Recherche avancée       Liste groupes



      
JAZZ ROCK / HARD ROCK  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Membre : Deep Purple, Black Sabbath, Ozzy Osbourne , Rainbow, Iron Maiden, Colin Towns , Roxy Music
- Style + Membre : Who Cares
 

 Site Officiel (610)

Ian GILLAN - Scarabus (1977)
Par RED ONE le 27 Février 2015          Consultée 1588 fois

1977, année symbolique du punk. La plupart des anciens groupes de hard rock commencent à être de plus en plus décriés pour leur grandiloquence décadente pendant que le rock progressif se voit montré du doigt pour ses aspects prétentieux et intellectuels. Proposer une musique tissant des ponts entre le jazz fusion et le hard rock est alors la dernière chose à faire.
Pourtant c'est bel et bien la voie dans laquelle semble se complaire Ian Gillan durant cette période. Et en cette même année 1977, rien ne semble d'ailleurs arrêter notre hurleur britannique. Après un splendide Clear Air Turbulence sorti en avril 1977, le IAN GILLAN BAND récidive ainsi en octobre de la même année avec ce superbe Scarabus, qui malgré le fait qu'il soit totalement à l'opposé de ce qui marche à l'époque dans les médias anglo-saxons, demeure tout aussi excellent que son prédécesseur.
Si Clear Air Turbulence eut une genèse assez compliquée et dut être remixé plusieurs fois, Scarabus aura heureusement plus de chance, le groupe s'étant chargé lui même de la production. Mais Scarabus connaîtra tout de même une histoire éditoriale tordue, puisqu'il aura droit à deux pochettes complètement différentes.

De prime abord, Scarabus se présente comme la suite logique de Clear Air Turbulence. Mêmes arrangements jazz/funk teintés de rythm'n'blues, même groove furibard et surtout, mêmes musiciens. Pourtant l'évolution est déjà perceptible. Car le IAN GILLAN BAND semble plus que jamais hésiter quand à son avenir musical. Si le jazz est donc toujours présent dans les arrangements, force est cependant d'admettre un durcissement non négligeable des guitares et des rythmiques. Par ailleurs, les cuivres présents sur Clear Air Turbulence ont ici tout bonnement disparu.
Certains titres, comme "Scarabus" ou encore "Mercury High" frôlent de justesse le hard rock, avec des sonorités qu'on a quand même bien grand mal à classer dans le jazz. "Scarabus" présente d'ailleurs quelques liens de parenté avec "Disturbing The Priest", futur titre de Born Again (1983), où Gillan reprendra une ligne vocale similaire.
"Pre-Release" lorgne pour sa part ouvertement sur le vieux son de DEEP PURPLE, au point que c'en est d'ailleurs très troublant... Gillan aurait voulu jouer la carte de la facilité en revenant à ce qu'il savait faire de mieux quelques années plus tôt, on ne trouverait nullement ça étonnant.
Franchement, n'est ce pas également du metal lourd que nous avons souvent l'impression d'entendre sur "Twin Exhausted" et sur "Mad Elaine" ? Nom d'un petit vaisseau spatial en forme de guêpe, c'est quand même un solo digne du Pourpre que nous sert Ray Fenwick sur cette même "Mad Elaine" ! Une vraie... madeleine de Proust ! Délicieux...

La seconde face de la version vinyle commence avec un "Slag To Bitches" qui malgré quelques guitares agressives, se positionne davantage comme un titre de pop aux forts relents de rythm'n'blues. Mais il est évident que les aspects hard rock sont ici plus que sous-jacents.
On se retrouve pourtant à de nombreuses reprises sur des territoires qui n'ont rien de hard : "Poor Boy Hero", avec ses arrangements jazz fusion du tonnerre, nous propulse sur les terres jazzy funkisantes de Clear Air Turbulence. Le jazz rock revient faire un coucou sympathique sur "Country Lights" avec ses merveilleux choeurs rythm'n'blues et ses percussions qui envoient une pêche d'enfer. Idem sur "Fool's Mate", tonitruant titre de fin où la basse de John Gustafson envoie une puissante patate. On est toutefois là encore pas très très loin du hard rock... Oh que fichtre ! Gillan hurle ici à n'en plus finir, les claviers de Colin Towns sont plus cosmiques que jamais, l'ambiance se veut à la fois futuriste et bluesy, c'est véritablement merveilleux.

En 1977, malgré son acharnement à vouloir poursuivre ses expériences fusion, on sent quand même poindre, sur ce troisième album du IAN GILLAN BAND, le désir de Gillan de revenir à des sonorités plus rudes et plus proches de ce que DEEP PURPLE produisait quelques années plus tôt. Présentant des influences à mi chemin entre le jazz rock, le rock progressif, le rythm'n'blues et le hard rock pur et dur, Scarabus pourrait être vu rétrospectivement comme l'un des premiers exemple de ce rock FM emprunts de sonorités fusion que des groupes comme TOTO ou JOURNEY porteront au sommet de sa gloire dans les années qui vont suivre. Certes, le IAN GILLAN BAND n'a rien d'un groupe précurseur en la matière, et demeure avant tout le side-project d'un ancien membre de DEEP PURPLE, mais avec cet album Gillan peut légitimement prétendre obtenir une belle place dans la grande famille de l'A.O.R.

Dernier effort studio publié sous le nom IAN GILLAN BAND, Scarabus témoigne encore une fois de cette fraîcheur explosive et funky dont Gillan et les musiciens de son premier groupe solo étaient capables à cette époque. Mais malheureusement, le succès commercial ne suit pas, et bien vite Ian Gillan se résout à changer d'orientation.
Après la parution d'un tout aussi excellent album live enregistré au Budokan de Tokyo, les musiciens du IAN GILLAN BAND sont tous remerciés (à l'exception du claviériste Colin Towns) et Ian Gillan met alors sur pied une toute nouvelle formation, baptisée... GILLAN, qui officiera dans un style cette fois ouvertement hard rock.

Affaire à suivre.

A lire aussi en ROCK par RED ONE :


VILAINS RAOUL
Ep 2011 (2011)
Fusion explosive made in France




Ian GILLAN
Clear Air Turbulence (1977)
La grande classe la plus absolue


Marquez et partagez





 
   RED ONE

 
  N/A



- Ian Gillan (chant)
- Ray Fenwick (guitare, choeurs)
- John Gustafson (basse, choeurs)
- Mark Nauseef (batterie, percussions)
- Colin Towns (claviers, flûtes)


1. Scarabus
2. Twin Exhausted
3. Poor Boy Hero
4. Mercury High
5. Pre-release
6. Slags To Bitches
7. Apathy
8. Mad Elaine
9. Country Lights
10. Fool's Mate



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod