Recherche avancée       Liste groupes



      
FOLK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Dougie Maclean , Skipinnish

The PAUL MCKENNA BAND - Breathe (2019)
Par GEGERS le 10 Juillet 2019          Consultée 162 fois

Paul McKenna fait partie de ces artistes qui, bien que salués par les critiques et médias spécialisés, peinent à générer autour d'eux un véritable engouement. La scène folk écossaise regorge de ces noms pourtant talentueux, à l'image de Roddy Woomble ou Alistair Ogilvy, qui ne connaîtront jamais la destinée d'un Dougie MacLean. Tant pis, ce n'est peut-être pas ce qu'ils cherchent. Appréciés à l'international, ils mènent une carrière pérenne et couronnée d'un succès modeste mais constant, qui leur permet de vivre de leur art, ce qui est semble-t-il l'essentiel. Avec désormais cinq albums au compteur, Paul McKenna et son groupe sont devenus une valeur sûre en termes de folk celtique, le groupe ayant fait de ses mélodies doucereuses et mélancoliques une véritable marque de fabrique, et n'hésitant pas pour autant à faire quelques incursions dans le domaine des "protest-songs" plus revendicatrices.

Les mélodies fortes, qui étaient justement un peu trop absentes sur le précédent album Paths That Wind, sont ici à la fête. Cela tombe plutôt bien, car ce sont elles qui donnent tout le sel à cet album foisonnant d'idées, et c'est à travers elles que l'on retrouve l'âme du groupe et sa quintessence. "Never Seem to Leave", tendre ballade, est portée par un mélange particulièrement réussi entre flûte et violon, la symbiose entre les deux instruments donnant un résultat délectable et particulièrement réussi. "Broken Houses" et surtout "Open Road", qui reprennent des motifs mélodiques similaires, sont d'une beauté difficilement descriptible. La chaleur de la voix de Paul McKenna, couplée à la délicatesse de la guitare acoustique, donne naissance à des morceaux dans lesquels on se perd en conjectures. Ou cela commence et se finit-il ? On se perd dans tant de beauté.

Ces ballades folk, empreintes d'une forte identité celtique, constituent donc l'intérêt principal de ce cinquième album. Néanmoins, si elles sont majoritaires, elles ne sont pas seules sur cet album qui propose également son lot de morceaux "tradi" plus enlevés. "Fanad Mare", qui doit beaucoup à un bodhran rythmé, se fait concis et efficace, et évoque les premiers albums du groupe. Plus loin dans l'album, "Beyond The Day" propose des sonorités enjouées et printanières.

Apaisé, Breathe constitue ainsi une fort belle collection de pièces folk celtisantes portées par des mélodies d'une beauté pure et insondable. Suffisamment court pour ne pas devenir lassant, ce cinquième album du Paul McKenna Band est un petit bijou de folk contemporain à apprécier en long, en large et en travers. Un des meilleurs albums du groupe.

A lire aussi en FOLK par GEGERS :


Amy MACDONALD
Life In A Beautiful Light (2012)
La vie, baignée d'une magnifique lumière...

(+ 1 kro-express)



Amy MACDONALD
This Is The Life (2007)
Le folk a un nouveau visage

(+ 1 kro-express)

Marquez et partagez





 
   GEGERS

 
  N/A



Non disponible


1. Breathe
2. Fanad Mare
3. Never Seem To Leave
4. Holding On
5. Broken Houses
6. Open Road
7. The Molly May
8. Beyond The Day
9. Foreign Land



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod