Recherche avancée       Liste groupes



      
POST GRUNGE  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


CREED - Human Clay (1999)
Par TWISTER le 28 Novembre 2017          Consultée 211 fois

Apres un premier album remarqué de qualité, la bande a Scott STAPP revient deux ans plus tard pour nous proposer une suite mémorable qui reste à ce jour le meilleur disque du groupe.

"Human clay" est l'équilibre parfait entre un aspect post grunge mélodique plus lisse permettant à l'album de se hisser au top des charts et le post grunge légèrement sale du précédent disque. L'impression globale laissée par Human Clay est excellente. Le groupe surprend en proposant à plusieurs reprises des riffs de guitares aux accents exotiques et japonisants. "Are you ready" est la pour le démontrer dès l'ouverture. On garde la puissance de "My own prison" tout en enrobant l'ensemble d'une mélodie entêtante. Avec "What if" Mark TREMONTI se confirme comme la tête pensante de CREED et comme un guitariste de talent capable de capter l'attention de l'auditeur dès les premières de notes. La recette fonctionne et le mix entre mélodies apaisantes couplées à des refrains plus torturés fait des merveilles. "Faceless Man" démontre la justesse impeccable (peu être trop) de l'interprétation de Scott STAPP, véritable signature vocale qui fera le succès du groupe. "Never die" se pare de quelques airs à la "ALICE IN CHAINS", faisant sourire et soulignant le gap entre grunge et post grunge qui s'est installé en peu d'années. Clairement oubliable, ce petit écart propret vers le grunge et vite oublié par l'apparition du single pop sucré de l'album. "With Arms Wide Open" sera le succès commercial de cet album. Single parfaitement calibré pour faire vendre du disque par carton. C'est bien fait, bien réalisé mais ça manque de parti pris artistique comme le dirait un cinéphile. Tout y est, Scott STAPP cabotine et fait des caisses à coup de "Oh yeaahéé", le refrain faisant semblant d'être énervé et le solo de guitare final pour meubler l'absence d'idée. Bref, vous l'avez compris c'est cool mais pas représentatif de ce que fait de mieux CREED. Heureusement "Higher" vient tout de suite après pour apporter un nouvel élan énergique et accrocheur. "Wash Away Those Tears" commence par un fade in avec la musique précédente, histoire de créer du lien vers ce morceau sympathique. Enfin vient "Inside Us All", un titre proposant une mélodie à tomber par terre qui servira sans doute de base à Mark TREMONTI dans la création de l'album "WEATHERED" qui sortira deux ans plus tard.

Le disque touche donc à sa fin et pourra sans doute diviser les fans de la première heure. CREED s'oriente vers un post grunge mélodique taillé pour les ondes FM, ce qui n'empêche pas cet album de rester intelligent dans sa construction tout en étant remarquablement produit (merci John KURZWEG). Le groupe remplacera aisément les puristes de "My Own Prison" par une horde de nouveaux fans. "Human Clay" sera en effet un véritable carton, dépassant toutes les espérances du label et du groupe. Plus de 20 millions de copies s'écouleront dans le monde et CREED obtiendra un statut culte. "Human clay" gagnera avec ses quatre singles quatre grammy awards des meilleurs morceaux rock de 2001 tandis que le disque figurera au panthéon des 500 meilleurs albums de Rock&Métal de tous les temps décerné par le "Hard Rock magazine book" de 2005. Mais comme vous le savez sans doute dans le milieu des guitares saturées, tout succès fulgurant entraine son revers de la médaille. Le bassiste du groupe Brian MARSHALL va craquer complètement en tombant dans une spirale d'alcoolisme. Touché par la descente aux enfers de leur ami bassiste, le groupe cherchera à aider tant bien que mal MARSHALL qui sera finalement laissé sur la touche pour le troisième album.

"Human Clay" n'est sans doute pas un album à laisser entre les mains d'un puriste de grunge, mais il délivre un post grunge mélodique sincère et immédiatement accessible qui fera la renommée de CREED.

A lire aussi en HARD ROCK :


DUST
Dust (1971)
Un des premiers trios heavy rock power us.




JUDAS PRIEST
Defenders Of The Faith (1984)
Judas défend avec ferveur sa place au firmament !

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   TWISTER

 
  N/A



- Scott Stapp (chant)
- Mark Tremonti (guitares)
- Brian Marshall (basse)
- Scott Phillips (batterie)


1. Are You Ready?
2. What If
3. Beautiful
4. Say I
5. Wrong Way
6. Faceless Man
7. With Arms Wide Open
8. Higher
9. Wash Away Those Years
10. Inside Us All



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod