Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY BLUES  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Jimi Hendrix , The Jimi Hendrix Experience , Cream
- Style + Membre : Rory Gallagher

TASTE - On The Boards (1970)
Par LONG JOHN SILVER le 5 Mai 2020          Consultée 774 fois

Le groupe TASTE a enregistré, non pas un mais, deux albums en 1968. Oui, oui ! En effet, alors que son premier album est publié au printemps 1969, le second est déjà en boite depuis le mois de décembre 1968. Toujours produit par Tony Colton et enregistré à Londres, On The Boards ne verra le jour qu’au 1er janvier 1970. Le deal signé avec Polydor permet à la formation de tourner intensément, notamment aux States où elle assure les premières parties de BLIND FAITH, la nouvelle (autant qu’éphémère) maison d’Eric CLAPTON. La bande à Rory GALLAGHER se fait plutôt bien remarquer, ses performances sont saluées comme il se doit, il faut dire que l’Irlandais ne se ménage pas et attire naturellement la lumière quand ses deux compagnons, bien que méritants, oeuvrent dans son ombre. À peine quelques mois se sont écoulés entre l’enregistrement des deux premiers albums de TASTE, cependant la progression constatée paraît béante. Là où le groupe nous proposait un produit dérivé de CREAM, certes déjà impressionnant, le voilà qui se forge une réelle identité tout en continuant d’opérer un Heavy Blues Rock s’abreuvant à des sources similaires. On The Boards ne propose que des compos originales, toutes signées GALLAGHER, toutefois sa pochette expose, non plus son unique guitariste chanteur mais, bien les trois musiciens du groupe.

Afin de promouvoir le groupe, le label Polydor choisit d’extraire "What’s Going On" en single, un titre Heavy Rock hyper accrocheur qui s’en va faire des ravages dans les charts Allemands puis Britanniques. Commercialement parlant le choix est payant. D'ailleurs le titre est excellent, on retrouverait par la suite cette capacité qu’avait Rory GALLAGHER à pondre des morceaux aussi emballants qu’efficaces, de fait celui-ci est un must. Certes, néanmoins cette sortie a été décidée sans l’aval du groupe ce qui eût le don de fâcher le guitar hero et ses potes, car eux ne souhaitaient pas que l’accent fut posé sur un titre qui reflétait trop peu l’identité véritablement Blues de leur musique. Sacré Rory ! En face B du single, on découvrait "Morning Sun", nettement plus typé Blues, alternant riff shuffle classique et passages posés, instant tout aussi emblématique de l’écriture du guitariste. Pas un grand titre, soit, oui mais une fois de plus l’efficacité se pose là ! L’influence Heavy Blues de CREAM n’a tout de même pas totalement disparu, "Railway And Gun" démarre sur des arpèges délicats avant de se plomber puis de revenir à la case départ, cette chanson aurait pu largement figurer sur un disque des anglais, même si TASTE ne sonne pas vraiment psyché, mais c’est là son principal point divergeant. Pas de quoi crier au scandale non plus, le morceau tient mieux que bien la route. Du Blues, toujours du Blues, encore du Blues –bien lourd comme il faut- avec "Eat My Words" où la guitare slide de Rory fait monts et merveilles, on reste sur une alternance passages aériens/riffs musclés, le solo final est un modèle de jeu au bottleneck. On retrouve des accents plus Classic/Blues avec le shuffle de "If I Don’t Sing I’ll Cry" où le maestro couple le solo de guitare avec un harmonica, le titre est roboratif, la mélodie chantée en voix de tête sur le refrain fait son petit effet qui va bien. On ressort plus franchement les biscottos sur "I’ll Remember", moment vraiment impressionnant qui accumule les ruptures alors qu’il fait juste trois minutes, on appréciera au passage le thème du solo interprété guitare/voix.

Cependant On The Boards dévoile des facettes encore plus surprenantes. Rory GALLAGHER et son groupe n’hésitant pas à s’aventurer en Terre Jazz sur deux titres parmi les plus forts du disque, "It’s Happened Before, It's Happen Again" ainsi que "On The Boards" qui donne son nom à l’album. De plus ces deux morceaux sont l’occasion pour le maître des lieux de sortir son saxophone alto, pour deux impros très réussies. Le premier de ces deux titres est joué up-tempo, la mélodie vocale accompagne la guitare, son passage instrumental alterne solo de guitare et de sax accompagnés par une walkin’ bass qui court bien plus qu’elle ne marche, or tout cela fonctionne merveilleusement. Le second se veut plus atmosphérique, tourne sur deux notes appuyées à la basse, une jolie intro, un peu de chant puis place aux impros de guitare, à nouveau du chant suivi par le solo de sax, cela fonctionne également à pleins tubes. Enfin la Folk Music possède également son droit de cité sur On The Boards, à commencer par "If The Day Was Any Longer", ornée d’un solo d’harmonica, laquelle possède tout de même de sympathiques relents psyché, ce qui en fait une singularité dans cet ensemble. Enfin, la magnifique "See Here" est un exercice guitare/voix qui nous ramène aux travaux de Bert JANSCH ou de John RENBOURN, deux guitaristes qui ont influencé bon nombre de leurs pairs notamment un certain Jimmy Page.

Entre continuité et audace, l’album On The Boards a de quoi contenter ceusses qui explorent le filon du Heavy Blues né dans la deuxième moitié des 60’s. On note qu’en très peu de temps le groupe TASTE a effectué une progression admirable depuis ses –récents- débuts jusqu'à son second opus. Fini les influences trop évidentes, cap sur la liberté de ton ! Il n’y aura pas de suite en studio à ce disque, du moins pas avec Rory GALLAGHER on board*, les dissensions entre les membres du groupe finissant par avoir raison de l’embarcation, laissant à son capitaine la voie libre pour affirmer sa totale indépendance. Toutefois on ne peut s’empêcher de constater, qu’outre les directions artistiques évoquées ici, l’homme ne fera plus grand cas de l’usage du saxophone par la suite, l’abandonnant rapidement, ni de l’enregistrement en studio de morceaux guitare/voix, puisqu'il faudra attendre sa toute fin de carrière pour en retrouver**. On The Boards n'en n'est pas moins un vrai grand disque Heavy/Blues, chaudement recommandable et donc recommandé à nos lecteurs !

Note réelle 4,5/5

* TASTE s’est reformé après le décès de Rory GALLAGHER, dès 1996, d’abord avec Richard McCracken (basse) et John Wilson (batterie) accompagnés par Sam Davidson (guitare, chant), cette formation a publié le CD Wall To Wall en 2009, puis Albert Mills a succédé à McCracken à la basse.
** Il faut attendre Fresh Evidence en 1990 pour entendre à nouveau Rory se plier à l’exercice guitare/voix sur disque.

A lire aussi en BLUES-ROCK par LONG JOHN SILVER :


CACTUS
'ot 'n' Sweaty (1972)
Sex & rhum & boogie blues




CREAM
Fresh Cream (1966)
Les prémices du bouleversement


Marquez et partagez





 
   LONG JOHN SILVER

 
  N/A



- Rory Gallagher (guitare, chant, saxophone, harmonica)
- Richard Mccracken (basse)
- John Wilson (batterie)


1. What's Going On
2. Railway And Gun
3. Let's Happened Before, It's Happen Again
4. If The Day Was Any Longer
5. Morning Sun
6. Eat My Words
7. On The Boards
8. If I Don't Sing I'll Cry
9. See Here
10. I'll Remember



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod