Recherche avancée       Liste groupes



      
MUSIQUE CONTEMPORAINE  |  B.O FILM

L' auteur
Acheter Cet Album
 



Michael GIACCHINO - Spider-man: Far From Home (2019)
Par DERWIJES le 6 Septembre 2019          Consultée 180 fois

AVERTISSEMENT : cette chronique de bande originale de film est également susceptible de contenir des révélations sur le film

Après le raz-de-marée que fut Avengers : Endgame, il fallait un film plus léger auquel incomberait la tâche de servir de coda en concluant la phase III du Marvel Cinematic Universe tout en annonçant les choses à venir.

C'est à l'Homme-Araignée qu'à échu ce rôle pour son deuxième volet solo depuis son retour à la maison. Je mentirais si je voulais faire mon snob qui bouderait le film parce que c'est un énième blockbuster Marvel : j'ai pris mon pied à regarder ce Far From Home. Action, humour, itération moderne mais respectueuse des personnages, casting impeccable… La recette Marvel fait toujours mouche. Quel plaisir de voir le super-héros de son enfance retrouver sa brillance sur grand écran !
Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, Michael GIACCHINO reprend la baguette pour son troisième film avec la Maison aux Idées, après Doctor Strange et Homecoming, et ne déçoit pas plus ici que sur les précédents.

Nous y retrouvons le thème de Spider-Man introduit dans Homecoming, cette fois-ci accompagné d'un véritable thème pour Mysterio, un thème qui (Attention, gros spoiler !), se la joue d'abord héroïque avant de virer au vilain lors de la révélation de sa vraie nature. Si le personnage est joué à la perfection par Jake Gyllenhaal, on ne peut s'empêcher d'y voir une variation du Vautour du précédent film : un méchant trahi par Tony Stark qui veut se venger au moyen de technologies hyper-avancées. Même leurs thèmes sont similaires, celui de Mysterio préférant certes les bidouillages électroniques alliés à un lick de guitare à l’agressivité d'Adrian Toomes. Nous retrouvons aussi le thème des Avengers qui sert cette fois-ci de thème à Nick Fury, personnage central qui aurait dû en avoir un bien à lui depuis longtemps déjà.

Mais la musique est surtout centrale au film. Enfin, centrale, disons plutôt qu'elle est beaucoup plus forte que dans les autres films de la série et occupe régulièrement le centre de l'action. On reprochait à Marvel de ne pas assez mettre en valeur leurs compositeurs, mais dans ici ils sont allés un peu loin ! Heureusement, Giacchino qui maîtrise la musique d'action n'ennuie jamais.
Et c'est tant mieux quand on considère qu'au moins 85% des pistes de l'album sont justement centrées sur de l'action. D'ailleurs, les dernières pistes, de « Gloom and Domm » jusqu'à « Bridging the Trap » sont dédiées à la confrontation finale. Mais trois moments sont à retenir : « The World's Worst Water Feature », qui doit beaucoup aux Planètes de HOLT, ainsi que « Mr. One Hundred and One » et « Prague Rocket », deux longues pistes spectaculaires. Sur la dernière en particulier, Giacchino lâche tout ce qu'il a : début lent, montée en puissance, fanfare héroïque, passage émotionnel, reprise du thème héroïque. Il le fait avec une aisance désarmante qui rend l'ennui impossible !

Je ne parlerai pas des moments calmes, trop rares et trop courts pour mériter qu'on s'y penche vraiment. Non, la musique de Spider-Man : Far From Home est, comme le film qu'elle habille, un divertissement bruyant mais ô combien jouissif. Il ne nous reste plus qu'à espérer entendre plus souvent Michael Giacchino mettre en musique l'univers Marvel tant il le fait bien.

A lire aussi en MUSIQUE CONTEMPORAINE par DERWIJES :


John WILLIAMS
Munich (2005)
Munich, 1972.




Jeremy SOULE
The Elder Scrolls Iii: Morrowind (2002)
Call of magic.


Marquez et partagez





 
   DERWIJES

 
  N/A



Non disponible


1. Far From Home Suite Home
2. It’s Perfect
3. World’s Worst Water Feature
4. Multiple Realities
5. Brad To The Drone
6. Change Of Plans
7. Night Monkey Knows How To Do It
8. Mr. One Hundred And One
9. Prague Rocked
10. Who’s Behind Those Foster Grants
11. Power To The People
12. Personal Hijinks
13. Praguenosis: Bad
14. A Lot Of ‘splaining To Do
15. The Magical Mysterio Tour
16. Taking The Gullible Express/ Spidey Sensitive
17. Gloom And Doom
18. High And Flighty
19. An Internal Battle
20. Happy Landings
21. Tower Of Cower
22. Bridging The Trap
23. Bridge And Love’s Burning
24. Swinging Set
25. And Now This…



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod