Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK CELTIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Paddy And The Rats, Soldat Louis, Irish Moutarde, Fiddler's Green, Sir Reg, Celkilt
 

 Interview Robert Langlois (287)

BODH'AKTAN - Ride Out The Storm (2018)
Par GEGERS le 6 Juin 2018          Consultée 2342 fois

"Ils ont ri sous la pluie dans les rues de St Pauli, souri aux femmes des ruelles d'Amsterdam, ils ont vogué de Paris aux montagnes d’Italie." Ces quelques lignes extraites du titre "Ici", issu de l'album précédent du groupe, résument bien ce qu'a été la carrière de BODH'AKTAN durant ces dernières années : une longue succession de voyages, entre ancien et nouveau continent, à sillonner ce que l'Europe compte de festivals celtiques et à écumer les pubs désireux de s'ébrouer au son du rock festif de ces Québécois à l'énergie communicative. Disons-le tout net, nous ne fâcherons personne, que l'album de 2016, enregistré entre deux avions, n'a pas réussi à s'élever au même niveau de qualité que celui des deux opus précédents, qui restent des références en matière de rock celtique efficace et vindicatif. Après avoir consacré un album à leur épopée européenne, le groupe lorgne cette fois-ci du côté des pays anglophones en proposant, cinq ans après l'album Against Wind and Tides, un album intégralement interprété en langue anglaise. Ride Out The Storm ne marque pas pour autant un changement de cap, car si la langue a changé, le ton et le propos restent les mêmes, même si, en grandissant, BODH'AKTAN s'est quelque peu assagi. Parlons-en.

Il y a peut-être un peu moins d'espièglerie sur Ride Out The Storm". Si l'album est introduit de manière solennelle, l'instrumental "About Things To Come" sonnant comme un cri de ralliement, mettant en avant guitare électrique, flûte et cornemuse, il se fait un peu long au démarrage, car si "Just Another Game" bénéficie d'une belle énergie, ce morceau résolument orienté folk celtique manque d'une pointe de tranchant, d'un côté tranchant (un peu plus électrique ?) qui nous aurait permis d'entrer directement dans la danse. Mais en tenir rigueur au groupe serait faire la fine bouche, car le reste de l'album le voit déployer un arsenal bariolé et proposer un panorama complet de son identité musicale, sans exclure une touche de modernité. En bref, l'album se fait bien plus audacieux que son prédécesseur.

"Get Loud" mid-tempo qui bénéficie pour sa part d'une belle force de frappe, cristallise ce que pourrait être la rencontre entre AC/DC et la cornemuse. Oui Oui, le clin d'oeil à "It's a Long Way To The Top" est évident sur ce titre mid-tempo fédérateur qui se rapproche de l'univers des DROPKICK MURPHYS ou des BLACK TARTAN CLAN. Le constat est évident : BODH'AKTAN maîtrise l'exercice et se pose ici en routard du rock celtique à qui on ne la fait pas. Le violon, qui reproduit ici ce qui pourrait être un solo de guitare, est à la fête sur ce titre imparable. Le véritable tour de force de cet album reste néanmoins un autre mid-tempo, "The Bridge", qui mêle agressivité et sens de la mélodie d'une manière incroyable. Tout ici est parfait : la force de frappe de la section rythmique et des guitares, le refrain très moderne, les lignes vocales virevoltantes et les mélodies combinées des flûtes et violons. Le break instrumental, doté d'une belle montée en intensité, est sans doute le moment le plus appréciable de tout l'album, rien de moins. Voici un titre que l'on prend plaisir à écouter fort, très fort. "We Cannot Fail", que l'on retrouve également en fin d'album dans une version enregistrée en compagnie des FIDDLER'S GREEN, bons amis des BODH'AKTAN qui avaient déjà participé à leur album Against Wind and Tides, oeuvre dans la même veine, et propose un rock celtique moderne, plus mélodique encore, sur lequel la guitare électrique bénéficie d'un bel espace d'expression.

Les titres les plus énergiques, qui rappellent pour leur part les ambiances de l'album précédent, font preuve d'une mise en danger plus réduite, et si "Heave Away", bâti sur une mélodie traditionnelle, ou "Ride Out The Storm" font ce que l'on attend d'eux, ils peinent finalement à se mettre au niveau des pépites précitées. Témoignant d'une envie de varier son propos et d'offrir une large palette d'ambiances, les BODH'AKTAN n'en finissent pas de nous surprendre néanmoins, proposant un instrumental "Reels" traditionnel dans la conception, mais résolument efficace dans les mélodies et sacrément bien foutu. "Black Velvet Band", réinterprétation d'un traditionnel popularisé par les DUBLINERS, bénéficie de la présence à la flûte de la tête pensante des CHIEFTAINS, Paddy Moloney. La ballade finale, comme une tradition, est également surprenante. Non seulement elle évoque l'univers de GREAT BIG SEA mais, de plus, est interprétée avec grand talent par Luc Bourgeois, dont la voix s'adapte parfaitement à l'exercice. Un talent surprenant !

BODH'AKTAN passe le cap du quatrième album avec un aplomb et un talent bluffants. Tout en poursuivant son évolution, le groupe réaffirme le coeur de son identité musicale. Certains pourront peut-être regretter qu'en procédant ainsi, le groupe ne mette pas autant en avant ses influences rock/punk et se laisse voguer vers des sonorités folk et trad. Répondons-leur qu'ils ont les DROPKICK MURPHYS pour se consoler s'ils le souhaitent, et que la variété musicale des Québécois constitue justement leur principale force, leur permettant de soigner leurs ambiances, de nous cueillir par surprise, de nous éblouir par des mélodies d'une beauté insoupçonnée. En anglais cette fois-ci, la musique du groupe retrouve cette saveur si particulière qui nous avait manqué. C'est sur ces mots que BODH'AKTAN conclut son nouvel album : "We Cannot Fail". Et s'ils disaient vrai ?

A lire aussi en ROCK par GEGERS :


COAST
The Turning Stone (2011)
L'envol du fils prodigue




BOOZE BROTHERS
Elevator (2006)
Et les booze réinventent la roue


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Alex Richard (chant, guitare, bouzouki)
- Alain Barriault (guitare électrique)
- Eric Tanguay (accordéon)
- Eric Gousy (batterie)
- Luc Bourgeois (cornemuse, flûte, guitare électrique)
- Marc Angers (violon)
- Benoît Claveau (basse, chant)


1. About Things To Come
2. Nothing But Game
3. Get Loud
4. Heave Away
5. Black Velvet Band
6. Ride Out The Storm
7. The Bridge
8. Reels
9. You Are The Ones
10. Chasing The Wind
11. Mick Mcguire
12. We Cannot Fail
13. While I’m Away
14. We Cannot Fail Feat. Fiddler’s Green



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod