Recherche avancée       Liste groupes



      
HILLBILLYTONKROLL COWPUNK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


The SUBWAY COWBOYS - Possum's Good For You (2016)
Par LE KINGBEE le 16 Décembre 2016          Consultée 1675 fois

Second opus pour le trio Picard après “Honky Tonk Time!”. Si leur premier disque avait été salué par la presse spécialisée, il ne contenait que des reprises. Cette fois ci le trio s’est attelé à la composition, Will The Drifter nous offre pas moins de 7 originaux auxquels il faut rajouter un morceau coécrit avec Matt le bassiste. C’est donc à un travail plus personnel que nous convie le groupe. Auteur d’un pèlerinage au Texas et au Mississippi le trio nous invite à une escapade au cœur de l’Amérique, une invitation au voyage parsemée d’escales.

Replaçons les Subway Cowboys sur l’échiquier hexagonal Country. Fabien Lippens (guitare électrique) et Matthieu Duretz font les beaux jours de The Swinging Dice, une formation ancrée dans le Blues et le Swing. Leur route croisera un jour celle de Will The Drifter (chant, guitare rythmique), les trois larrons formeront The Subway Cowboys avec un répertoire axé sur le Honky Tonk et le Hillbilly. Adepte du Busking (musique de rue), Will The Drifter a pas mal roulé sa bosse, il a évolué en Angleterre, en Irlande dans l’Hémisphère Sud et aux States où il a longtemps séjourné. Excellent showman au chant plus que crédible, Will joue le rôle de locomotive en entraînant ses deux complices vers une forme de musique beaucoup moins classique et moins répandue (chez nous) que le Blues et R&B.
Alors, si la pochette ne vous éclaire pas un tantinet sur le répertoire, le titre nous trace une seconde indication plus nette : l’opossum, petit marsupial nocturne vivant principalement en Amérique et en Australie, est considéré comme la viande du pauvre aussi bien dans la culture afro-américaine que chez les péquenots.

A tout seigneur tout honneur, débutons par « Possum’s Good For You » qui donne son titre à l’album. Le trio nous expédie au milieu des années 30 avec un Western Swing bien aéré digne de Milton Brown ou de Bob Wills. Excellent passage de batterie et un vocal nous entraînant en plein Hot Dance Hillbilly Music. La formation ne reste pas cantonnée dans l’Old Time, la preuve avec « Time To Take A Break » un New Country contant leur périple américain. Le groupe distille deux pépites de Honky Tonk : « Cigarettes & Coffee Blues », œuvre de Marty Robbins popularisée par Lefty Frizzell pour la Columbia avec passage de piano et « Moonshine Up In The Holler » au tempo plus marqué avec un fiddle efficace, l’ombre d’Hank Williams plane sur le comptoir.
Au rayon des reprises, « Sixteen Tons », un folk de Merle Travis popularisé par Tennessee Ernie Ford et Frankie Laine a connu son quota de reprises, mais les Cowboys s’en sortent haut la main avec une reprise jazzy. Rien à voir avec les adaptations d’Armand Mestral ou de John William sous le titre de « Seize Tonnes ». Le genre de chanson ne donnant pas envie d’aller à la mine. Grosse démonstration de guitare sur « Guitar Boogie », l’instrumental d’Arthur « Boogie » Smith qui lancera la mode du boogie woogie guitar. Fabien Lippens, excellent en finger picking, ne se contente pas d’une copie servile, il rallonge le morceau et apporte des nuances soignées. Afin de tempérer la sonorité et les tempos, notre trio s’attaque à « Waltz Across Texas », une valse texane en mid tempo d’Ernest Tubb. Autre moment de douceur avec « Blind Man », titre issu du répertoire de Mississippi John Hurt, acteur déterminant du Folk Revival du début des sixties, jamais enregistré par ce dernier à ma connaissance. Le fiddle et la guitare en finger picking semblent s’entortiller autour du chant. Un grand morceau de New Grass qui pourrait s’inscrire dans les univers de Crocked Still ou Steep Canyon Rangers.
Le crépusculaire « Goodbye World » s’inscrit résolument dans une veine Spaghetti Hillbilly avec un jeu de guitare teinte d’Ennio Morricorne Sound, la voix désenchantée venant en contrepoint. Mais là où le groupe surprend le plus, c’est sur les titres plus énergiques et parfois complètement barrés. En ouverture « Goin’ My Way » tient plus d’Hasil Adkins, pionnier du cow-punk primitif que du Hillbilly Rock. Le vocal légèrement syncopé à tendance yodel éclaire le morceau, tandis que la guitare électrique n’a de cesse de relancer la machine. « Back In The Wind » propose une fusion de Biker Rock et de Folk Blues à la R.L. Burnside. Le parfait amalgame entre les pulsions cherokees chamaniques de Junior Kimbrough et de Charlie Feathers. « I Tell It Like It Is » s’inscrit dans une veine Rockab du meilleur effet, avec chant barré, volutes d’ivoires à la Moon Mullican, slappin’ bass et une guitare qui semble toucher sa cible les yeux bandés. Dernier morceau (de bravoure) avec « Got Into A Fight Last Night », un cow-punk délirant à la Jake Calypso.

Les participations du fiddler Alexis Routhiau (présent sur 5 plages), du pianiste Pierre Matifat alors que Dann-Charles Deneux et Louis Morati se succèdent aux baguettes apportent une ampleur et de la dimension au contenu, sans dénaturer la cohésion (Hormis Louis, ces musiciens jouent au sein des Swinging Dice). Un excellent disque produit sans surenchère, mais ce n’est pas une surprise, quand on connait la qualité de leurs prestations scéniques. Un beau voyage regroupant Hillbilly, Honky Tonk, Folkabilly, White Blues, Old Time et Rockab. Reste à savoir si le visuel pittoresque vous donnera envie de déguster un petit plat d’opossum bien épicé. Un album sincère largement supérieur à ce que la FM Country contemporaine nous déverse comme polluants.

A lire aussi en COUNTRY par LE KINGBEE :


Johnny BOND
Put Me To Bed (2007)
Classique hillbilly fifties avec harmonica.




COMMANDER CODY
Lost In The Ozone (1971)
Un contre pied aux tendances du moment


Marquez et partagez





 
   LE KINGBEE

 
  N/A



- Will The Drifter (chant, guitare rythmique)
- Fabien Lippens (guitare)
- Matthieu Duretz (contrebasse, orgue)
- Dann-charles Deneux (batterie 2-4-7-8-9-11-12)
- Louis Morati (batterie 1-3-5-10)
- Pierre Matifat (piano 2-4-8-9-11)
- Alexis Routhiau (fiddle 2-4-5-6-10)


1. Goin' My Way.
2. Possum's Good For You.
3. Back In The Wind.
4. Waltz Across Texas.
5. Time To Take A Break.
6. Blind Man.
7. Good By World.
8. Cigarettes And Coffee Blues.
9. I Tell Like It Is.
10. Moonshine Up In The Holler.
11. Sixteen Tons.
12. Guitar Boogie.
13. Got Into A Fight Last Night.



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod