Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Orelsan

CASSEURS FLOWTERS - Comment C'est Loin (2015)
Par GLADIUS le 15 Février 2016          Consultée 1991 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Les Casseurs Flowters c'est un super groupe composé de deux supposés feignants qui pourtant créent des choses incroyables. Preuve à l'appui leur premier album éponyme, qui leur a valu bien des louanges de tous les (bons) critiques musicaux qu'on peut trouver en cherchant un peu. Orelsan et Gringe avaient frappé fort avec cet album concept : une journée de glande où ils ne sont pas fichus de composer le morceau que le producteur leur demande. Les deux acolytes ont décidés d'exploiter l'idée de leur album et d'en faire un film : ça s'appelle "Comment c'est Loin", c'est sorti au mois de décembre 2015 et le film a recueilli d'excellentes critiques pour sa franchise, son honnêteté, sa simplicité, ainsi que la BO exceptionnelle dont va traiter cette chronique.

L'album porte donc le même nom que le film : Comment c'est Loin. Il faut savoir que le film est ponctué de quelques scènes pendant lesquelles les deux acteurs chantent, ce qui donne un aspect comédie musicale au projet et c'est ce qui le rend inattendu. Néanmoins la bande originale du film est un très bon album à lui tout seul, il n'est pas obligatoire d'avoir les images pour donner tout son sens à la musique.

Tout commence avec "Nouvelle Journée", une instru tout bonnement géniale composée par SKREAD en signe d'introduction, relaxante et entrainante en même temps. Notre producteur a clairement réussi son pari sur cette instru. A noter que SKREAD fera son apparition à plusieurs reprises, avec l'instru "Faut qu'on rentre bosser" un peu plus classique que la précédente, "Promenade imprévue" très bien écrite et agréable à écouter, "On est restés à l'Hôtel" plus électro et sombre en même temps, puis enfin l'outro "Quand on descend vers le centre" qui est véritablement excellente, avec certains aspects dubstep que lui procurent d'énormes basses. Ensuite arrive un grand, grand homme, déjà mis en avant un nombre incalculable de fois pour ses qualité : AKHENATON fait l'honneur aux deux rappeurs "feignants" de participer à leur album, et cela donne un morceau excellent. "Au bout du Compte" est une franche réussite.

Vient le single "A l'heure où j'me couche", qui est bon mais pas incontournable pour ceux qui connaissaient les CASSEURS FLOWTERS du précédent album car il est dans la même veine que celui ci. Le titre "En Boucle" est nettement plus intéressant, avec son instru plus agressive. L'album est ponctué de titres d'une originalité bluffante comme "Quand ton père t'engueule" qui est à milles lieux des classiques du rap, ou encore "Pas n'importe quel toon", aux paroles plus sombres et à l'instru qui donne envie de danser, sourire et boire.

Gringe excelle sur "Le Mal est fait", l'un des meilleurs morceaux de l'album, tandis qu'Orelsan se veut le plus original possible avec un "J'essaye j'essaye" où il pousse la chanson et demande même à sa grand mère (franchement autotunée) de chanter sur le refrain. Il réussit cependant une prestation impressionnante avec "Si facile", morceau d'une grande franchise, où le rappeur devient chanteur pendant quelques instants et nous propose un moment assez intime, timide et émouvant.

L'instru de "C'est toujours 2 connards dans un abribus" reprise du premier album du groupe est "toujours" aussi efficace et nous fait sourire la plupart du temps. "Wondercash" est une chanson qui est en fait un délire des deux rappeurs sur les magasins d'occasion de qualité anecdotique qui ouvrent dans tous nos centres villes. Le pote d'Orelsan et Gringe, DEUKLO, a son propre son sur le CD avec "Xavier", à prendre au vingtième degré, c'est de la déconne complète et c'est assez réussi.

"Inachevé" est un peu ce qu'est "Lose Yourself" au film 8 Mile, c'est le morceau qu'ils réussisent à écrire, le clou du film, l'instru épique. Une réussite même si c'est n'est pas le titre le plus original de l'album malheureusement.

Comment c'est Loin est un excellent album, dans la continuité de ce que savent faire les CASSEURS FLOWTERS : parler de la jeunesse sans espoir, feignante. Dans la lignée du premier album, il faut aimer la mentalité des deux gars et tout passera parfaitement. Bien entendu je vous conseille d'aller voir ou d'acheter le film, pour soutenir les deux rappeurs et parce que c'est vachement bien foutu. Respect à eux.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


NAS
God's Son (2002)
Le fils de Dieu ? Pourquoi pas.




HOCUS POCUS
73 Touches (2005)
La beauté d'un hip-hop intelligent et construit


Marquez et partagez







 
   GLADIUS

 
  N/A



Non disponible


1. Nouvelle Journée
2. Au Bout Du Compte Feat Akhenaton & Wiley
3. A L’heure Où Je Me Couche
4. Quand Ton Père T’engueule
5. En Boucle
6. Faut Qu’on Rentre Bosser
7. Freestyle Radio Phoenix
8. Le Mal Est Fait
9. C’est Toujours 2 Connards Dans Un Abribus
10. Pas N’importe Quel Toon
11. J’essaye, J’essaye
12. Promenade Imprévue
13. Xavier Feat Diamond Deuklo
14. Wondercash
15. On Est Resté A L’hôtel
16. Si Facile
17. Inachevés
18. Quand On Descend Vers Le Centre



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod