Recherche avancée       Liste groupes



      
TEXAS BLUES RURAL  |  COMPILATION

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Frankie Lee SIMS - Walking With Frankie (2016)
Par LE KINGBEE le 30 Août 2016          Consultée 548 fois

Dans le paysage musical de notre petit Hexagone, nous avons-nous aussi un Francky, auteur des célèbres grivoiseries « Vas-y Francky C’est Bon » ou « Tu Veux Mon Zizi ». La comparaison entre les deux artistes s’arrête (fort heureusement) à cet homophone.

Si le nom de Frankie Lee Sims est aujourd’hui oublié, il faut savoir que ce guitariste fut en son temps l’un des grands novateurs du Texas Blues. Originaire de la Nouvelle Orleans où il voit le jour en 1917, (lors d’une interview il affirmait être né en 1906, peu importe, cela ne change pas grand-chose à la donne) sa famille s’installe dans les environs de Dallas alors qu’il est encore gamin. Neveu du célèbre Texas Alexander, Frankie se met à l’apprentissage de la guitare sous la houlette de George « Little Hat » Jones, un grand copain du tonton. Au cours des années 30, il se produit en compagnie de T. Bone WALKER et de Smokey Hoggs avec lequel il enregistre dès 1947 un 78 tours pour le label Bullet, après avoir passé trois ans chez les Marines durant le Seconde Guerre Mondiale.
L’année suivante Frankie met en boîte ses deux premiers singles sous son nom, épaulé par le Blue Bonnet Trio, pour le compte de l’écurie Blue Bonnet Records. Le label texan a connu quelques petits succès locaux avec des disques hillbilly de Sheb Wooley et Hank Thompson. En 1949, le guitariste seconde Lightnin’ HOPKINS (un cousin éloigné) lors d’un enregistrement pour le label Gold Star basé à Houston.
Guitariste casanier, Frankie Lee Sims se produit régionalement au Texas et aux abords de la Louisiane. Le bluesman a la tête sur les épaules, il privilégie sa petite ferme à la musique. C’est en 1953 que Frankie va connaître son plus gros succès avec « Lucy Mae Blues », un blues énergique gravé par la firme Specialty. La guitare électrique et les intonations parfois influencées par le flamenco, le western swing et un répertoire lorgnant sur Lightnin’ HOPKINS vont transformer ce second couteau en catalyseur du blues texan, au même titre que Little Son Jackson, son célèbre cousin Lightnin’ Hopkins ou Smokey Hoggs.
Après avoir gravé quelques pièces pour Specialty, Frankie est embauché par le label Ace de Johnny Vincent. La petite firme de Jackson éditera 5 singles sous son étiquette et un 6ème sur sa filiale Vin. En 1960, il participe à plusieurs sessions pour Mercy Baby éditées par les labels Ace et Ric. Privilégiant sa famille et son petit lopin de terre, Frankie Lee Sims cesse d’aller en studio à partir de 1961, même s’il continue à se produire localement.

Dépositaire d’un phrasé gorgé d’une rythmique en arpège particulièrement dansante et novatrice, entrecoupé de solos cinglants, Frankie Sims est également connu pour être l’oncle de Johnny « Guitar » WATSON et le professeur d’un certain Albert Collins. En 1969, Chris Strachwitz, le patron du label Arhoolie, retrouve sa trace et l’interview. Personnage affable et simple menant une vie tranquille, contrairement à son oncle Texas Alexander (mort de la syphilis) ou à Smokey Hoggs, buveur invétéré. Frankie Lee Sims aurait dû enregistrer un album pour Arhoolie en 1970, le projet n’aura malheureusement jamais lieu, Sims étant victime d’une pneumonie en mai de la même année.

La discographie de Frankie Lee Sims demeure peu luxuriante, ses singles se comptent sur les doigts des deux mains auxquels il faut ajouter trois compilations (Specialty, Krazy Kat et Ace) recoupant souvent pour 2/3 les mêmes titres. Si le label anglais JSP avait publié un coffret (29 pistes) dédié au guitariste et Mercy Dee Dalton sous le titre de « Masterly Texas Blues », la présente compilation propose pour la première fois les 4 faces Blue Bonnet en CD. Outre les 4 morceaux précités, le compilateur regroupe 6 faces Specialty, 8 faces issues du label Ace, les 11 titres restants n’ayant pas été édités en single. Contrairement à ce que laisse plus ou moins sous entendre le livret intérieur, les pistes 19 - 20 - 25 -26 - 28 et 29 ne sont pas inédites, elles figuraient soit sur la compilation « Lucy Mae Blues » (Specialty SPCD7022-2) ou la compilation Westside (WESM554).

Cette nouvelle compilation de 29 titres permet d’explorer l’univers du guitariste texan. On retrouve ici du Country Blues (« Home Again Blues », « Single Man Blues »), du Blues rural (« Cross Country Blues », des titres typiques au Texas Blues (« Lucy Mae Blues », « Well Goodbye Baby » ou le slow down « « I’ll Get Along Somehow ». Le guitariste pouvait aussi moderniser son répertoire en le gorgeant de R&B (« Hey Little Girl », « I Warned You Baby » ou le dansant « Walking With Frankie »). Le texan pouvait flirter avec le Rockab (« She Likes To Boogie Real Low ») et visiter les terres voisines louisianaises (« Married Woman », « I’m So Glad », « Ragged And Dirty » ou « No Good Woman ») proches du répertoire de Lightnin’ SLIM, Lazy Lester ou Slim HARPO.

Cette compilation permet de découvrir ou redécouvrir l’un des artistes majeurs du courant Texas Blues Post War, un guitariste allant à l’essentiel, adepte d’une rythmique sans concession. Si on peut regretter que le label Jasmine n’ait pas édité une Intégrale, ce projet ne paraissait pas insurmontable, le présent recueil mérite une attention soutenue auprès des amateurs de blues texan et récolte une excellente note.

A lire aussi en BLUES par LE KINGBEE :


Freddie KING
Burglar (1974)
Antépénultième album du colosse texan.




SMOKEHOUSE
Edge Of The Swamp (1998)
Un des derniers disques de swamp.


Marquez et partagez





 
   LE KINGBEE

 
  N/A



- Frankie Lee Sims (guitare, chant, harmonica)
- Jack White (saxophone, trompette)
- Ralph Morgan (basse)
- Jimmy Mullen (batterie)
- Herbert Washington (batterie)
- Willie Taylor (piano)


1. Cross Country Blues.
2. Home Again Blues.
3. Don't Forget Me Baby.
4. Single Man Blues.
5. Lucy Mae Blues.
6. Don't Take It Out On Me.
7. I'm Long, Long Gone.
8. Yeh Baby!
9. Rhumba My Boogie.
10. I'll Get Along Somehow.
11. Misery Blues.
12. What Will Lucy Do?
13. Hey Little Girl.
14. Walking With Frankie.
15. My Talk Didn't Do Any Good.
16. I Warned You Baby.
17. She Likes To Boogie Real Low.
18. Well Goodbye Baby.
19. Married Woman.
20. Wine And Gin Bounce.
21. Boogie Cross The Country.
22. Jelly Roll Baker.
23. I'm So Glad.
24. Ragged And Dirty.
25. No Good Woman.
26. Walking Boogie.
27. Cryin' Won't Help You.
28. Hawk Shuffle.
29. How Long.



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod