Recherche avancée       Liste groupes



      
PROG ROCK BRETON  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

1997 18'63
 

- Style + Membre : Kadwaladyr

KAD - 18'63 (1997)
Par MARCO STIVELL le 11 Mars 2017          Consultée 107 fois

Après un unique album sous le nom de KADWALADYR, The Last Hero en 1995 (chroniqué en ces pages), le groupe désormais resserré autour d'Olier Ar Fresne et de la fratrie Mevel revient deux ans plus tard. KAD, leur nouveau groupe, propose un deuxième album-concept instrumental, avec quelques voix parcimonieuses, dans la lignée du premier.

Le titre énigmatique de 18,61 est expliqué dans le livret : il s'agit du nombre d'années que met la lune pour arriver d'un point à un autre de la ligne dite "des noeuds", c'est-à-dire dans l'alignement parfait entre la Terre et le Soleil (d'où le phénomène d'éclipse totale et non partielle comme cela peut être le cas à d'autres occasions).

Les musiciens bretons puisent leur inspiration en se basant sur l'hommage aux peuples anciens, Mayas etc qui avaient compris ce système, et en l'adaptant au IIIème millénaire. Il y a donc une teneur sacrée, rituelle, druidique, plus encore que dans leur disque en commun précédent. On retrouve d'ailleurs des points communs comme l'affluence d'invités, notamment la voix de Gilles SERVAT, dont la gravité et la solennité font merveille sur les ambiances new-age dès les premières mesures et jusqu'au final "Nous Sommes d'Ailleurs", à propos de ces peuples qui ont dû "laisser leur place" à une ère moderne.

Les éléments planants habituels, mélangeant les synthétiseurs et les instruments à vent de Gwenhaël et de Konan Mevel, se voient joliment renforcés par un couple de morceaux enregistrés en Ecosse, avec un choeur de voix parmi lesquelles Sandra MacKay, la chanteuse du groupe TANNAS. Sur ces titres, il y a une ambiance liturgique, un mysticisme autre que celui inhérent à la Bretagne, et en même temps une jolie passerelle comme seuls les Celtes peuvent en offrir !

À côté de cela, on n'oublie pas que KAD, distribué par Musea, est un groupe de musiciens instrumentistes fort talentueux, d'un niveau qui permet d'enrichir la musique, la rendre ambitieuse, et puis on parle d'album-concept. Le rock progressif est distillé d'une manière toute personnelle, plus proche du jazz-fusion que de la folk dont fait preuve SEVEN REIZH quelques années plus tard, et où l'on retrouve les trois frères Mevel, ainsi que leur soeur Bleunwenn (invitée sur un titre ici).

Le rock urbain et virtuose prend ses aises en fin d'album après une première partie planante, où se démarque d'abord le morceau "1488", évocation de la tristement célèbre bataille de Saint-Aubin-du-Cormier, défaite contre la France et date de fin de l'indépendance de la Bretagne. Le grand claviériste Tim Blake (GONG, HAWKWIND) y fait une apparition du feu de Dieu, pour rester dans le ton voulu !

Et donc à la fin, ce sont les basses de Mickaël Seznec (futur BLEIZI RUZ) et d'Erwan Volant (DEN, CARRÉ MANCHOT) qui s'associent de plus belle avec le batteur Gurvan Mevel, vrombissent et groovent à la fois sur les rythmes funk-jazz. À écouter, le très symbolique "Roazhon (Rennes) by Night (or a Breton Cop in New York)" ! Les claviers solistes et les guitares d'Olier Ar Fresne y sont également énergiques, même si le son d'ensemble paraît toujours haché, sec. Gilles SERVAT, sur le final, n'est pas dans son registre habituel (même si cela rappelle ses albums du début des années 80), et c'est plutôt amusant. Meilleur que le précédent album, 18'61 est un bon condensé de la créativité de jeunes Bretons dans les années 90 et hors des festoù-noz !

A lire aussi en ROCK PROGRESSIF par MARCO STIVELL :


Tony BANKS
A Curious Feeling (1979)
Premier album solo du claviériste de genesis




CAMEL
Mirage (1974)
Rock progressif

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   MARCO STIVELL

 
  N/A



- Olier Ar Fresne (guitares, guitare-synthé)
- Gwenhaël Mevel (low whistle, tin whistle, bombarde, flûtes)
- Gurvan Mevel (batterie, percussions)
- Konan Mevel (cornemuses écossaises, synthétiseurs, didjeridoo)
- + Mickaël Seznec (basses 4 et 6 cordes, bâton à vent)
- Bleunwenn Mevel (piano électrique)
- Gilles Servat (chant)
- Tim Blake (claviers)
- Erwan Volant (basse 6 cordes)
- Olivier Belzic (guitare électrique)
- Blenier (direction du choeur écossais)
- Coisir Ghaidhlig Thung


1. Tender Sia's Dream
2. The Young Woman Who Walked With The Stones
3. Seks, Kilverzereh, Teir Vuhez
4. Tarraing Na Mara - Pedenn Ewit Gwenhwyfar
5. Hent Ar Sevenadurez Dazont
6. Clovis (n'eo Ket Ma Haros)
7. 1488
8. Sligbe Nán Ginnealac'h
9. Mister Nessie
10. Roazhon By Night (or A Bretoncop In New York)
11. Little Fairy (in Urban Megaliths)
12. Nous Sommes D'ailleurs



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod