Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  E.P

L' auteur
Acheter Cet E.P
 


ALBUMS STUDIO

2023 III

E.P

2017 Dog Years (Ep)
 

2013 The Winery Dogs
 

- Membre : Richie Kotzen , Dream Theater, Liquid Tension Experiment, Flying Colors, Transatlantic, Steve Vai , Sons Of Apollo

The WINERY DOGS - Dog Years (ep) (2017)
Par BAKER le 2 Avril 2018          Consultée 1274 fois

On va faire court. Car le disque l'est aussi, et sa raison d'être itou. C'est juste une récréation pour fermer un chapitre, et peut-être le livre, de The WINERY DOGS, super-groupe dans l'appellation primaire mais aussi qualitative. Ce disque est vendu en duo avec le blu-ray live et, il faut être sincère, c'est bien le live le plus important, il écrase ce EP façon mammouth. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas en profiter un peu, une sorte de digestif : trois inédits et deux reprises pour dire adieu à l'un des plus efficaces et jouissifs power trios de ces vingt dernières années. Côté reprises, un "Love Is Alive" un peu banal, nonobstant Billy SHEEHAN qui devient fou, mais bon ça on a l'habitude, SHEEHAN c'est un chat, tous les soirs à 17h15 il a son quart-d'heure Madame Foldingue (alias Claire Nadeau, la connasse de tante Cryda). Plus attendu, mort oblige, "Moonage Daydream" est très, très loin de l'onirisme, de la poésie de l'originale signée David 'Ziggy' BOWIE, mais elle en décuple l'efficacité pure. Reprise en demi-teintes donc, la balance penchant du côté positif notamment grâce au solo beau et enfiévré du sieur Ritchie KOTZEN.

Ah ben parlons-en, de ce zouave. Il est impérial. Mais vous vous en doutiez. Et il porte sur ses épaules les trois inédits, un peu aidé par PORTNOY en grande forme. "Criminal" présente notamment notre Mike en mode Patator, et permet au trio de lorgner vers le MICHAEL SCHENKER BAND des grandes heures, le WHITESNAKE des grandes heures, et le CREAM des... disons des heures moins enfumées mais plus excitées. C'est du rock en power trio de base, avec du blues plein la culotte et du chant graisseux, et ça passe tout seul. Plus saccadé et groovy, "The Game" est moins jouissif mais toujours aussi impeccable, on dirait qu'ils se baladent sur les partitions, littéralement. Surtout, on a l'impression, fausse évidemment, que ces trois lascars pourraient nous composer 756 chansons comme ça en un an, les doigts dans le nez, sans coup férir.

Non, tout ça est sympa, mais s'il y a une chanson qui retient l'attention, pas par sa qualité intrinsèque mais son style, c'est la face B japonaise "Solid Ground". C'est bien simple, elle fait penser à "Hole Hearted", le bijou d'EXTREME : c'est "leur" version d'une "petite ballade folk rock entraînante". C'est à dire d'une simplicité de Hugues AUFRAY. Sur le papier. Parce que ça joue, ça joue de façon terrifiante, sans l'air d'y toucher. Il aurait suffi d'un refrain un poil plus fédérateur et (il faut l'avouer) putassier (voire vulgaire), et c'était la chanson 4 étoiles certifiée. Le pont notamment, inattendu, presque néo-folk à la Sufjan STEVENS, prouve que les chiens de vignoble ont encore de sacrées choses à dire. Un EP ma foi fort sympathique, rempli de bonnes choses mais pas indispensable. Hic : il n'est vendu qu'avec un live qui, lui, l'est indubitablement. Mais ça, ce sera une autre histoire.

A lire aussi en ROCK par BAKER :


OINGO BOINGO
Dead Man's Party (1985)
Laissez votre âme à l'entrée !




Trevor HORN
Trevor Horn Reimagines The 80s (2018)
Il est frais, mon poisson, il est frais !


Marquez et partagez





 
   BAKER

 
  N/A



- Richie Kotzen (guitare, claviers, chant)
- Mike Portnoy (batterie, choeurs)
- Billy Sheehan (basse, choeurs)


1. Criminal
2. The Game
3. Solid Ground
4. Love Is Alive
5. Moonage Daydream



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod