Recherche avancée       Liste groupes



      
INDIE POP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


The CLIENTELE - Strange Geometry (2005)
Par COWBOY BEBOP le 7 Octobre 2016          Consultée 143 fois

Quand la nuit vient paver les rues, la ville se transforme. L'agitation et le bruit laissent place à la douce mélancolie apportée par le crépuscule. Refuge des insomniaques et des noctambules, le labyrinthe pierreux des avenues nocturnes devient le terrain de jeu de l'imagination. Happant au passage les impressions fugitives qui s'offrent à lui, le promeneur solitaire évolue dans la projection de son paysage intérieur. « Quel est celui de nous qui n'a pas, dans ses jours d'ambition, rêvé le miracle d'une prose poétique, musicale sans rythme et sans rime, assez souple et assez heurtée pour s'adapter aux mouvements lyriques de l'âme, aux ondulations de la rêverie, aux soubresauts de la conscience ? », s'exclame Baudelaire. Strange Geometry est l'expression musicale de ce spleen nocturne, de cette flânerie qui nous promène de la nostalgie à l'euphorie, de la tranquillité diffuse au malaise impalpable.

Baignées de réverbérations et d'échos, les douze titres de l'album semblent hésiter en permanence entre ballade et berceuse. Plus qu'une suite de chansons bien distinctes, leur relative uniformité sonore en fait un véritable recueil musical de poèmes en prose. Les textes insufflent la vie aux choses les plus banales, arbres, trottoirs, réverbères qui s'en trouvent métamorphosés, habités par les sentiments du poète. On déambule dans les rues de cette ville imaginaire, croisant les personnages qui la hantent, se demandant qui est donc cette mystérieuse K. On se perd avec délice dans les ruelles tortueuses des mélodies, en admirant au passage les architectures éthérées des arrangements délicats. De temps à autre, surgissent des fragments de sons, un écho d'opéra, un passage psychédélique : impressions vives et passagères, qui contrastent avec la langueur environnante, comme la brève vision d'un intérieur chatoyant et tapageur, sur le chemin sombre et froid du passant esseulé.

Le Londres mélancolique de The CLIENTELE n'a jamais été aussi précisément et harmonieusement peint. Dans le prolongement de The Violet Hour, les Londoniens affinent encore leurs mélodies et parachèvent leurs arrangements typiques à bases d'arpèges. Le chanteur, Alasdair MacLean, a pris de l'assurance et nous entraîne sans effort dans ses errances nocturnes. Le groupe évite habilement l'écueil de la monotonie en alternant les ballades assez lentes et plutôt classiques (« I Can't Seem To Make You Mine », « Geometry Of Lawns ») avec des morceaux plus originaux et énergiques – sans pour autant sacrifier leur atmosphère mélancolique – tels que « My Own Face Inside The Trees » ou « E.M.P.T.Y ». Le trio tente même une approche différente avec « Losing Haringey » dont le texte est récité par dessus la musique, produisant un effet de détachement et de dépaysement assez surprenant.

Avec Strange Geometry, The CLIENTELE a atteint le sommet de son art en mettant en musique ce spleen moderne qui va invariablement de pair avec la vie urbaine. Prisonnier des rythmes frénétiques de la métropole, l'individu est libéré par la nuit, seul baume qui puisse soulager l'homme de cet étouffement de l'âme. « Ô nuit ! ô rafraîchissantes ténèbres ! Vous êtes pour moi le signal d'une fête intérieure, vous êtes la délivrance d'une angoisse ! »

A lire aussi en POP par COWBOY BEBOP :


The AUTEURS
New Wave (1993)
Le premier manifeste des auteurs




WEEZER
Weezer (red Album) (2008)
Weezer voit rouge ?


Marquez et partagez





 
   COWBOY BEBOP

 
  N/A



- Alasdair Maclean (chant, guitare)
- Mark Keen (batterie, orgue hammond, piano)
- James Hornsey (basse, orgue hammond, percussions, piano)


1. Since K Got Over Me
2. (i Can't Seem To) Make You Mine
3. My Own Face Inside The Trees
4. K
5. E.m.p.t.y.
6. When I Came Home From The Party
7. Geometry Of Lawns
8. Spirit
9. Impossible
10. Step Into The Light
11. Losing Haringey
12. Six Of Spades



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod