Recherche avancée       Liste groupes



      
PUNK-ROCK  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (1 / 1)
Parallhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1989 The Offspring
1992 Ignition
1994 Smash
1997 Ixnay On The Hombre
1998 Americana
2000 Conspiracy Of One
2003 Splinter

The OFFSPRING - Smash (1994)
Par MR. AMEFORGEE le 4 Mars 2006          Consultée 12654 fois

La « légende » raconte que, en cette année 1994, alors que le grunge était en train de péricliter et que le rock moderne parvenait à un carrefour, deux albums propulsèrent le punk-rock californien en des cimes de popularité. Le troisième album de Offspring, répondant à l’athlétique nom de Smash, fut l’un d’eux.

Après deux albums un peu tâtonnants et bruts de (pomme) décoffrage, le groupe a remis son ouvrage sur le métier à tisser et entrepris d’affiner son approche musicale. Bien lui en a pris, car Smash apparaît comme un aboutissement ou la révélation d’une certaine maturité dans la hargne juvénile. Les compos sont moins brouillonnes, plus variées, et quand l’on retrouve la bonne vieille formule punk-rock pifpaf boum tagada, on s’aperçoit que celle-ci a aussi subi un traitement de raffinage, non dénué de qualité.

Dans l’ensemble, la recette du groupe conjugue puissance vindicative et simplicité dans la rythmique et les riffs, mais de petites nuances bien senties, des choeurs pour porter les refrains et un sens cette fois indéniable de l’accroche, fait passer Offspring du statut d’insigne bourrin à celui de porte-étendard d’une génération acnéique (ou peu s’en faut). On en a le témoignage sur les titres purement punk-rock, bourrés d’énergie, qui constituent le gros des troupes, comme le rentre-dedans « Nitro », « Bad Habit » avec son intro de calme retenu, l’impulsif « Genocide » et son break appuyé, plutôt intéressant, ou encore la reprise « Killboy Powerhead », délicieusement agressive. Je ne citerai pas tous les morceaux par peur de la redondance, mais ils parviennent quasiment tous à tenir la rampe jusqu’à la fin de l’album, qui se clôt sur le morceau titre, très mélodique et les habituels « morceaux cachés qui font peur ».
Ensuite, il y a les titres qui permettent d’élargir la panoplie du groupe et d’étoffer considérablement la portée de l’album. C’est le cas avec le ska de « What Happened to You », qui permet à l’auditeur de reprendre sa respiration, mais surtout avec le trio gagnant : l’excellent tempo moyen « Gotta Get Away », qui fait grunger dans les chaumières (merci les guitares bien grasses), le fameux « Self Esteem », ses choeurs pittoresques et ses riffs qui tachent, et évidemment, le marquant « Come Out and Play » et son gimmick orientalisant qui ferait danser un éléphant dans un magasin de porcelaine. Ici, ce n’est déjà plus du vrai punk, c’est un crime de lèse-majesté, mais franchement, qu’est-ce qu’on peut en avoir à secouer ?
Avec quelques cartouches en plus sur le fusil de l’expérience, Offspring est enfin parvenu à sortir un album très solide, et atteint enfin son coeur de cible, les ados et les amateurs de rock puissant, mais pas trop prise de tête. Et contrairement à l’autre album de punk-rock populaire de 1994, Dookie des Green Day, le succès est mérité.

Certes, cet album n’est pas destiné aux intellos en quête d’arrangements de dingos, pleins de morgue et d’idées préconçues sur le sens métaphysique des platanes en milieu tropical, mais au moins, il botte bien sa mémé. En terme de popularité, c’est le jackpot évidemment, et par la suite, le groupe cherchera à rééditer l’exploit de Smash. Toutefois la qualité ne sera peut-être plus toujours au rendez-vous, la spontanéité ayant été jetée aux orties avec la mémé et l’eau du bain de la célébrité. Quoi qu’il en soit, Smash est à prescrire aux vieux nostalgiques, aux jeunes aux esgourdes innocentes et aux apathiques en manque de vitamine bon marché. Ça fait toujours du bien par où ça passe.

A lire aussi en PUNK-ROCK par MR. AMEFORGEE :


Die TOTEN HOSEN
Opium Fürs Volk (1996)
Punk-rock pop allemand de très haute tenue




The POGUES
Red Roses For Me (1984)
"punk rock traditionnel irlandais":tous aux abris!


Marquez et partagez





 
   MR. AMEFORGEE

 
  N/A



- Dexter Holland (chant, guitare)
- Noodles (guitare, choeur)
- Greg K. (basse, choeur)
- Ron Welty (batterie, choeur)


1. Time To Relax
2. Nitro (youth Energy)
3. Bad Habit
4. Gotta Get Away
5. Genocide
6. Something To Believe In
7. Come Out And Play
8. Self-esteem
9. It'll Be A Long Time
10. Killboy Powerhead
11. What Happened To You?
12. So Alone
13. Not The One
14. Smash



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod