Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


2015 Back Home
2013 Original
 

- Style : Anduril

CONNEMARA STONE COMPANY - Back Home (2015)
Par GEGERS le 2 Octobre 2015          Consultée 968 fois

L'homme est un être simple. Il a besoin, pour survivre, de chaleur, d'eau et de nourriture. Les nourritures spirituelles, si elles permettent d'embellir l'existence, restent un luxe parfaitement facultatif (nous sommes d'ailleurs tous ébahis par l'obscurantisme culturel d'un proche, d'un membre de notre famille ou d'une connaissance). La musique la plus belle est souvent à l'image de l'être humain : simple, désireuse de procurer un plaisir immédiat. Si les musiques "complexes" participent à ouvrir l'esprit, nul besoin de proposer des compositions alambiquées pour faire naître la beauté. Le barde Ecossais Dougie MacLean l'a bien compris, lui qui chante la nature et l'amour de sa terre le plus souvent à l'aide d'une simple guitare acoustique à l'aide de laquelle il construit des mélodies d'une simplicité bouleversante. Et à leur niveau, les Allemands de CONNEMARA STONE COMPANY font de même. Le lien entre ces deux artistes n'est d'ailleurs pas anodin, puisque les seconds ont repris trois des titres les plus célèbres du premier sur leur précédente réalisation.

Une musique simple, donc. Celle des CSC est d'obédience rock, et repose sur un mélange savamment dosé entre guitare électrique, flûte et violon. La touche celtique est là, omniprésente, que ce soit par les instruments ou l'ambiance des morceaux, qui évoquent de faire contrées habitées par des porteurs de kilt. L'évocation est folklorique, mais la musique n'est pas pour autant du rock celtique "de pub". En suivant une certaine tradition allemande, CSC propose des compositions plus axées sur la mélodie ainsi qu'une certaine mélancolie, qui transparaît en filigrane sur l'album. Les riffs constituent l'essence des compositions, et leur efficacité témoigne d'un groupe qui, près de 20 ans après ses débuts discographiques, ne connaît pas la panne d'inspiration. Si le traditionnel "Back Home in Derry" apporte un surplus de celtisme à l'ensemble, les compositions originales se suffisent à elles-mêmes. La splendeur des violons et flûte mêlés de l'enjoué "You couldn't have come at a better time", la lourdeur du riff de "Back home in Derry", contrebalancée par une ligne de chant plus mélodique, ou encore l'énergie brute de "Dancing on a rainbow" s'imposent comme autant de témoignages d'un groupe maîtrisant parfaitement son propos. Les instrumentaux, pauses bienvenues, renforcent encore plus l'aspect celtisant de l’œuvre. "Balivanich", notamment, étale sur 6 minutes la puissance fédératrice d'un violon très évocateur, qui nous propulse au beau milieu des Highlands.

Cette simplicité de l'ensemble permet fort justement au groupe de prétendre séduire un public de néophytes, qui ne maîtriseraient pas encore les codes (légèrement figés, c'est vrai) du rock celtique. Le son parfois rugueux, parfois aussi limpide que la vision d'un loch au coucher du soleil, est d'une efficacité sans faille et d'une beauté mélodique à toute épreuve. Une nouvelle réussite à mettre au compteur de ces vieux briscards.

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


CELKILT
The Road That Takes Me Home (2019)
Une très prometteuse évolution musicale !




BIG COUNTRY
The Seer (1986)
Rock on !


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Michael Cernik (guitare)
- Hans Steinforth (batterie)
- Dino Serci (chant, claviers, percussions)
- Michael Künzel (flûte)
- Georg Spellerberg (guitare, mandoline)
- Horst “ofri” Pohl (basse)


1. Intro
2. Sleeping Maggie
3. Back Home In Derry
4. Wandering Angus
5. Keys To Your Heart
6. Balivanich
7. Boys From The Ruhr
8. You Couldn't Have Come At A Better Time
9. Dancing On A Rainbow
10. Saorsa
11. Uisge Beatha
12. The Voice



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod