Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


The CORAL - The Coral (2002)
Par A.T.N. le 27 Mars 2016          Consultée 601 fois

Des choeurs de western, une voix qui sent le Stetson bien vissé sur le crâne, des guitares en reverb... quand la bande de James Skelly se fait connaître en 2002, ça fleure bon le revival qui vient de l'ouest américain... Erreur! Ces six gaillards sont de... Liverpool. Eh oui.

Le groupe éponyme est formé de copains de classe qui ont créé THE CORAL en 1996 et ont attendu 6 années avant de sortir ce disque (quelques EPs sont sortis en 2001). Six ans de rôdage qui donnent à ce premier album une impression de grande maîtrise.

Le combo attire la lumière avant tout avec son single, "Dreaming of You". Comment peut-il en être autrement? Douze ans après, l'écoute de cette pépite procure toujours la même extase. Intro de basse syncopée, voix canaille bien écorchée, refrain parfait, choeurs anachroniques... un concentré de pop absolument parfait. Rien que cette piste vaut l'achat de l'album, mais le reste n'est certainement pas à ignorer.

Autour de ce tube imparable, de très belles mélodies soutenues par des choeurs bien virils et un peu anachroniques forment l'identité de THE CORAL. Entre la voix de Skelly, les harmonies vocales et le twang des guitares, ce groupe a réussi l'exploit de créer un son facilement reconnaissable, ce qui est réservé à une forme d'élite, en fait. Ils nous sortent donc de très bons morceaux comme "Goodbye", ficelée nickel avec un passage psyché très bien emboîté avec le final et des voix ensorcelantes, ou "I remember when", pas la plus originale, mais la voix rocailleuse emballe tout, la pêche du groupe fait le reste, avec un changement de rythme qui lui donne juste le cachet qu'il faut.

Le choix des instruments est un autre signe de l'intelligence du groupe: guitare douze cordes sur "Simon Diamond", qu'un banjo vient rejoindre plus tard (superbe morceau!), ou le xylophone sur "Wildfire", par exemple. Cette musique mâtinée de Far West prend des allures un peu punk/ska (accélérations sur les refrains), genre musique de pub anglais... on n'est pas chez les POGUES mais certains passages offrent un défouloir sympathique qui sent la bière et les concerts dans les caves pleines de sueur.

Bien sûr, quelques morceaux sont oubliables ("Waiting for the heartaches..." répétitive, "Skeleton Key" trop criarde et saoulante) mais dans l'ensemble, un début plus que prometteur: une totale réussite!


[Ah oui, j'oubliais: il y a un morceau caché à la fin du CD, "Time Travel", après le chouette "Calendar and clocks". Heureusement ce genre de tic est passé de mode, car franchement quelle idée pourrie... un long blanc, puis un morceau non répertorié arrive de nulle part genre "on est trop des mecs surprenants" et la plupart du temps le morceau est bof bof (sinon vous pensez bien qu'ils l'auraient placé en bonne position sur la tracklist, bien visible). Voilà. L'occasion de pousser un coup de gueule sur ce genre de pirouette bien nulle.]

A lire aussi en ROCK par A.T.N. :


AC/DC
Dirty Deeds Done Dirt Cheap (1976)
Du sale boulot fait pour pas cher !




FEU! CHATTERTON
Ici Le Jour (a Tout Enseveli) (2015)
Un miracle.


Marquez et partagez





 
   A.T.N.

 
  N/A



- James Skelly (voix, guitares)
- Lee Southall (guitares)
- Bill Ryder-jones (guitares, trompette)
- Paul Duffy (basse, saxophone)
- Nick Power (claviers)
- Ian Skelly (batterie)


1. Spanish Main
2. I Remember When
3. Shadows Fall
4. Dreaming Of You
5. Simon Diamond
6. Goodbye
7. Waiting For The Heartaches
8. Skeleton Key
9. Wildfire
10. Bad Man
11. Calendars And Clocks



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod