Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK ALTERNATIF/NEW WAVE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style + Membre : Joy Division

NEW ORDER - Get Ready (2001)
Par SEIJITSU le 16 Mars 2016          Consultée 1865 fois

Une longue absence attire toujours la méfiance. Tout comme le retour d’un groupe qui n’est plus de toute première fraîcheur. Rester inactif, c’est la garantie de s’encroûter. Autant dire que pas grand monde ne se souciait de la parution d’un nouvel album de NEW ORDER au début du second millénaire. En particulier depuis le chétif Republic.

Néanmoins, il est important de rappeler que les membres de cette formation iconique des années 1980 n’ont jamais laissé tomber la musique. Tous plus ou moins impliqués dans divers projets dont le plus connu fut le super groupe ELECTRONIC formé avec Bernard Sumner. Get Ready n’arrive donc pas comme un cheveu dans la soupe, c’est juste la réunion de membres qui avaient besoin de souffler. Des retrouvailles à fêter avec la plus grande bienveillance car jamais, je dis bien, jamais cette bande n’a été aussi assurée, professionnelle et surtout rock.

« Crystal » n’est-il pas le meilleur exemple pour expliciter tout ça ? Cette puissance enivrante grâce à ce mur de son terrassant de guitares et de claviers, ce refrain autant mystérieux que simple (« We're like crystal, we break easy ») et la basse de Peter Hook faisant un retour remarqué grâce à ce son inimitable que beaucoup envient… Cette chanson a tous les éléments pour être un classique immortel.

Toutefois, le plus surprenant, c’est que Get Ready ne s’épuise pas et réussit à tenir la comparaison avec cette remarquable introduction ! Mieux encore, ce disque est un des plus carrés et accrocheurs qu’ils aient composés. Grâce aux riffs très bien trouvés de Sumner, à son songwriting lumineux, mais jamais niais, et son chant qui n’aura jamais été aussi bon. Qu’il est loin le temps où son manque d’assurance pouvait être pointé du doigt (alors que c’est pourtant cette fragilité qui faisait sa force) !
Du surpuissant « Close Range », à l’aérien « Turn My Way » en passant par les percutants « Slow Jam » et « 60 Miles an Hour », cet album de come-back ne faiblit pas. Tout au plus, « Rock the Shack » est un prétexte pour Bobby Gillespie de faire une apparition chez ses idoles avec le riff de son « Shoot Speed / Kill Light » en poche. Un moment sympathique mais un peu anecdotique.

La place des guitares a beau s’être amplifiée, cela ne signifie pas non plus que les Anglais abandonnent tout ce qui touche à l’électronique. La synthpop « Vicious Streak » est un mètre-étalon dans le genre et « Someone Like You » ravive ce bon vieux souvenir que NEW ORDER restent des maîtres dans ce mélange si atypique entre électro, dance et rock.
Alors d’accord, certains oiseaux de mauvais augure aiment souvent minorer l’impact de ce disque en affirmant qu’il ne possède pas l’aspect novateur de leurs plus anciennes sorties… Et alors ? L’innovation et la qualité sont deux choses différentes. Le premier n’a aucun intérêt sans le second. Surtout qu’il devient injuste de l’ignorer quand le talent est particulièrement important.

En vérité, Get Ready n’est pas seulement grandiose parce qu’il est extrêmement bien écrit. Il l’est car il est également la preuve qu’une formation avec 20 ans au compteur peut réussir à se moderniser. Chose dans laquelle elle avait échoué sur Republic. Une modernisation si accomplie qu’elle en devient la meilleure porte d’entrée pour découvrir ce poids lourds de la culture musicale Anglaise.

Donc, même si ça peut paraître improbable, NEW ORDER est non seulement revenu avec succès sur le devant de la scène, mais il a également composé une de ses meilleures œuvres. Bien avant la mode des reformations qui aura tué une bonne part de notre naïveté devant leur taux d’échecs artistiques effrayant.
C’est comme si cette réunion entre des personnalités si différentes fut principalement un moyen de renouer un lien très fort avec un public qui leur avait laissé une petite place dans son cœur. Une joie de donner qui se retrouve dans cette musique toujours aussi fraîche et pleine d’entrain. Une magie communicative aussi intense qu’elle sera éphémère.

A lire aussi en ROCK par SEIJITSU :


REVOLVER
Cold Water Flat (1993)
Céleste, mature et injustement oublié




The BOO RADLEYS
Everything's Alright Forever (1992)
Les Boo sont désormais prêts à nous faire voyager


Marquez et partagez





 
   SEIJITSU

 
  N/A



- Bernard Sumner (chant, guitares, melodica, synthétiseurs, chœurs)
- Peter Hook (basse, guitares, chœurs)
- Stephen Morris (batterie)
- Gillian Gilbert (claviers)
- Dawn Zee (invitée, chœurs sur pistes 1, 8, 9 et 10)
- Billy Corgan (invité, chant sur piste 3)
- Bobby Gillespie (invité, chant sur piste 7)
- Andrew Innes (invité, guitare sur piste 7)


1. Crystal
2. 60 Miles An Hour
3. Turn My Way
4. Vicious Streak
5. Primitive Notion
6. Slow Jam
7. Rock The Shack
8. Someone Like You
9. Close Range
10. Run Wild



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod