Recherche avancée       Liste groupes



      
RAP, HIP-HOP  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


Wiz KHALIFA - Rolling Papers (2011)
Par GLADIUS le 16 Septembre 2018          Consultée 82 fois

Au moment où Wiz KHALIFA sort son troisième projet Rolling Papers, il faut savoir que le monde est prêt à recevoir de nouvelles productions pleines de fraîcheur venues des USA, tant le marché est calme à cette période et nous étions dans un besoin de renouveau. Ni une ni deux, le rappeur prend les devants et sort ce qui va demeurer encore des années plus tard comme étant un classique du début de cette décennie. C'est d'ailleurs le premier album que le rappeur va sortir sur un label majeur américain, ce que l'on va ressentir sur la qualité des productions et des apparitions diverses qu'on trouve tout le long.

Si les fans pur et dur n'ont pas apprécié cet album qui a prit un virage pop-rap étonnant, le reste des auditeurs du monde entier en a vanté ses louanges. Et pour cause, "Black And Yellow" qui a fait office de premier single a traversé toutes les mers, tous les continents pour squatter tous les samedis soir arrosés dans les rues des villes. La qualité de la production est indéniable, tandis que Wiz KHALIFA nous propose un rap facile dans cette attitude très pop qui va joncher l'album en entier. Quoi de plus simple donc, pour se faire connaitre à l'internationale, que de balancer un tube ? Une idée : en balancer plusieurs. Et c'est exactement ce que la star va faire, en nous pondant quelques mois avant la sortie de l'album "Roll up", morceau taillé pour être utilisé à des fins commerciales. Ici, le rappeur nous parle des relations gâchées, en relation avec la drogue qui fait partie intégrante de sa vie et de ses paroles. Et si cet album est un condensé de tubes du niveau des deux piliers cités au-dessus, il faut bien reconnaître que le troisième, qui forme le trio gagnant, n'est autre que "No Sleep", considéré encore aujourd'hui par votre serviteur comme un élément majeur du renouveau pop-rap américain. Wiz nous envoie à travers les quelques minutes de ce morceau du pur bonheur, du positivisme dans lequel chacun d'entre nous pourra trouver son compte, tandis que le refrain prend une dimension dansante qui plaira à coup sûr aux amateurs de piste de boogie.

Quid du reste de l'album. On est dans la même mouvance que les singles ou Wiz nous a pondu le meilleur quelques mois avant pour se reposer sur le reste des productions. Les morceaux que sont "When I'm Gone" ou encore "Wake Up" réconfortent par leur qualité de production et des instrumentales choisies avec goût, tandis que "The Race" n'hésite pas à nous mettre une gifle de part son intensité. En effet le morceau nous emmène dans une ambiance chill que le rappeur affectionne beaucoup, tout en réussissant ses couplets grâce à une interprétation d'une efficacité redoutable. La polyvalence de Wiz KHALIFA se constate à travers un "Fly Solo" que beaucoup d'entre vous pourraient voir plein de fragilité, ressortant la guitare et la voix si caractéristique des groupes de rock des années 2000, ceux qui voulaient faire leur tube à travers un chant mielleux et une facilité d'accès. Mais qu'importe, notre rappeur teste et nous envoie aussi avec "On My Level" un ovni qui sera ici partagé avec son compère Too SHORT, avec une ambiance beaucoup plus sombre et rap-trap. Pour le reste de l'album, on trouve des morceaux pas vraiment mémorables comme "Get Your Shit", "Cameras" ou encore "Star of the show" qui nous prouvent que la construction de l'album est principalement autour des principaux singles.

Que penser donc de ce Rolling Papers ? En premier lieu, difficile de considérer cette pièce comme un album hip-hop à part entière. On est purement dans du pop-rap, Wiz KHALIFA l'assume totalement dès la sortie – facile quand un single comme "Black And Yellow" se vend aussi bien. Cependant il s'excusera quelques années plus tard du manque d'inspiration dont il a fait preuve sur ce skeud. La conclusion, c'est qu'on à entre les mains un album totalement impersonnel, à milles lieues des codes classiques du rap. Ceci étant, l'album est bon, la production est d'une efficacité redoutable et le rendu plait aux auditeurs de rap aussi bien qu'aux autres. Wiz KHALIFA réussit incontestablement son pari un peu risqué de modifier son angle de tir.

A lire aussi en RAP, HIP-HOP par GLADIUS :


DRAKE
Nothing Was The Same (2013)
Une perle de 2013, touchant et incontournable




J. COLE
2014 Forest Hills Drive (2014)
Réussite de bout en bout


Marquez et partagez





 
   GLADIUS

 
  N/A



Non disponible


1. When I’m Gone
2. On My Level (feat Too $hort)
3. Black And Yellow
4. Roll Up
5. Hopes & Dreams
6. Wake Up
7. The Race
8. Star Of The Show (feat Chevy Woods)
9. No Sleep
10. Get Your Sh*t
11. Top Floor
12. Fly Solo
13. Rooftops (feat Curren$y)
14. Cameras



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod