Recherche avancée       Liste groupes



      
FUNK, R&B  |  STUDIO

Commentaires (1)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


Nile RODGERS - B-movie Matinee (1985)
Par DERWIJES le 23 Juillet 2019          Consultée 93 fois

Avant de commencer, ça vous est déjà arrivé d'écrire ou de prononcer un nom d'une certaine manière avant de vous rendre compte au bout d'un laps de temps plus ou moins long que vous aviez tort ? Non, parce vous allez rire... Mais j'ai écrit dans toutes mes chroniques de CHIC Niles RODGERS, rajoutant un “s” là où il n'y en a pas. C'est une grosse maladresse de ma part, et je m'en excuse platement.

Cela dit, je vous propose de continuer dans la joie et la bonne humeur notre exploration de la discographie solo de Nile RODGERS (je fais attention maintenant !) avec son second skeud, B-Movie Matinee.

Et Nile a eu une grande idée pour ce deuxième effort : faire un concept album autour des films de séries B ! Bon, concrètement ça s'exprime par la pochette 3-D (des lunettes spéciales étaient d'ailleurs vendues avec la réédition CD/vinyle de 2001) et les textes des chansons qui sont des références plus ou moins obliques au genre. Le titre d'ouverture fait référence à Ed Wood, je vous laisse chercher les autres, personnellement j'ai la flemme.

D'ailleurs, j'ai la flemme de parler de cet album. Il n'est pas mauvais, il n'est pas bon, il est pire : plat. Il reprend la formule du premier album, pourtant pas trop mal, et y ajoute des synthés pour la forme. Alors, on apprécie le petit délire sci-fi de “Plan 9”, on s'étonne de retrouver des dialogues du premier Indiana Jones samplés dans “State Your Mind”, et puis c'est tout.
Alors on lance une nouvelle écoute, juste histoire de vérifier que l'on n'a rien loupé. On s'arrête le temps d'un couplet sur “Doll Squad”... Ah non, fausse alerte, il n'y a rien à voir ici.

C'est d'abord le manque de groove qui choque. On parle de Nile Rodgers, quand même ! Et pourtant le groove des morceaux est faiblard. La production laisse trop de place aux boîtes à rythmes et étouffe le chant. Difficile de ne pas être déçus devant la semi-ballade concluant l'album, très loin du charme de “My Love Song For You”. Tenez, signe que ça ne va pas, Bernard EDWARDS est absent. Certes, nous récupérons à la place Alfa ANDERSON aux choeurs, mais Rodgers sans Edwards, ce n'est pas pareil, un point c'est tout !
Pour ne pas être méchant jusqu'au bout, je dirais bien que les pochettes des singles étaient charmantes, copiant le style des affiches de films des années 50 et 60. D'ailleurs, celle de “Stay Out of the Light” aurait été sympa pour servir de pochette à l'album.

Nile n'aura pas eu de chance avec sa carrière solo. En même temps, il se débrouille mieux avec CHIC ou derrière la console à produire. B-Movie Matinee est un disque homogène dans ses défauts et décousu dans ses quelques qualités rédemptrices. Dans quelle froide région du pays du bon groove a-t-il été enregistré ?

Note finale: 1/75 pour "Plan 9" et "State of Mind", arrondie à 2/5.

A lire aussi en FUNK par DERWIJES :


CHIC
C'est Chic (1978)
So chic !




CHIC
Risque (1979)
L'agence tous risques.


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



- Nile Rodgers (chant et choeurs, guitare, claviers)
- Alfa Anderson (chant et choeurs)
- Frank Simms, George Simms, David Spinner (choeurs)
- Tommy Jymi, Rob Sabino (claviers)
- Jimmy Bralower (guitare, basse, batterie)


1. Plan-9
2. State Your Mind
3. The Face In The Window
4. Doll Squad
5. Let’s Go Out Tonight
6. Groove Master
7. Wavelength
8. Stay Out Of The Light



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod