté et de légèreté, minimaliste mais terriblement envoûtante. C’est ce que la plupart des titres ont de post-rock, une montée en puissance tout en restant planant, loin du minimalisme cher à l’ambient. Si « Entity » peine à démarrer, sa deuxième moitié nous apporte un bel exemple du ce schéma, en accentuant l’intensité des claviers de plus en plus saturés, et au douces notes de guitare en contraste. Ces claviers, toujours saturés, enveloppent la douce mélodie de « Luminous Insects », comme une berceuse électrique.

La seconde face de l’album renforce la rythmique, en douceur d’abord avec « Peaceable Child », mais l’expérimentation qui consiste en un son qui nous fait croire que le disque est rayé est particulièrement désagréable et gâche un morceau pourtant très réussi. Pas de problème pour « Sun Locations / Sun Coda », qui surprend l’auditeur par sa rythmique endiablé, presque menaçante. Le ton de l’album change réellement à partir de ce titre. Non, l’ambient n’est pas qu’une musique relaxante, elle peut être bien plus complexe et cérébrale.
« Recipient » calme un peu la donne, mais les murmures de l’un des deux comparses nous prépare à un tempo lourd et puissant, que seul la guitare pleine d’écho peut alléger, surtout dans ce final ou nous retrouvons un post rock pur, proche des mantras psychédéliques de GY !BE. Encore plus lourd et grandiloquent, le final de « Psychic Automation » et particulièrement entêtant, jusqu’au à la dernière salve de percussion, cloturant net le disque, sans clavier ni guitare, un « bom » magistral et sans rappel.

Inventions, l’album ne renouvellera pas les genres expérimentés, mais il ne faut pas se fier à la première impression. Cet album est bien moins monolithique qu’à la première écoute. En quelques écoutes, il ravira les amateurs du genre. Et pour les plus récalcitrants, je leur conseille d’écouter « Flood Poems » pour voyager intérieurement. Un coup d’essai réussi pour INVENTIONS, en espérant une suite tout aussi concluante.

Meilleurs titres : « Flood Poems », « Luminous Insects », « Sun Location / Sun Coda », …

Note réelle: Entre 3,5 et 4

A lire aussi en POST-ROCK par SUNTORY TIME :


DAUGHTER
If You Leave (2013)
Musique aussi intense qu'insaisissable ...




SWANS
The Glowing Man (2016)
L'ultime pièce de la trilogie finale des cygnes...


Marquez et partagez





 
   SUNTORY TIME

 
  N/A



- Matthew Cooper (claviers, etc...)
- Mark T. Smith (guitare, etc...)


1. Echo Tropism
2. Flood Poems
3. Entity
4. Luminous Insects
5. Peaceable Child
6. Sun Location / Sun Coda
7. Recipient
8. Psychic Automation



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod