Recherche avancée       Liste groupes



      
GOA  |  STUDIO

Commentaires (2)
Questions / Réponses (2 / 13)
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : Astral Projection, Man With No Name
- Membre : Shpongle

HALLUCINOGEN - Twisted (1995)
Par CHIPSTOUILLE le 23 Février 2007          Consultée 4536 fois

Un bon album, ça s’écoute avec une ferveur sans pareille à sa découverte, et puis avec l'habitude, on s'en lasse… Ce qui distingue la crème de la crème du juste bon, c’est le temps que cette lassitude met à poindre le bout de son nez. Et puis, au dessus de la masse, il y a de ces albums pour lesquels on garde toujours une petite pensée, auxquels on se réfère à chaque nouvelle découverte en énumérant point par point tout ce qui ne vaut pas, par exemple, Twisted d’HALLUCINOGEN. Car Twisted est de ces albums, de ces références. Il s’agit à ce jour (sauf erreur de ma part) du disque le plus vendu de son école (même pas 100 000 exemplaires, pensez donc), il a même eu l’immense honneur d’être réédité et d’être encore disponible. Il s'agit également d'un album de Trance qui fait l’unanimité, c’est avant toute chose le meilleur, celui qui ne lasse pas.

Le meilleur puisque jusqu’à preuve du contraire, mis à part quelques titres d’anthologie qui auraient pu le surpasser s’ils avaient été déclinés en nombre suffisant pour en faire des albums de qualité homogène, rien ne le surpasse dans le domaine de la Trance. Si vous avez un doute, je vous énumère ces quelques titres uniquement disponibles en single vinyles ou sur quelques compilations comme "Culture of human beings" de l’illustre inconnu E-MAX ou "Karma" de LAUGHING BUDDHA le side project version sombre des membres de COSMOSIS ; je pense également à quelques points culminants d’albums d'autres groupes comme "Chaotic Circus" de TOTAL ECLIPSE ou bien entendu "Bust a move" le fameux tube d'INFECTED MUSHROOM. Mise à part cette petite liste bien maigrichonne, rien de ce que j’ai pu entendre dans le genre ne surpasse réellement les huit titres de cette superbe galette. Huit en effet, c'est-à-dire l’intégralité, la totalité, l’alpha et l’oméga, le ying et le yang, Adam et Eve, Roméo et Juliette, Tintin et Milou, Tom-Tom et Nana, Les Flandres et la Wallonie, le fromage de chèvre et le vin rouge ou enfin les serviettes hygiéniques et le liquide bleu de démonstration... bref: un tout uni. S’il vous faut un album de Goa ou Trance Psychédélique, c’est bien celui-ci.

Twisted est le premier album réellement mélodique du genre, bien que les premières œuvres de JUNO REACTOR et EAT STATIC (side project du groupe de rock progressif OZRIC TENTACLES et influence majeure de Simon Postford l’homme derrière le nom HALLUCINOGEN) qui lui sont antérieurs n’ont au final pas à rougir sur ce point face à la production actuelle… C’est également le point de départ de l’âge d’or du mouvement, c’est enfin et surtout un disque souvent imité mais jamais réellement égalé.

Et il n’y a qu’à mettre la machine en route pour se laisser convaincre. HALLUCINOGEN est porté sur un rendu naturel de ses sonorités, les sons en dépit de leur côté abrasif nous caressent et il n’est ici que très peu question de machines ou de robots (tout provient pourtant bien d’un synthétiseur). Tout est fluide, dessiné pour rêver, pour s’échapper dans un monde fantasmagorique (d’où la classification Goa). Pourtant, le beat binaire est omnipotent. Vos enceintes résonneront d’un frappé électronique d’une constance à faire frémir, mais il s’agit d’un métronome, une mesure battue pour donner le rythme, pour d'une certaine manière ramener l’univers d’HALLUCINOGEN à sa plus simple expression, de peur de décoller totalement et de ne plus s’y retrouver.
Dans cette battue binaire se débattent plusieurs nappes de claviers stratifiées, lesquelles s’enveloppent, se recourbent, s’appuient les unes sur les autres. La course forme un tunnel d’ascension rapide dans lequel naviguent quelques motifs mélodiques qui suivent une structure rythmique constante, tour à tour déformée du plus grave au plus aigu et vice-versa dans des tonalités chaque fois légèrement différentes.

Il n’est pas évident de donner un descriptif littéral à ce genre de musique, le mieux est d’écouter soi-même. Le genre porte très bien son nom : il s’agit de transe, rythmée qui plus est, effectuant des montées et descentes en puissance de façon scénarisée. La seule force de cet album est de ne jamais lâcher la bride du cheval, tout en parvenant à immiscer quelques coups de génie dans le planétarium tournoyant proposé. Notons en particulier la façon dont le motif rythmique de "Fluoro neuro sponge", toujours sous les coups de déformations par petites touches successives, parvient au beau milieu de sa course effrénée à se métamorphoser intégralement via un rebond écrasé dans les graves. De même, la partie de Tetris géante de "Snarling black mabel" est assez bouleversante, donnant réellement l’impression grâce à un jeu de sonorités originales d’avoir soi-même à éviter les pièces orthogonales du jeu de puzzle et de sentir le sol à chaque fois se dérober sous nos pieds pour toute ligne de blocs complétée par le maître à jouer. Enfin, après une série de mantras nasalisés, "Shamanix" nous étonne grâce à une série de hurlements filtrés dont on ne sait réellement quoi penser : peur extrême ou extase intense ?

Vous l’aurez compris, et si ce n’est pas le cas, consultez ma liste d’albums de référence, ce petit bijou de la musique électronique est un incontournable, réussissant cet exploit rarissime de ne pas lasser. Lorsque l’on souhaite se faire une petite partie de "Trance", c’est d’abord à cet album que l’on songe… En un mot : indispensable.

A lire aussi en MUSIQUE ELECTRONIQUE par CHIPSTOUILLE :


Motoi SAKURABA
Star Ocean The Second Story: Arrange Album (1998)
Ainsi parlait sakuraba




HALLUCINOGEN
The Lone Deranger (1997)
On remet ça


Marquez et partagez





 
   CHIPSTOUILLE

 
  N/A



- Simon Postford (tout)


1. Lsd
2. Orphic Thrench
3. Alpha Centauri
4. Dark Magus
5. Shamanix
6. Snarling Black Mabel
7. Fluoro Neuro Sponge
8. Solstice



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod