Recherche avancée       Liste groupes



      
SOUL  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Andra DAY - Cheers To The Fall (2015)
Par ERWIN le 7 Mai 2016          Consultée 618 fois

Déjà trentenaire, la native de Spokane Andra Day est pourtant le produit des you tubers qui l'ont plébiscité depuis 2012. La jeune femme, détentrice d'une voix exceptionnelle, est diplomée de l'école d'Art appliqués de San Diego. Mais la voix ne suffit pas, il faut savoir s'entourer... Et la chance est avec elle puisque plusieurs bonnes fées se sont penchés sur son destin, et deux producteurs songwriters de grand talent ont ainsi posé leur pattes sur cette galette. Le premier est Adrian GURVITZ, compositeur de génie, guitariste exceptionnel depuis ses premières armes avec THE GUN en 68, 18 ans avant la naissance d'Andra... Le second est l'enjoué surdoué Raphaël SAADIQ, produit estampillé supra mainstream de nos années 10. Pour vous mettre en appétit, rappelons que les premiers critiques la compare qui à Amy WINEHOUSE, qui a ADELE, qui carrément à Bille HOLIDAY. On a entendu pire comme référence...

Le premier single tiré de cet opus est "Forever mine", qui ouvre ce premier album avec des sons qui nous replongent immédiatement dans les ambiances du Detroit des sixties. Ce piano répétitif et lancinant qui soutient la voix claire et fière d'Andra, ça a une gueule incroyable. d'autant plus que la video est signée de Spike Lee, qui a remarqué la chanteuse à Sundance. Une magnifique mixture, ce premier titre est d'une trempe assez remarquable, des influences doowop, motown, mais aussi caribéenne. Sérieusement, je reste scotché devant cette découverte. Cela promet pour la suite. La suite ? C'est "Rise up", le titre qui la révèle définitivement aux yeux du public. Un climat certes plus R'n'B, où la voix se cale sur une orchestration assez minimaliste qui lui permet de ressortir avec maestria. La voix... pas grand chose de plus à dire...

Plus de la moitié des titres sortent donc des claviers ou de la gratte d'Adrian Gurvitz. On passe à une pop soul de superbe extraction sur "Only love" avec des maracas et des scratch qui lui donnent une identité fusion de belle allure. Une superbe composition qui eut pu être une BO dans un 007. Andra n'en fait pas des caisses et laisse sa voix exceptionnelle parler pour elle, pas de vocalises déplacées, juste la classe. Et il n'est même pas prévu que cette tuerie sorte en single... On retrouve un peu de dynamique rock grâce à la basse de "Red flags", un petit coté americana meet soul super bien ficelé. Les orchestrations sont belles et mettent en valeur l'intense voix d'Andra.

On oubliera pas d'évoquer l'ambiance tantôt smooth, tantôt pop de "Gold", alors que "Goodbye goodnight" nous replonge dan un climat sixties avec une production moderne. quelques réminiscences de la môme WINEHOUSE effectivement, en laissant de coté tout le cinéma de la rock star schizo. "Not today" nous replonge dans la mouvance fin seventies, la mélodie impeccable sert au mieux à nouveau la voix de la diva. Enfin, la guitare crépusculaire de Raphaël SAADIQ résonne sur "Gin and juice", et la motown des SUPREMES et des SHIRELLES se réveillent d'un coup comme ça, dans la tranquillité et la coolitude. Très chouette. "Mistakes", "City burns" et "Rearview" sont certainement plus classiques, moins remarquables mais ne dépareillent en aucune manière, on reste sur de la soul ou du R'n'B de belle extraction.

Bref, un premier opus de fort belle tenue qui mérite réellement la curiosité des mélomanes. la voix d'Andra DAY est très originale et d'une puissance rare, servie au mieux par de jolies compositions dont plusieurs sortent du lot. Je conseille donc vivement ce Cheers to the fall. Avec un peu de bol, la talentueuse Andra pourrait bien sortir son épingle du jeu. Un 3.5 arrondi à la supérieure pour l'encouragement mérité.

A lire aussi en SOUL par ERWIN :


Bill WITHERS
Still Bill (1972)
Au sommet




Bill WITHERS
Making Music (1975)
Maturité


Marquez et partagez





 
   ERWIN

 
  N/A



Non disponible


1. Forever Mine
2. Only Love
3. Gold
4. Not Today
5. Mistakes
6. Goodbye Goodnight
7. Rearview
8. Red Flags
9. Honey Or Fire
10. Gin & Juice
11. Rise Up
12. City Burns
13. Cheers To The Fall



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod