Recherche avancée       Liste groupes



      
WORLD MUSIC  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Nobuo Uematsu
- Membre : Divers Compositeurs Jeux Video
- Style + Membre : Sq Series, Square Enix

Yasunori MITSUDA - Chrono Cross Ost (1999)
Par CHIPSTOUILLE le 30 Juin 2015          Consultée 1005 fois

Lorsqu’un chroniqueur s’étale en dithyrambes sur la bande originale d’un film, d’une série ou d’un jeu-vidéo, la première impression qui surgit est le doute. En effet, l’auteur du texte que vous êtes en train de lire est-il réellement capable d’objectivité ? Sait-il dissocier son admiration pour l’œuvre originale de sa partie musicale ? Son affection pour tel acteur, tel scénario ou telle référence mythologique n’affecte-t-il pas son appréciation ? Si ce doute venait de vous envahir en voyant la note maximale attribuée à cette bande originale, sachez donc que votre serviteur déteste cordialement le jeu en question. Les raisons sont diverses et variées, et ne sont pas l’objet de la chronique, mais il semblait important d’apporter cette précision.

Lorsqu’en 1999, nous insérions le disque de Chrono Cross pour la première fois dans notre Playstation, rien ne prédisposait nos oreilles à être aussi charmées. Certes, la présence de Yasunori MITSUDA, qui avait déjà brillé sur Chrono Trigger et Xenogears, était un indice suffisant, mais le compositeur s'est ici surpassé. S’il ne se défait pas encore de son clavier, il l’accompagne ici de guitares acoustique et basse, plus rarement de voix. Ces quelques éléments confèrent à la bande originale une chaleur intimiste pour le moins inédite. Pour le reste de l’instrumentation, Ryo Yamazaki est venu épauler MITSUDA à la programmation, pour un résultat remarquable. Si l’on excepte quelques instruments à cordes un peu trop synthétiques (à l’image du pseudo-violon sur "Lost Fragment" ou "The Dream That Time Dreams"), il est régulièrement difficile de discerner le vrai du faux, surtout en ce qui concerne les percussions ou le piano.

Le résultat final se compose de 67 titres essentiellement instrumentaux étalés sur 3 disques pour une durée de plus de trois heures. MITSUDA honnit toute trace de modernité en y brassant des influences celtiques, asiatiques, méditerranéennes, indiennes, bulgares ou africaines… Là où le jeu se « contente » d’un archipel d’îles paradisiaques et imaginaires, le musicien fait ainsi voyager nos oreilles autour du globe.

En outre, le jeu nous fait visiter deux mondes parallèles, qui d’un point de vue visuel peinent à se distinguer. MITSUDA a judicieusement voulu englober les deux d’intentions mélodiques dissociées. Le « Home World » vous accueille donc avec des mélodies enjouées, chatoyantes ou entrainantes lorsque l’« Another World » joue la carte du mélancolique, des larmes ou de l’énigmatique. Les deux titres "Voyage", donnés sur l’écran des cartes, colorent particulièrement bien ces deux facettes. Ce don d’ubiquité musicale aurait pu mener à une séparation des genres sur disque. Mais quand le jeu nous assène de manière trop répétée un thème de combats rapidement éprouvant ("Gale"), le triple album agence judicieusement tous ses thèmes magiques en prenant de grandes libertés avec l’ordre d’apparition à l’écran.

Le dernier disque dispose toutefois des thèmes les plus sombres et grandiloquents du jeu, boss finaux et autre niveaux disproportionnés aidant. Les voix lyriques synthétiques, l’orgue et les chœurs y remplacent donc les cordes en tant qu’acteurs principaux, comme sur la désenchantée "Dragon God" qui se nappe d’un superbe chant bulgare. C’est également à la toute fin du jeu ou du disque que l’on découvre "Radical Dreamers", une chanson superbement interprétée par Noriko MITOSE du groupe KIRCH. Elle a d’ailleurs depuis cet essai réussi, prêté sa voix pour de nombreuses autres œuvres vidéo-ludiques (Ar Toneriko, Mana Khemia…).

Il nous faut cependant évoquer quelques détails fâcheux, comme "Optimism", un peu lourde, ou la précitée "Gale". "Jellyfish Sea" quant à elle, est une épopée sous-marine contemplative de plus, Eric SERRA a encore frappé. Les 3 reprises du thème introduisant "Magical Dreamers – The Wind Stars and Waves" sont également superflues. Quelques gouttes d’eau dans l’océan de cette OST magique, qui ne devraient pas vous détourner du beau.

Car il est beau, ce triple album, et il reste impossible de résumer en une poignée de lignes toutes ses qualités. Comment vous expliquer tout le charme de "Guldove – Home", l’humour de "Zelbess" ou la guimbarde magique de "Termina – Another World". Comment partager la magie évanescente de "Forest of Illusion" ou "Isle of the Dead", ou enfin comment protéger votre petit cœur fragile qui explosera à l’écoute de "A Light for Lost Hopes" ou "On the Beach of Dreams – Another World". Certes, il y a ces cordes synthétiques ou quelque rares thèmes incongrus qui viennent un peu gâcher la fête, mais ils restent des défauts mineurs faciles à oublier. MITSUDA évoque depuis 2005 un album d’arrangements qui n’a toujours pas vu le jour. Bien que l’on espère toujours une sortie, il restera difficile d’égaler ou de surpasser l’œuvre originale. Même lorsque Tommy Talarico (Video Games Live) ou Angele Dubeau et la Pieta tentaient des reprises, tous deux se sont heurtés à l’excellence de "Scars of Time", l’originale ici présente, insurpassable.

A lire aussi en WORLD MUSIC par CHIPSTOUILLE :


LAMBARENA
Lambarena : Bach To Africa (1994)
Du soleil sur la saxe, beaucoup!




Nobuo UEMATSU
Final Fantasy V Dear Friends (1993)
Voyage mystico-japano-finlandais


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Tomohiko Kira (guitares)
- Noriko Mitose (chant)
- Ryo Yamazaki (programmation synthétiseur)
- Yasunori Mitsuda (synthétiseur, composition)


1. Chrono Cross ~ Scars Of Time ~
2. Between Life And Death
3. Arni Village - Home World
4. Fields Of Time - Home World
5. Lizard Dance
6. Reminiscing ~ Uneraseable Memory ~
7. On The Beach Of Dreams - Another World
8. Arni Village - Another World
9. Ephemeral Memory
10. Lost Fragment
11. Drowned Valley
12. Termina - Another World
13. Departed Souls
14. Forest Of Illusion
15. Viper Manor
16. Victory ~ A Gift Of Spring ~
17. A Child Lost In Time
18. Guldove - Another World
19. Hydra's Swamp
20. Fragment Of A Dream
21. Voyage - Another World
22. Ghost Ship
23. Death Volcano
24. Fortress Of Ancient Dragons
25. Grief

1. Beginning Of A Dream
2. A Narrow Space Between Dimensions
3. Termina - Home World
4. Dragon Knight
5. Voyage - Home World
6. Guldove - Home World
7. Marbule - Home World
8. Zelbess
9. The Splendidly Grand Magic Troupe
10. Nap
11. Chronomantique
12. Dilemma
13. Optimism
14. Isle Of The Dead
15. Dead Sea/tower Of Destruction
16. Prisoners Of Fate
17. A Light For Lost Hopes
18. Island Of The Earth Dragon
19. Navel Of The World
20. Gale
21. Victory ~ A Cry In Summer ~
22. Marbule - Another World
23. Magic From The Fairies
24. Etude 1
25. Etude 2
26. Magical Dreamers ~ The Wind, Stars, And Waves ~

1. Garden Of God
2. Chronopolis
3. Fate ~ The God Of Destiny ~
4. Jellyfish Sea
5. Burning Orphanage
6. The Girl Who Stole The Stars
7. The Dream That Time Dreams
8. Dragon's Prayer
9. Terra Tower
10. Frozen Flame
11. Dragon God
12. Dark Realms Of Time
13. Life ~ A Distant Promise ~
14. Reminiscing ~ Uneraseable Memory ~
15. Radical Dreamers ~ Unstolen Jewel ~
16. Fragment Of A Dream



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod