Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  LIVE

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Membre : Catherine Wheel

TALK TALK - London 1986 (1999)
Par A.T.N. le 10 Juillet 2015          Consultée 831 fois

Le meilleur de la version "pop" de TALK TALK se trouve gravé dans ces 8 pistes assez longues, enregistrées au Hammersmith Odeon en mai 1986. Sorti seulement en 1999, il a fait le bonheur du fan que je suis: j'avais entendu une version pirate pourrie au début des 90s et je priais pour qu'un vrai CD sorte enfin. Je me suis jeté dessus à sa sortie, et je n'ai pas été déçu du voyage!

Le groupe de Mark HOLLIS se trouve à son apogée, non pas artistique (certains préfèrent la seconde partie de carrière, plus expérimentale) mais populaire. Aux fans de la première heure, qui avaient succombé à une synthpop efficace, se sont greffés les adorateurs de The Colour of Spring - qui maintient un certain aspect pop, mais avec une exigence sonore et structurelle bien plus poussée.

Cela permet à TALK TALK d'être tête d'affiche à Montreux cette année-là, eh oui, et de faire salle comble à Londres au mois de mai. Il s'agira de la dernière apparition sur scène du groupe en Angleterre, et après 1986 ils ne tourneront plus, se concentrant sur le studio pour les 2 derniers disques.

Les versions live de ces excellents morceaux ne diffèrent pas fondamentalement des versions studio. Un fort effet d'écho – propre aux enregistrements publics – sur les coups de fusil de la batterie (elle claque !), ainsi que des percussions additionnelles (mais discrètes) sont les principaux marqueurs de ce disque, qui place la voix exceptionnelle de Mark HOLLIS en avant, comme il se doit. Quel timbre de folie, nom de Zeus ! Cet enregistrement est bien meilleur – même si bien plus court – que la version Montreux (disponible en DVD et sur Youtube) : David Rhodes (le lieutenant de Peter GABRIEL) à la guitare ainsi que les chœurs apportent une différence essentielle.

Après une intro longue et langoureuse (la très belle "Tomorrow Started"), le premier pain dans la gueule arrive avec "Life Is What You Make It", son mouvement implacable et monolithique zébré par les éclairs fous de guitare électrique, écrin divin pour les incantations habitées du frontman. Cette cathédrale sonore – à écouter à fond, of course – prend une dimension encore plus hallucinante avec "Living in Another World", ce mid-tempo fabuleux archi-planant et poignant à la fois, orgue Hammond en surrégime, percus millimétriques, harmonica et surtout, surtout, cette putain de ligne de basse qui débarque de nulle part pour disparaître ensuite et donner au morceau une identité unique. Hypnose totale.

Et on n'en est qu'au début!

Les singles planétaires "Give It up" et "It's My Life" s'enchaînent avec bonheur (Paul Webb peut continuer sur les lignes de basse exquises), parfaitement orchestrés, dans cet équilibre bluffant de nappes de claviers et de guitares éparses, pendant que la batterie martèle des tempos lourds et inamovibles. Les morceaux sont rallongés, ce qui est parfois un écueil sur les versions live, ici l'ambiance fonctionne parfaitement et on se laisse embarquer.

C'est donc dans un fauteuil qu'on arrive vers les 10 minutes d'une version de "Such a Shame" (qu'on ne présente plus !) à vous scotcher au plafond. Les hauteurs stratosphériques de "Living..." sont à nouveau atteintes. Tout est réuni pour un trip pop de haute volée, orchestration, mélodie, breaks, énergie... on imagine la salle chauffée à blanc se prendre ce mur du son dans la tronche pendant que HOLLIS scande "number me with raaage", quel panard total ça devait être... et ces lignes de basse de... oui, oui, OK je la ferme avec Paul Webb je suis lourd.

Un des meilleurs live des ’80s, tout simplement ! Indispensable pour les fans – attention, ce disque est difficile à trouver...

A lire aussi en ROCK par A.T.N. :


DAFT PUNK
Random Access Memories (2013)
Give life back to music

(+ 3 kros-express)



The ROLLING STONES
A Brussels Affair (1973)
Les a-t-on jamais mieux captés?

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   A.T.N.

 
  N/A



- Mark Hollis (chant)
- Paul Webb (basse, choeurs)
- Lee Harris (batterie)
- David Rhodes (guitare, choeurs)
- Danny Cummins (percussions)


1. Tomorrow Started
2. Life's What You Make It
3. Does Caroline Know?
4. Living In Another World
5. Give It Up
6. It's My Life
7. Such A Shame
8. Renée



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod