Recherche avancée       Liste groupes



      
SLEAZE ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

1988 L.a Guns
1989 Cocked And Loaded
1991 Hollywood Vampires
2001 Man In The Moon
2002 Waking The Dead
2004 Rips The Covers Off
2005 Tales From The Strip
  20th Century Masters: Th...
2006 Loud & Dangerous
2013 Tango On Sunset Strip...
 

- Style : Guns N' Roses, Smashed Gladys
- Membre : The Chelsea Smiles

L.A. GUNS - The Missing Peace (2017)
Par JASPER LEE POP le 10 Février 2018          Consultée 606 fois

Serafino Perugino, patron du label italien Frontiers Records spécialisé dans le retour des anciennes gloires du hard rock et du metal, a encore frappé. Il a réussi à réunir Phil Lewis et Tracii Guns, le duo d'origine de L.A. GUNS alors que chacun concurrençait l'autre à la tête d'une version du groupe portant le même nom. Se partager la dernière poignée de fans du combo était économiquement suicidaire et Lewis, pas idiot, a préféré lâcher le batteur Steve Riley, codétenteur du nom pour rejoindre son ex-meilleur ennemi. Voici donc l'album des retrouvailles, presque unanimement salué par la critique qui s'intéresse encore au sleaze rock.

Pourquoi une telle unanimité ? J'ai bien peur que la réponse tienne en un seul mot : nostalgie. Il suffit déjà de mater la pochette pour s'en convaincre, celle-ci étant la déclinaison pure et simple de la cover de l'album inaugural avec son fameux logo à flingues et tête de mort. Frontiers aurait tort de se priver, les fans adorent les « line-ups historiques » et si les cinq pistoleros d'origine ne sont pas tous au rendez-vous, les têtes de gondole Lewis et Guns suffisent à nourrir l'espoir du retour à la grande époque. En effet, le contenu est à l'avenant, tout est fait pour recréer la sauce du premier album. Les riffs de « A Drop of Bleach » et de « Sticky Fingers » sont par exemple pompés sur ceux de « Bitch is Back » et « Electric Gypsy ». Ou sur d'autres, on ne sait plus trop bien, mais tout ça sent le réchauffé. La ballade de rigueur « Christine » essaie quant à elle de rééditer, jusqu'au choix d'un prénom, le seul véritable succès du groupe aux US « The Ballad Of Jayne » sur le second LP.

On se calme, le tableau n'est pas totalement noir de jais comme les cheveux de Lewis (factices?), loin de là. Il y a des choses plaisantes dans cet album au premier rang desquelles « Speed » avec ses gang vocals et sa citation amusante du « Highway Star » de PURPLE. « Baby Got Fever » est ma foi bien efficace, « Don't Bring A Knife To A Gunfight » fonctionne malgré un riff éculé et il ne manque qu'un vrai refrain pour faire de « Kill It Or Die » une chanson réellement satisfaisante. Là, le groupe est dans sa zone de confort et s'en tire correctement. Quand il s'aventure sur des terrains inhabituels, c'est hélas moins convaincant comme avec « The Flood's The Fault Of The Rain » un peu trop inspiré du « House Of The Rising Sun » des ANIMALS et les épiques « The Missing Peace » et « Gave It All Away »*, fonctionnant comme un diptyque, qui n'en finissent plus et plombent une deuxième moitié d'album déjà inférieure avec un Phil Lewis geignard (d'autant plus regrettable que le bonhomme affiche dans l'ensemble une belle forme vocale).

Album en demi-teinte donc et qui joue un peu trop sur la nostalgie sans proposer du neuf vraiment stimulant. Les retrouvailles sont récentes et le groupe n'a probablement pas disposé de beaucoup de temps pour composer. La production, dont les guitares trop en retrait tiennent de la bouillie sonore, est moins excusable. L'alchimie semble en revanche au rendez-vous sur scène. On espère donc un prochain album plus abouti pour ces seconds calibres de la scène hard US de la fin des 80s.


* À noter que les parties de guitare acoustique ont été à l'origine composées par Tracii Guns en vue d'intégrer QUIET RIOT avant l'enregistrement de Rehab. La chose ne s'est pas faite. C'était l'info bonus de cette chronique.

A lire aussi en HARD ROCK par JASPER LEE POP :


Ted NUGENT
Double Live Gonzo! (1978)
Folie furieuse.

(+ 1 kro-express)



Glenn HUGHES
Resonate (2016)
C'est qui le patron?


Marquez et partagez





 
   JASPER LEE POP

 
  N/A



- Phil Lewis (chant)
- Tracii Guns (guitare)
- Michael Grant (guitare)
- Johnny Martin (basse)
- Shane Fitzgibbon (batterie)


1. It's All The Same To Me
2. Speed
3. A Drop Of Bleach
4. Sticky Fingers
5. Christine
6. Baby Got Fever
7. Kill It Or Die
8. Don't Bring A Knife To A Gunfight
9. The Flood's The Fault Of The Rain
10. The Devil Made Me Do It
11. The Missing Peace
12. Gave It All Away
13. Christine (acoustique)



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod