Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


CORELEONI - The Greatest Hits Part 1 (2018)
Par GEGERS le 12 Avril 2018          Consultée 210 fois

Leo Leoni aimerait embaucher dans GOTTHARD Ronnie Romero, actuellement chanteur au sein de l'équipe de mercenaires de RAINBOW. C'est une évidence, cela se voit et se lit dans ses grands yeux d'éternel gamin qui semble toujours surpris par la chance que lui a offert la vie en permettant à son groupe de rencontrer un succès massif dans son pays et à l'international. Le décès de Steve Lee il y a huit ans reste un plaie béante dans le cœur du musicien qui a su rebondir avec un nouveau chanteur, Nic Maeder. Plus bluesy, moins puissante, la voix du vocaliste marque également le début d'une nouvelle ère pour GOTTHARD, moins mordante, plus calme. A l'occasion des 25 ans de la sortie du premier album de son groupe, Leo Leoni a donc décidé de fêter l'événement en réinterprétant des vieilleries issues essentiellement des trois premiers albums des Suisses. Mais de manière surprenante, seul Hena Habegger, cogneur de fûts de GOTTHARD, est invité à participer au projet. Pour le reste, Leo préfère s'entourer d'une nouvelle équipe de musiciens, et donner à son projet un nouveau nom (CORELEONI, jeu de mot sur un certain Vito que les amateurs de Coppola connaissent bien). Si on note la présence du guitariste Jgor Gianola, guitariste pour GOTTHARD sur le Dial Hard Tour dans les années 90, c'est bien la présence de Ronnie Romero qui constitue l'intérêt principal de cet album savamment assemblé par les financiers de chez Frontiers. Le chanteur de Lords of Black et du groupe de Ritchie Blackmore semble en effet taillé pour chanter le hard musclé des Suisses, et sa voix puissante, légèrement éraillée, ressemble à s'y méprendre à celle de Steve Lee (les mimiques finales de « Ride On » en sont l'exemple parfait). A tel point que l'exercice nous met parfois mal à l'aise.

Au risque de nous répéter, pourquoi réenregistrer avec de nouveaux musiciens des morceaux dont les versions originales sont encore largement appréciables et dont les réenregistrements tentent de recapturer l'énergie originelle ? Cela ne fait pas sens. Sur The Greatest Hits – Part 1 (un deuxième volume serait-il dans les tuyaux), les guitares sont lourdes, peut-être plus mordantes encore que celles des premières versions des morceaux concernés, mais la liste des différences s'arrête là. Pour le reste, Leo Leoni s'en sort en proposant quelques titres formidables et malheureusement oubliés de GOTTHARD, tels « Firedance », « Higher », « In The Name » ou « Tell No Lies », issus des quatre albums du groupe publiés entre 1992 et 1999. A cela s'ajoute « Anytime Anywhere », seul rescapé du répertoire post-2000, ainsi qu'un titre composé pour l'occasion, « Walk On Water », un mid-tempo puissant et agressif, doté d'un refrain mélodique et convaincant, et dont les intonations hard moderne n'auraient pas fait tâche sur l'album Need To Believe. Les ballades, au nombre de deux (« Let it Be » de G, et « All I Care For », issu de l'album de 1992, et également proposé dans une version acoustique en bonus) sont idéalement placées en milieu d'album. Mais à nouveau, lorsque la voix de Romero s'envole sur les arpèges de Leoni, comment ne pas croire que le guitariste n'a pas eu l'impression, lui-aussi, d'entendre son ami Steve Lee ?

Que CORELEONI devienne la nouvelle incarnation de GOTTHARD serait, sans manquer de respect à Nic Maeder, la suite logique des opérations. La génétique ne ment pas, Romero est l'héritier de Steve Lee. C'est ce que l'on retient essentiellement à l'écoute de cet album somme toute sympathique et revigorant, mais dont l'intérêt se résume à cela. Ceux qui ne connaissent pas le groupe seront éblouis néanmoins, c'est une certitude.

A lire aussi en HARD ROCK par GEGERS :


MSG
Spirit On A Mission (2015)
La bonne parole




GOTTHARD
Gotthard (1992)
L'émergence des krak.


Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



- Ronnie Romero (chant)
- Leo Leoni (guitare)
- Jgor Gianola (guitare)
- Mila Merker (basse)
- Hena Habegger (batterie)


1. Il Padrino
2. Firedance
3. Downtown
4. Higher
5. Get It While You Can
6. In The Name
7. Let It Be
8. All I Care For
9. Walk On Water
10. Here Comes The Heat
11. Tell No Lies
12. Ride On
13. Anytime Anywhere
14. El Traidor



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod