Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
30 commentaires notés  
[?]



Pink Floyd
The Final Cut
Page  1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |

le 28 Avril 2020 par METALPROG84


"The wall" en moins bon, c'est à peu près çà: alors ceux qui n'aiment déjà pas "The wall" en général tirent à boulets rouges sur cet album. Un peu moins inspiré, plus décousu, aussi triste que l'album précédent, "The final cut" contient pourtant des passages intéressants (et pas que "Not now John"). Mais c'est vrai qu'il est en plus assez difficile d'accès, ce qui ne plaide pas forcement en sa faveur.
Un album honnête donc, mais quand même assez faible pour du Pink Floyd...ou plutôt pour du Roger Waters.

le 27 Septembre 2019 par NONO


J'ai souvent estimé que "The Final Cut" est à Pink Floyd, un peu ce que "Nebraska" est à Springsteen : un album très dépouillé, très low-fi, qui tient exclusivement par la force des paroles et du chant.
Ceci dit, je n'aime pas Final Cut alors que j'adore Nebraska...

le 27 Septembre 2019 par SGT JAKKU


Je trouve aussi que "The Fletcher Memorial Home" est un titre émouvant et j'aurais tant voulu qu'il soit le seul du genre sur cet album. Car, à force de trop jouer sur la corde sensible de la pleurnicherie post The Wall et de prendre tout le monde en otage, Roger Waters rend l'album horriblement chiant et indigeste.
Difficile dans ce cas de considérer Final Cut comme un opus des Floyd. Pour ma part, j'écoute 2,3 titres et je le zappe. Note : 1,5.

le 16 Juin 2019 par JIPE CHERBOURG


Je veux bien tout ce qu'on veut au sujet de cet album, mais je me rappelle l'avoir acheté au moment de sa sortie en 1983, l'avoir mis sur la platine et... C'est le seul disque sur lequel j'ai pleuré. La musique de "The Fletcher Memorial Home" m'a complètement bouleversé et c'est pour cela que j'ai une tendresse particulière pour ce disque.
Après, les goûts de chacun... Ca ne se discute pas.

le 21 Janvier 2019 par LEO


Ben pour moi c'est clair, je n'aime ni The Wall ni The Final Cut !
Ces 2 machins n'ont plus rien d'un travail de groupe, donc de PINK FLOYD, mais quoiqu'il en soit c'était déjà le cas à l'époque du superbe mais angoissé ANIMALS qui cependant bénéficiait d'un minimum d'apport de David Gimour sur "Dogs" et où l'on pouvait encore ressentir la présence fantomatique de Rick Wright même si celui-ci ne contribuait plus à l'élaboration des compos.
Ici tout est mollasson et vide. ce disque pue la mort, mais en un sens c'est bien ce que souhaitait Roger Waters, son créateur.
En somme, la boucle est bouclée.
De mon point de vue le FLOYD est un groupe qui n'a duré que dix ans, pas plus, et toutes les tentatives de Gilmour pour ressusciter la formation amputée d'une partie de ses membres et de son âme n'a rien changé pour ma part.
Celà n'a pas empêché le succès monumental de A Momentary Lapse Of Reason et The Division Bell (et de ses deux succédanés en live), mais de mon point de vue, l'aspect créatif était déjà tari depuis la fin des années 70 et PINK FLOYD avait déjà tout dit sur ses dix albums en studio de 1967 à 1977.













1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod