Recherche avancée       Liste groupes



      
ROCK  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

 Myspace Du Groupe (340)

HENRY'S FUNERAL SHOE - Smartphone Rabbit Hole (2019)
Par JOVIAL le 19 Janvier 2020          Consultée 411 fois

HENRY'S FUNERAL SHOE serait-il le groupe d'un seul album ? C'est fort possible. Depuis 2011, les frères CLIFFORD nous ont par deux fois laissé sur notre faim, avec un Donkey Jacket trop inégal et un Comfortable Skin bon mais trop court. On entend sur ces deux disques un duo qui se cherche encore, hésitant, se contentant finalement d'un rock cru certes efficace, mais au fil du temps presque redondant. Et ce n'est pas avec Smartphone Rabbit Hole que l'on va pouvoir enfin dire le contraire. Le constat est le même que pour le précédent : c'est très correct mais ...

Il y avait un truc qui avait un peu étonné son monde sur Comfortable Skin, c'était les cuivres de "Janice the Ripper". Nos Gallois remettent le couvert avec cette fois-ci deux titres plus longs, le très rock "Firing Line" et la ballade "Right Time". Saxophone puissant pour le premier, trompette élégante pour la seconde, dans les deux cas l'utilisation demeure à la fois discrète et très bien sentie, sur des compositions a fortiori très sympathiques. Pour le reste, HENRY'S FUNERAL SHOE ne s'éloigne guère de son terrain de chasse habituel et comme d'habitude c'est assez partagé. Il y a du très bon, notamment en ouverture avec "Everybody Says Hi" et "High Shoulders Everywhere", ou encore plus loin avec la fantastique "The Fear", son riff franchement classe et le renfort d'un orgue électronique qui en font l'un des meilleurs moments de l'album, ou bien cet autre folk, "Ball and Chain", qui clôt l'album à la mandoline. Mais il y aussi du plus moyen, en particulier la ZZTOPienne "Quick As A Hiccup", un peu lourdingue, et "Same Boat Different Sail", du classique bien trop entendu. On évitera aussi de s'étendre sur le morceau-titre, "Smartphone Rabbit Hole", bon ratage bien bancal d'un bout à l'autre, que ne sauve malheureusement pas son solo.

Que retenir de Smartphone Rabbit Hole ? Qu'il tient globalement la route et même plus que Donkey Jacket. Les frères CLIFFORD font le job, l'album est entraînant et agréable. Quelques bonnes idées apportent un peu de fraîcheur à ce rock invariablement gueulard et brut, qui dans le même temps commence un peu à tourner en rond. Pas grand-chose de neuf à dire donc, si ce n'est qu'il plaira évidemment aux inconditionnels du groupe et aux autres, amateurs d'un rock musclé, aux bonnes odeurs de sueur, de tabac et de bière brune.

Note : 3/5
Morceaux choisis : "The Fear", "Firing Line"

A lire aussi en ROCK par JOVIAL :


The XX
Xx (2009)
Un groupe très prometteur !

(+ 1 kro-express)



GROUP DOUEH & CHEVEU
Dakhla Sahara Session (2017)
Cheveu au sahara occidental


Marquez et partagez





 
   JOVIAL

 
  N/A



- Aled Clifford (guitare/chant)
- Brennig Clifford (batterie/choeurs/orgue)
- Guests :
- John 'ned' Edwards (guitare/mandoline)
- Tim Hamill (basse)
- Dominic Norcross (saxophone)
- Jason Osborne (trompette)


1. Everybody Says Hi
2. High Shoulders Everywhere
3. Firing Line
4. Damn Right I Mean It
5. Right Time
6. Quick As A Hiccup
7. Sam Boat Different Sail
8. The Fear
9. Ball And Chain



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod