Recherche avancée       Liste groupes



      
BRITISH SOUL-DISCO  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 



RUMER - Into Colour (2015)
Par MARCO STIVELL le 13 Mars 2015          Consultée 744 fois

Déjà trois ans que l'on n'avait plus entendu la voix magnifique de Sarah Joyce/RUMER nous raconter de nouvelles choses, des messages gorgés de sensualité... Et encore, en parlant de « nouvelles », rappelons que son deuxième disque, Boys Don't Cry, était constitué de reprises.

La chanteuse anglo-pakistanaise semble sortie des nombreux troubles qui avaient suivi ses débuts : dépression en réalité causée par la pression de l'industrie musicale, fausse couche... Elle mentionne aussi sa liaison avec Sam (Winwood) dans la chanson du même nom, fort poignante et co-écrite avec Stephen Bishop, l'un des chanteurs et songwriters « vétérans » les plus injustement méconnus du genre soul à la sauce blanche.

RUMER a refait sa vie en compagnie de Rob Shirakbari, ancien directeur musical de Burt Bacharach (interprété par la chanteuse en 2010), en compagnie de qui elle vit en Arkansas, et qui l'aide beaucoup dans la réalisation de ses nouvelles chansons et de ce troisième disque, Into Colour. Quand on écoute celui-ci, on retrouve les éléments bien connus, au niveau de l'instrumentation, du son, qui s'accordent parfaitement à la voix de la fille spirituelle de Carole King et Karen Carpenter.

RUMER, outre son mari, est entourée d'une équipe resserrée d'auteurs compositeurs, Stephen Bishop déjà mentionné ainsi que Rick Nowels, personnalité multi-récompensée au travail interprété par de nombreuses chanteuses actuelles à renommée internationale, de Dido à Lana Del Rey. On relève effectivement une grande qualité d'écriture en ce qui concerne un registre de chansons pourtant habituel et attendu, quand on connait le parcours de la dame.

Ces chansons, imprégnées d'amour en toute évidence, conservent le même ton chaleureux, quelle que soit la nuance du message. Cela fonctionne, de la délicate « Butterfly » avec accompagnement de piano seul à la légère « Pizza and Pinball », au shuffle (rythme swing) imparable, aux cuivres qui ressortent et aux onomatopées du chant (vous vous doutez bien qu'il ne s'agit pas de scat à la Ella Fitzgerald !).

Fidèle à elle-même, RUMER nous sussurre ces jolies choses, « Baby, Come Back to Bed », « I Am Blessed », et on aime. On aime la chaleur de cette voix, le caractère « smooth », doux et feutré. On aime les envolées de cordes, la rythmique discrète mais bien placée. On aime « Play Your Guitar » et son final magistral où les voix s'entremêlent tandis que le guitariste Darren Hodson mène la danse de fin de soirée (gala romantique et rien d'autre).

Le début de l'album est cependant trompeur. Nous sommes d'emblée conquis par l'intro intime et courte de « Return of Blackbird », imaginant la chanteuse seule chez elle avec son mari au piano, avant que que la batterie et la basse ne rappliquent, que les musiciens ne s'invitent comme dans une fête, que les violons ne déferlent... « Dangerous », voilà un excellent morceau disco retro inespéré (la chanteuse française pop et soul Sophie Delila participe à l'écriture), qui ne dénature point l'univers de RUMER, mais qui se retrouve bien seul.

Dicté ou non par les exigences de la maison de disques, ce titre enlevé nous fait simplement regretter qu'il n'y ait pas d'autres efforts dans le même ton, avec autant de naturel... Into Colour reste malgré cela une belle oeuvre, baignant dans cet univers nostalgique du début des années 70, qui ravira les fans de RUMER, et qui pour les autres, se pose comme idéal dans le cadre d'une découverte.

A lire aussi en POP par MARCO STIVELL :


Gilles SERVAT
Sur Les Quais De Dublin (1996)
Dans la lignée de l'Héritage des Celtes




Alanis MORISSETTE
Supposed Former Infatuation Junkie (1998)
Pop alternative et folk.


Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Rumer (chant)
- Rob Shirakbari (piano, orgue, claviers, glockenspiel, basse, guita)
- Kevin Afflack (guitares, mandoline, cavaquinho, percussions)
- Paul Pesco, Vincent Bernardy (guitares)
- Darren Hodson (guitare lead)
- Zev Katz (basse)
- Ash Soan (batterie, percussions)
- Shawn Pelton (batterie)
- Richard Woodcraft (tambourin)
- Winston Rollins (trombone)
- Martin Shaw, Chris Storr (trompette, bugle)
- Lisa Graheme (saxophone alto)
- Derek Nash (saxophones ténor et baryton)
- Alison Dods, Bill Hawkes, Maxine Moore, (cordes)
- Everett Bradley, Janis Siegel, Lauren Ki (choeurs)


1. Intro (return Of Blackbird)
2. Dangerous
3. Reach Out
4. You Just Don't Know People
5. Baby Come Back To Bed
6. Play Your Guitar
7. Sam
8. Better Place
9. Pizza And Pinball
10. Butterfly
11. I Am Blessed



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod