Recherche avancée       Liste groupes



      
BERCEUSES ACOUSTIQUES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Agua De Annique, Anneke Van Giersbergen
- Membre : Blackmore's Night, Rainbow

Candice NIGHT - Starlight Starbright (2015)
Par LONG JOHN SILVER le 3 Février 2016          Consultée 956 fois

- Bon ce Candice Night, ça vient ?
- Tiens donc, j’y pensais plus à celle là. Bah d’ici que j’en ai fini avec ma saga en préparation sur mes doigts de pieds en éventail…
- Quoi ? Le shoegaze ? Nan ça c’est pour Seiji. Là, ça urge !
- And so what ?
- C’est-à-dire que j'ai promis la chronique pour bientôt à notre bien aimé sponsor qui est un grand fan de Winter Carols, et comme après demain c’est aussi l’anniversaire de sa fille…
- Et celui de la fée clochette, aussi. De toute façon je l’ai pas. Et Ritchie joue pas dessus*.
- Ahhh ? Bah pas grave, je t’ai dégotté une copie en provenance directe de Minstrel Hall.**

Ami rockeur, toi qui n’as jamais pu t’acheter de Rolex vu que, un : tu as dépensé ton fric en hectolitres de bières; deux : de toute façon tu t’en tapes des Rolex ; je te propose de retomber en enfance, mais alors en toute toute petite enfance. Celle où idéalement ta maman vient te chanter des berceuses pour t’endormir. Certes, dix ans après tu mettais les Pistols à fond dans ta chambre, mais bon… DEEP PURPLE, quand même !
Revenons à nos mamans. Candice a deux enfants, impossible de l’ignorer, surtout après avoir maté le clip de "Once In A Garden", au kitsch rien moins qu’abominable, ce qui n’est pas très sympa pour les diabétiques. Tu en conviendras. Candice, comme tu le sais, est la chanteuse d’un groupe taillé sur mesure pour sa voix. Elle fait des disques solos ? Mince…

Donc nous voici avec Starlight Starbright porté par la bise, moins de deux mois après que All Our Yesterdays a complété la disco de BLACKMORE’s NIGHT et à peu près au moment où Ritchie fait l’objet d’un DVD balayant l’ensemble de son œuvre. Voilà de quoi passer les fêtes en famille. Autant mettre tout le monde à l’aise d’emblée, aucune chanson de ce présent opus ne dépasse les 10 à l’heure même en incluant l’hypothèse que de fortes rafales soufflent dans leur dos. Aucune percussion d’aucune sorte ne vient d’ailleurs rythmer un ensemble aussi paisible que la vue offerte par la nuit aux enfants de la pochette qui veillent l’arrivée de Peter Pan, assis sur le rebord de la fenêtre, ce qui est très dangereux. Mais que font les parents ? D’autant qu’il ne faut pas être grand clerc pour comprendre que les gosses représentés sont ceux du couple qui interprète le disque.

On rigole, comme toujours, comme depuis 20 ans avec ce couple en collants, on ne s’ennuie pas, c’est déjà ça, mais au bout du compte, il faut quand même avoir un sacré caractère pour oser des tours pareils, alors que le cynisme, l’arrivisme et tout un tas de trucs plus ou moins violents ou sombres ont investi des pans entiers de la création, le couple Blackmore/Night semble vivre dans un monde parallèle où une maman dit aux enfants qu’elle croit aux contes de fées et à Peter Pan. Alors qu'en vrai, le monde est gouverné par la peur. D’ailleurs la conviction mise par Candice lorsqu’elle interprète "Fireflies" ne laisse aucun doute sur la sincérité du propos. C’est cette sincérité qui est désarmante chez elle, celle qui fait que ces quarante petites minutes où défilent les chansons de l’album traversent l’espace avec la légèreté d’un vol des fées. Alors, bien entendu, tout ne se vaut pas sur ce recueil où quelques perles sont sises parmi de la verroterie sauf que cette dernière est d’aspect plaisant. Car le tour de force de Starlight Starbright, une fois balayées les réticences face au concept berceuses pour gosses, c’est justement de réussir à franchir le cap du "pas désagréable" pour en arriver à celui de plaisant. La nuance est ténue, pourtant elle est décisive.

De plus le choix d’avoir eu recours à des instruments acoustiques sur des arrangements discrets ajoute un charme certain à la réalisation. Parmi les réussites, citons, outre "Fireflies", "So This Is Love" ou "Sleep Little Baby", cristallines et orchestrées avec doigté. "Robin Redbreast" figurait déjà sur l’album Reflections, elle reste splendide même si on peut s’interroger sur l’utilité de cette nouvelle version. "Down In The Meadow" est le titre le plus kitsch du disque, avec ses inénarrables carillons, pourtant c’est aussi le moment le plus cadencé, son balancement ramène nettement à la pop 60’s et au bout du compte il passe la rampe des écoutes avec plaisir. Les humeurs mélancoliques de "Baby Be Mine" confinent au ravissement, rappelant que la dame n’a que peu d’égales sur ce registre hautement casse gueule. La valse "Once In A Garden", débarrassée de sa redoutable vidéo, s’avère être un titre très efficace qui aurait pu (du ?) figurer en bonne place sur All Our Yesterdays. Sans quoi, force est de constater que Candice est parvenue à offrir un album solo se démarquant suffisamment de B’sN sans donner le sentiment de bouleverser quoi que ce soit, laissant parler sa nature.

Si ce n’est que cette fois-ci elle n’a pas hésité à aller chercher ailleurs pour composer la liste des chansons, dans le répertoire de la musique populaire américaine notamment en allant puiser parmi les chansons des anciens films Disney. Bien lui en a pris car ses interprétations pleines de fraîcheur rendent hommage à des mélodies souvent limpides. Alors, oui tout ceci ne nous fera pas oublier que le monde est cruel, que la vie est injuste, mais voilà, il n’est pas non plus interdit de rêver, porté par l’amour d’une maman qui vous chante des berceuses en souriant. D’ailleurs, rêver c’est vital.

* Ah bon, il joue ? Mince…
** Label et studio créés par Ritchie et Candice

A lire aussi en POP par LONG JOHN SILVER :


Harry NILSSON
Aerial Ballet (1968)
Génie oui oui




The MOODY BLUES
The Magnificent Moodies (1965)
La vie avant les nuits de satin


Marquez et partagez





 
   LONG JOHN SILVER

 
  N/A



- Candice Night (chant, instruments à vent)
- Ritchie Blackmore (guitare)
- Claire Smith Bermingham (violon)
- Pat Regan (claviers, arrangements orchestre)


1. Rock A Bye Baby
2. Robin Redbreast
3. So This Is Love
4. Sleep Little Baby
5. In My Arms
6. Annie's Song
7. Down In The Meadow
8. Lullaby In The Night
9. Fireflies
10. Return To Pooh Corner
11. Once In A Garden
12. Baby Be Mine
13. Misty Blue



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod