Recherche avancée       Liste groupes



Moyenne établie
sur la base de
18 commentaires notés  
[?]



Genesis
And Then There Were Three...
Page  1 | 2 | 3 | 4 | 5 |

le 18 Juillet 2021 par SGT JAKKU


KORAMA a écrit un commentaire en 2013 qui se révèle très juste : la remasterisation de 2008 rend justice à cet album mal aimé, ce qui fait remonter ma note perso à 4 (j'ai acheté le vinyle, l'excellent pressage de 2016).
Les principaux défauts sont toujours présents : un Tony Banks envahissant (moins avec le RE de 2008) et surtout un album de transition qui a le cul entre deux chaises et, à l'instar d'Abbacab, ce n'est pas une erreur de parcours, il est nécessaire voire crucial pour l'avenir du groupe.

le 26 Novembre 2018 par METALPROG84


Après les excellents "A trick of the tail" et "Wind and wuthering" et le départ de Steve Hackett, "And then they were three" marque un peu le pas: la musique se fait plus simple, moins ambitieuse sans être encore commerciale.
Certains morceaux sont néanmoins très bons: le superbe et très dynamique "Down and out" qui ouvre l'album est mon préféré, le refrain de "Undertow" est magnifique, l'entrainant "Deep in the motherlode" est également excellent, le mélancolique "Many to many" est une réussite, "Scenes from a night's dream" et "Lady lies" valent aussi le détour. La plupart des autres titres sont bons mais un ton en-dessous. Quand au dernier morceau "Follow me follow you" (le tube), je le trouve vraiment trop convenu (ce titre annonce en quelque sorte la future orientation pop du groupe).
Bon album quand même, agréable à écouter mais c'est vrai qu'il ne soutient quand même pas la comparaison avec les albums antérieurs (de "Trespass" à "Wind and wuthering").
Note réelle: 3.5/5.

le 25 Août 2018 par FIDJI

Bonjour Erwin,
Merci de m'accueillir parmi vous et merci, également, à Forces parallèles et Nightfall d'exister!
Je passe au moins une fois par jour sur vos deux sites pour lire, relire les différentes chroniques, analyses et avis et avec le plus grand plaisir...
Bons nombres de vos chroniques m'ont influencé et inciter à découvrir des albums méconnus voir même des artistes que je n'aurais peut être jamais écouté si je n'étais pas passé sur vos deux sites.
Je vous ne remercie pour cela également!
Je peux comprendre que l'on puisse avoir chacun un avis différent sur tel ou tel artiste, tel ou tel album ou tel ou tel style musical.
Par contre, j'estime qu'il faut rester mesurer dans certains propos dans une chronique plus négative...c'est ce que j'ai voulu passer comme message dans mon commentaire précédent mais de manière maladroite, j'en suis désolé.
Je continuerai donc à lire avec beaucoup de plaisir les chroniques en mettant de temps en temps un commentaire personnel.
A bientôt.
Musicalement et amicalement votre!
Fidji

Par Forces Parallèles

Hello Fidji !
Ne t'inquiète pas, ma réponse à ton commentaire était plus destiné à remettre sur le devant du jour une règle que nous essayons d'appliquer, mais qu'il est bien difficile de respecter tant nous avons chacun nos goûts, et que nombreux aiment argumenter sans fin.
Surtout ne te prive pas, et laisse autant de commentaire que tu le souhaites, il est évident que tu es un mec mesuré et que tu es passionné par la musique !
Bien à toi
Erwin


le 23 Août 2018 par TIDJI


Ce qui est hallucinant M. A.T.N c'est de donner 1 étoile à cet opus et en donner 4 pour un album de Julien Doré...Comme quoi les gouts et les couleurs...
3 étoiles pour ma part, surtout pour la première face variée et plus pop/rock que les versions plus progressives que A Trick Of The Tail et Wind And Wuthering.
Pour la face B je retiens Deep In The Motherlode et The Lady Lies.
Donc tout n'est pas a été loin de là.
Je retiendra donc la chronique plus objective et positive de ARP!

Par Forces Parallèles

Bonjour !
Bienvenue parmi nous !
Le principe est de donner ton sentiment sur le disque. Les goûts de chacun ne se discutent pas. ATN et Arp2600 ont des opinions différentes et c'est tant mieux ! Tu admettras que si nous aimions tous les mêmes choses, l'art serait d'une platitude !
Bien à toi
Erwin


le 17 Août 2017 par SPI


Le début de la fin. Finies les longues pièces où le groupe faisait fi des succès radiophoniques. Une grosse empreinte Collins qui s'avérera encore plus pesante et pachydermique ensuite transformant Genesis en un simple groupe de pop (certes de qualité mais cela restera tout de même de la pop). Cet album reste néanmoins à considérer comme le dernier album du "vrai" Genesis et, à ce titre, mérite un peu d'égard.













1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod